Tour solaire 2017

    

Salut la jeunesse. Hey, dis donc, on est déjà en juillet – il ne faudra pas oublier de me souhaiter bientôt mon anniversaire.
Comme chaque année, voilà un débrief solaire. Il n’y a rien de révolutionnaire dans ma routine de l’été, puisque je vous ai déjà parlé de tous les produits présents sur cette photo, mais il est toujours bon de faire un rappel. Surtout pour celles qui ne souhaitent pas ressembler à Ophélie Winter, celles qui ont des allergies, celles qui sont moyen dans l’option « crêpe » à la plage – chichis, beignets, boissons fraîches -, ou pour les sosies non officiels de Blanche Neige.

J’ai utilisé ces 4 produits avant et/ou pendant ma semaine en Italie ; grâce à eux je n’ai pas cuit, j’ai même pas mal bronzé sans trop m’exposer.

– J’ai usé des gélules solaires Oenobiol pendant des années – un mois avant de partir au soleil – et, in my opinion, on n’a jamais trouvé mieux pour préparer sa peau, pour lutter en partie contre la lucite et pour bronzer sans y passer des heures. J’avais fait une pause pendant quelques années, pourquoi aucune idée, mais je les ai retrouvées le mois dernier avec bonheur. Comme je n’ai plus trop le droit de m’exposer au soleil, elles m’ont aidée à bronzer beaucoup plus vite et ont limité la casse de l’allergie (<=la vilaine lucite dont je vous parle depuis lurette).
N.B. Je ne suis pas mariée à Oenobiol ; bien sûr des tas d’autres marques font très bien le job.

– Tiens justement, la lucite, parlons-en ! (encore !!!) Comme je vous l’ai dit plusieurs fois ici la crème-gel 50 de chez Eucerin a littéralement changé ma vie sous le soleil quand je l’ai découverte en 2013, exactement. Si vous aimez mieux, c’est comme quand tu as des poils sous-cutanés sur les demi-jambes et que tu découvres le laser (VOILÀ !).
Personnellement, je n’avais jamais trouvé auparavant – j’ai cette chienlit depuis mes 17 ans – de crème efficace sur le sujet. Alors, du fond du coeur, si vous êtes sujettes à cette allergie, foncez !

Et puis, pour éviter d’avoir 200 tubes de crèmes dans mon panier de plage (et un gel 50 pour le décolleté, et une crème comme ci sur les jambes, ah tiens je vais essayer cette nouveauté sur les bras, au secours), je l’ai utilisée sur tout le corps en Italie.
N.B. Je vous en parlais ici, et .

– Pour le visage, j’utilise les solaires Clarins depuis un petit moment déjà, parce qu’ils sentent super bon, pénètrent rapidement et ne sont pas gras du tout sur la peau.
Pendant longtemps j’ai opté pour la crème solaire anti-rides indice 30 de la marque et puis, cette année, j’ai voulu monter en protection (<= petit scarabée de la sagesse ?)(oui c’est moi) en choisissant la 50+
J’ai trouvé qu’elle était un peu trop riche ; du coup après avoir terminé le tube je retournerai vers la 30, quitte à l’appliquer plus souvent. Pfff, que de soucis.

– Et puis enfin, j’avais évoqué cet autobronzant Sephora dans un JJG l’an dernier.
Mon avis sur ce produit n’a pas changé, je vous recopie ce que j’avais écrit à son sujet : Hyper facile à appliquer (dans la baignoire de préférence, sinon ça éclabousse), zéro trace, couleur parfaite, odeur de coco qui part au bout de 30 minutes et prix pas du tout déglingo, sous vos yeux ébahis et votre reconnaissance éternelle, here it is le meilleur autobronzant de la terre : la brume autobronzante teintée pour le corps de chez Sephora !

Tous les deux jours pendant une quinzaine avant de partir dans les Pouilles, je l’ai vaporisée sur mes jambes – pourquoi cette partie du corps est-celle toujours la plus lavabo friendly, c’est un des mystères de la vie. Résultat je suis arrivée en vacances avec les jambes déjà bien hâlées : ego de la mélanine au taquet !

Franchement, je vous conseille ce produit à 1000%, et puis voilà les amies, je crois qu’on a fait le tour. Bon lundi et vivement les vacances.

Catégories BEAUTY CASE

16 commentaires

  1. Merci pour cette revue de produits solaires!
    On en aura bien besoin cet été!
    Pour ma part, j’utilise du spray pour s’éviter d’avoir des traces mais je ne suis pas forcément fidèle à une marque en particulier!
    La Clarins a l’air top si tu dis qu’elle ne laisse pas de traces et qu’elle est facile à appliquer! À tester!
    Belle semaine

    Julie, Petite and So What?

  2. Anne dit :

    Les gélules Oenobiol me sauvent la vie tous les ans contre la lucite, c’est vraiment un super produit. Et vive leur programme de fidélité!

  3. Wondernath30 dit :

    Tu fais bien ton boulot d’influenceuse : la crème Clarins me fait de l’oeil. Je vais aller la renifler chez Sépho, car l’odeur est pour moi fondamentale : il faut qu’elle ait une chouette odeur d’été… mais pas trop !
    Perso, cette année, j’ai tenté les gélules autobronzantes d’Oenobiol, et le suis ravie. J’ai un joli teint halé (légèrement, j’ai beau habiter en Provence, le look cagole très peu pour moi), du coup je me protège avec plus de rigueur.
    Belle journée et bel été !

    • violette dit :

      C’est dingue parce que les gélules autobronzantes je les avais testées quand elles sont sorties, il y a deux ans je crois. Et RIEN. Même pas un léger hâle.
      Du coup je n’avais pas du tout été convaincue.

    • HeLN dit :

      Pareil pour moi, les gélules autobronzantes n’autobtonzaient rien (à part ce que la décence m’interdit de citer…)
      Alors que les Oenobiol solaires classiques sont mes amies depuis des années (que je n’ose compter)

  4. lullaby dit :

    Ah mais merci, je croyais être la seule à me coltiner mes jambes lavabo ! Pendant des années, moi aussi je me pliais à la contrainte de l’auto-bronzant sur les jambes pour compenser, et puis ça m’a gonflée, mais gonflée… Du coup je suis passée au jean. C’est bien, aussi, le jean.
    Sinon je me souviens de la brume autobronzante Sephora (justement), je l’avais testée sur tes conseils. Mais non, j’ai du mal à faire une application uniforme avec un autobronzant en brume/spray. Je crois bien, d’ailleurs que c’est ça qui m’a fait abandonner cette pratique. Bref.
    Après des années de renoncement, je pense cet été essayer de dorer un peu. L’activateur de bronzage de Lancaster est un très bon produit pour aider un peu les peaux lavabos (mais ne fera pas de miracles sur les jambes, hélas).

    • violette dit :

      Pourtant je suis une vraie tanche en autobronzant et si tu étales la brume avec la main tu n’as pas de trace, je le jure ! C’est hyper rapide et pratique !

    • HeLN dit :

      Hello,
      Je suis pire qu’une nullité en autobrozant (même les soit disant super faciles à étaler me laissent des traces immondes), alors j’ai opté pour le lait ensoleillant mixa peau claire, il est juste parfait, ne sent pas l’auto bronzant (ouais je sais maintenant soit distant les autobrozants ne sentent plus, n’empêche que moi je trouve qu’ils sentent toujours -particulièrement dans mon jean quand je le remets le lendemain). Bref, le lait mixa est parfait et coûte genre 4 euros en grande surface.
      Bise

  5. DOMINIQUE dit :

    Il faut surtout penser à se protéger, et je ne pense pas à la « nocivité » du bronzage intensif, mais au vieillissement dramatique de la peau. Vivant en Provence, j’en croise de ces femmes de 50 ans qui ont des rides de femmes de 80. Tellement ridées que ça fait des carrés sur les joues… ce qui ne les empêche pas d’être bronzées dès le mois de mai. Et je ne parle même pas de cette peau plus fragile, celle du décolleté. Là, c’est plein de plis. Bronzés, mais des tas de plis.
    Donc, soleil oui, mais bien protégées par des produits efficaces et un hâle plus qu’un pain grillé !

  6. Marie dit :

    tu continues les gélules 1 mois après les vacances?

  7. Solexine dit :

    « Lavabo friendly », lol ! Bon moi, je pense que je n’aurai même pas besoin de racheter quoique ce soit de solaire , vu qu’à priori je ne vais pas partir . Il faut que je bosse pour payer mes charges . #teamfreelance #teampauvre#teampaslechoix … :-(

  8. Zout dit :

    Bah moi je digère pas l’enrobage des gélules… Le boulet ici! Du coup j’ai pris en ampoules et c’est très très bien aussi et ça n’est pas trop mauvais! Vive la safe bronzitude !

  9. Pfiou dit :

    Bonjour ou bonsoir, d’abord je te remercie pour tes textes, tu ignores probablement le bien que tu donnes aux filles comme moi (avec un gemey et basta) Pour des raisons de santé un peu glauque (j’ai 34 ans) je n’ai plus la mémoire du matin, ainsi je trouve tel fil chez les filles aux interventions plus rapprochées. La mélancolie aidant… j’ai quelques jours fermer mon instagram, qui est beaucoup pour moi, loin des débats. Je suis isolée, sans copines, et je me suis tordu les doigts trois mois pour aller sur instagram. Par tristesse j’ai laissé le lieu quelques jours… J’ai lu que pour retrouver ses photos il fallait attendre une semaine, pour se déconnecter puis se reconnecter. Je n’ai même pas accès à cela. Pardon d’être pesante, cela peut arriver à tout le monde. Etre un peu jolie, un peu intelligente, puis s’isoler et douter pendant deux ans ‘instagram ou pas?’Tu es une belle personne et si cela t’est possible, insiste pour celles qui ont fait l’erreur de quitter le réseau quelques jours. Pour vous les filles cela représente peu… pour vous c’était tout. Après tant de messages ans réponses je… Merci de penser aux lectrices désespérées et timides, merci beaucoup :’o(

  10. Beauty-trips dit :

    Sympa et toujours pratique !

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.