novembre, 2007

Spécial Déco by Rebecca Rils ou bien comment aider la ménagère à funkiser son intérieur

Dernièrement, je suis retournée chez Rebecca Rils.
Oui, tu sais, ce sex-shop à Pigalle, dont je t’avais déjà causé.

Alors je te vois venir avec tes grosses low boots et soupirer que, pfff, ça va encore parler cul ici !
Mais, pardon, d’où on a déjà parlé sexualité sur ce blog chicissime ? Très rarement si tu veux bien être honnête.
Et puis, justement, pas du tout, puisque le but de cette escapade était tout simplement de te préparer un spécial Déco.
Tu vois vraiment le mal partout, c’est dingue, ça !
On peut vraiment rien dire ici.
Bref.

Alors, j’ai repéré des tas de petits gadgdets pour customiser ton intérieur un peu plan-plan, comme ton couple et tu vas voir, tout est simplement délicieux que tu vas avoir l’impression d’habiter un vrai Cottage Anglais, avec des Setters Irlandais qui viendront s’asseoir à tes pieds pendant l’heure sacrée de ton fucking thé. Et aussi, plein de petits enfants blonds trop bien peignés qu’on dirait qu’ils ont bouffé du ciment.

Heu, je te disais quoi ?

Déjà, tu as le bouchon de baignoire, en deux versions. Moi je te dis de pas faire ton radin et que, vu le prix ridiculement bas de l’objet, tu ferais bien de prendre les deux, sinon tu risques de te lasser et de regretter de pas avoir pris l’autre, un peu comme au resto où tu te lamentes toujours de pas avoir commandé le plat de ton voisin.

Restons dans la salle de bains, si tu le veux bien. Là, tu en as pour ton argent avec cette formidable brosse pour le dos, qui va ravir les grands, comme les petits.
Ou bien, si tu as la flemme de l’utiliser, cet objet est très décoratif et pourra redonner un peu de gaieté dans ta salle de bains, un peu tristounette, il faut bien l’avouer.

Passons maintenant dans la cuisine (je te préviens, je fais que deux pièces aujourd’hui, je n’ai pas d’illustrations pour le corridor ou la salle de bal, tu m’excuseras).
Donc, si tu aimes préparer de bons petits plats comme Bree, Mercotte ou Anne, mais pas comme moi, rapport que je prépare rien, tu le sais, je n’ai pas de temps à perdre avec les contingences culinaires.

Donc, quoi ? Deux secondes.
Tu peux désormais préparer, lors de brunchs un peu coquins, des oeufs au plat tout à fait surprenants ou encore, si tu veux te surpasser et boucler son clapet à ta connasse de belle-mère, offrir un buffet de crudités qui sort des diktats de l’économie de marché.

Pour finir, parlons peu, parlons beaucoup, je me dois de te conseiller le slip pour deux, si tu veux être un couple moderne (c’est marqué sur la boite, je n’invente rien). En effet, quel intérêt d’avoir un intérieur complètement de la hipness si ton couple est tout simplement ringard ?Aucun. Donc, tu achètes.

Bilan : C’est pas pour me jeter des fleurs, mais si je n’existais pas, la vérité, je crois bien qu’il faudrait m’inventer !
Oui, parce que combien ça va te coûter tout ce remaniement, tu te demandes, l’air angoissé ?
Ben, 59 € pour la totale !
Et oui Maryse, cette semaine, c’est la somme hallucinatoire de 59 €, payable en 3 fois sans frais si tu es membre (hahaha) du club et je te dis que t’as drôlement de la chance, de te précipiter à Pigalle, y’en aura pas pour tout le monde.

122

Chambourcy à pars je week-end ce (jeu où qu’on doit mettre les mots dans le bon ordre pour faire une phrase)

Ce week-end, je pars à Chambourcy.
Ha merde, je t’ai donné la réponse au jeu sans faire exprès. Quelle nigaude je fais, tu avoueras.

Donc, y’a plus de jeu.

Y’a plus de cadeaux.

T’as perdu.

Sinon, si tu aimes le billet merdique du sacro-saint ouikène, tu vas être servi. Oui, tu vas être.

Alors, déjà, pourquoi je pars dans cette ville, avec des amis ?

C’est quoi ces questions bizarres sans déconner ?

La vérité, on s’en fiche, non ?

On va faire un peu d’histoire et de géographie, ça te fera pas de mal de réviser un peu.

Chambourcy oh oui, c’est dans les Yvelines, c’est à 3 km de Saint-Germain-en-Laye et les habitants, on les appelle les Camboriciens.

Le truc qu’il faut absolument savoir c’est que cette commune est desservie par la Nationale 13, mais attends, c’est pas tout, y’a aussi l’A13 et l’A14, mais sans échangeur dans les deux cas.

Oui, c’est le bordel, je te concède, surtout que je ne sais plus très bien ce qu’est un échangeur.

Je suis dans les ennuis.

Chambourcy, ça viendrait de l’expression latine « campus bruacii« , champ de broussailles.

Autant te dire que pour le shopping, on oublie.

Sinon, y’a une église, un château et une boulangerie j’imagine.

Bon, c’est fini, les révisions.

Maintenant, je dois te dire que j’ai quand même demandé si y’avait une chambre super éloignée de tout bruit incongru, rapport que y’a un ou deux mômes qui risquent de me réveiller.

On m’a répondu : « tu veux dire carrément que tu vas aller à l’hôtel, t’es chiante »

J’ai prétexté qu’étant dans un état de fatigue proche de la Loire-Atlantique, c’est ça où je viens pas.

Mon ami Aktarus m’a répondu que la chambre la plus éloignée, c’était la sienne et que donc je pouvais dormir avec lui, mais que fallait que je sois sage…

« Hein ??! » que j’ai répondu à Aktarus, « mais tu me prends pour une femme de mauvaise vie ou bien ? »

Bon, c’est fini l’anecdote.

Finalement, tout ça pour te dire que sans shopping et sans sexe, ben à part faire un Cluedo, voire un Mille Bornes si je suis en grande forme, lundi, ça va plutôt être les mémoires d’une jeune fille rangée, le compte-rendu.

Pour conclure, tu auras aisément assimilé le fait que mes yeux vont faire un stage dans leurs mini-lits et que donc, faudra faire toi-même les demandes et les réponses, ici.
Je te fais confiance, me fous pas un bordel monstre, j’ai une mauvaise réputation à tenir.

Attends, ne pars pas tout de suite.

Je te donne une citation à méditer, je ramasse les copies lundi matin :

« La complexité ne donne pas de la valeur aux choses, elle les rend seulement moins accessibles »

Je ne te souhaite pas un bon week-end. Non, je ne te souhaite pas.
Par contre, je peux te donner un conseil, ce qui est nettement plus intéressant qu’un « bon week-end » hypocrite.
Si tu sais pas quoi faire, tu vas voir Le dernier gang au ciné, parce que je te dis que c’est un vachement bon film et que tu me fais confiance, je t’ai rarement déçu.
Ou tu ranges tes placards.
Non, choisis le film, on n’est pas des ménagères de moins de 50 ans, Bordel !

36

Quand je te disais que l’esthéticienne était un peu cruche…

… ben je te mentais pas.

Avant que je t’explique pourquoi je me dois d’en rajouter une couche aujourd’hui, previously, on SBEP, j’avais écrit un billet, en juin, qui s’appelait « Mon esthéticienne a 6 de QI, comment lui faire fermer sa gueule« .
Bon. Tu le lis, sinon tu vas rien comprendre.
Si tu veux rien comprendre, tu lis pas. T’as deux options. Je te force à rien. C’est Pont !

Autant te l’avouer, c’est pas le billet dont je suis le plus fière. Non, c’est pas le billet.

Nonobstant, je l’aime bien quand même cette note, et aujourd’hui je sais que non contente d’être limitée intellectuellement, ben tu vois pas que ça a pas d’humour, l’esthéticienne ! Non, non. Ça a pas !

Mardi, je suis tombée par inadvertance sur un très joli forum, aux couleurs chatoyantes, j’ai nommé le forum des passionnées du Métier de la Beauté.

Oui, ça existe. Et moi je dis que c’est déjà beau d’être passionné par quelque chose.

Et donc, là-bas, sur ce forum, ben les dames elles sont pas contentes du tout ! Elles sont tombées sur le billet du 14 juin. Oui, je suis dans mes petits souliers improbables.

Je te fous quelques extraits des discussions où tu comprendras que le second degré, déjà c’est un peu trop élevé, et aussi apprécie la qualité des smileys et autres gifs qui, j’en suis sûre, vont te faire overkiffer ta mère/ta race, comme tu le sens.

Traduction* :« Coucou les Miss. En tant qu’esthéticienne diplômée, je viens de pousser un « coup de gueule » sur un blog pourri sur lequel je suis tombée par hasard …! Je me suis sentie obligée de répondre … mais je pense que vous me comprendrez en lisant le lien ! lol  »

« trop bien répondu Christine tu as du lui boucler son clapet à cette pouffiasse !!! bravo VIVE LES ESTHETICIENNES !!  »
(N.D.A. Elle c’est l’esthéticienne qui a foutu une vache en signature avec « j’Adooooooore les MEUH »)

Traduction* :

« Vive les esthéticiennes
Oui Lily je pense que cette fille n’a rien d’intéressant à faire dans sa vie et se venge sur les autres…on appelle celà les frustrées ! lol … je suis réellement tombée sur ce blog par hasard dans ma recherche de grossistes cosmétiques car google affiche tout ce qu’il trouve contenant le mot « esthéticienne » et j’avais marqué aussi « grossiste pour esthéticienne » et quand j’ai vu le titre je me suis dit que çà devait être une blague, un truc drôle comme lorsqu’on se débinne des blagues de blondes ! lol …mais non, j’ai chauffée au fur et à mesure de ma lecture du blog de cette pauvre fille et j’ai … laissée parler ma colère, désolée ! VIVE CE BEAU METIER !!! » »j’ai pas tout lu car les gens qui sortent des grands mots en faisant des fautes d’orthographes ca me fait mal à la tête.

Non mais ca ce voit vraiment que c’est une pauvre fille!!!

En plus elle parle des drh genre s’en est une, je sais de quoi je parle en disant qu’ils font tous sauf branler donc sont taf doit être tous sauf drh à moi que pour elle fait 10 paye par mois veut dire qu’elle est drh. Bouffonne.
En plus qu’est ce que ca veut dire ca les gens d’en bas!!!!!!!
Je déteste le chomage et les branleur (désolé si je choc mais c’est ce que je pense) alors si pour payer mes factures je dois devenir femmes de ménage je n’y voirais aucune honte bien au contraire, j’aurais mérité mon salaire et c’est pas pour ca que je me sentirais idiote. Qu’elle c…. »Que faut-il retenir ?- Que l’esthéticienne n’a pas d’humour.
– Qu’elle aime beaucoup son métier et le revendique à coups de « vive les esthéticiennes »
– Qu’elle utilise beaucoup le « lol »

– Que je ne suis pas DRH

– Qu’elle n’aime pas le chômage

– Que, quand même, l’esthéticienne n’est pas très forte en orthographe

– Que mon blog est pourri

– Que l’esthéticienne fait des blagues de blondes et a l’air d’aimer ça.

Tu vois pas que je vais me prendre le syndicat des Boulangers sur la gueule moi, ça va pas mettre longtemps.
Je suis dans les ennuis jusqu’au cou, t’avoueras que je l’ai bien cherché.Oui, tu as bien noté, c’est du « billet de Pont« , un concept inédit entre le billet merdique du week-end et le billet normal, qu’on pourrait donc appeler semi-merdique ou semi-normal, selon son degré d’alcool dans le sang.

Je te laisse faire ton choix tranquillement.
Love from…

* Les Traductions, c’est pour ceux qu’auraient la flemme et/ou rien compris qu’en cliquant sur les images tu peux lire pour de vrai, sans la Traduction, j’entends. Pfft, tu m’épuises, tu le sais ?

110