Res Publica

    

Vous avez sûrement remarqué depuis le temps – et oui dix ans, vous êtes vielles, désolée -, je ne parle jamais ici de sujets de société un peu touchy ou de politique, c’est une sorte de ligne de conduite que je me suis fixée il y a une décennie (putain, mais vous êtes VRAIMENT vieilles).
Déjà parce que je pense que je n’ai pas vraiment de légitimité en la matière, mais vous me direz que des gonzesses comme Cotillard l’ouvrent bien alors qu’on ne leur a rien demandé. Pas faux.
Il y a aussi, surtout, que j’ai toujours voulu donner quelques minutes de frivolité à nos/vos vies déjà compliquées plutôt que d’engager des débats un peu plombants. C’est mon postulat, je ne compte pas changer PAS DE PANIQUE LES CAGOLES !

Enfin, je déteste les conflits que je fuis toujours comme la peste avec une certaine lâcheté, j’avoue. Et on sait bien que, quand on part sur le terrain politique, ça finit rarement en hug collectif, même avec les copains. C’est d’ailleurs fou que ce sujet entraîne autant de passion ; comme si le candidat qu’on soutenait était devenu notre frère, notre père ou notre mari… alors que bon, tu imagines le dîner de Noël avec Dupont-Aignan (moi non) ?

Il n’empêche que j’ai quand même, sous mon top coat, mon lissage brésilien et mon blazer noir, une forte conscience politique, un vrai goût pour la chose publique (res publica)(<=je faisais du latin en option). Choisir le Droit Public à la fac n’était pas anodin ; j’ai toujours adoré fouiller dans la Constitution et le fonctionnement des institutions françaises. Je maîtrise assez bien le 49.3 et je suis incollable sur l’instabilité gouvernementale sous la IVème République… Vous êtes encore là ?

Dans ma sphère privée, on a toujours beaucoup discuté politique – parfois sous tension -, et puis l’amoureux a un métier connecté avec le sujet, c’est vous dire si, en ce moment, j’ai parfois l’impression de dormir dans un isoloir…
Du coup, aujourd’hui, on ne va pas parler des prochaines élections présidentielles, ni du bordel ambiant, ni des doutes qui habitent beaucoup d’entre nous quant au choix à faire au premier tour. Je ne vais même pas vous demander de me dire pour qui vous allez voter dans les commentaires, quoique ça aurait de la gueule (chiche vous le faites et tout le monde s’engueule ?).

Non, j’avais juste envie de vous parler de Candidats au tableau ! le documentaire de Mélissa Theuriau, diffusé sur C8 dimanche soir et où quatre candidats à la présidentielle étaient confrontés à une classe d’élèves âgés de 8 à 12 ans.
Je l’ai trouvé vraiment très réussi, sûrement parce qu’il est toujours un peu plus délicat de jouer la comédie devant des enfants, qui ne pardonnent strictement rien, eux. Parce que c’était une petite bouffée dans cette campagne sclérosée, parce que c’était différent et frais, mais pas frais racoleur comme avec Karine Lemarchand, non, frais intelligent.
De façon totalement objective, je trouve que c’est Macron qui s’en est le mieux sorti – il a même été très bon -, à l’inverse d’un Mélenchon pas super à l’aise et qu’on sent pressé de partir à la fin, quand il quitte la classe…

Si vous l’avez raté, c’est par ici le Replay. Alors foncez, et bonne journée !

Catégories ETUDES SOCIOLOGIQUES

33 commentaires

  1. HappyLilly dit :

    Je regarde « le grand débat » et c’est très amusant de lire que Mélenchon n’est pas super à l’aise devant les gosses; lui qui est là, en ce moment-même, en blouse d’instituteur républicain d’un autre siècle (mais dans un tissu noble quand même hein, faut pas déconner non plus) pour se démarquer des autres candidats en costard bleu pas tout à fait marine (han le jeu de mot merdico-merdique).
    (et il n’y a pas ici d’avis politique exprimé).
    On me souffle qu’il s’agit en fait de « Mélenchon de Florette » et qu’à une autre époque, il aurait été le maire de son village. Mais pourquoi? Parce que c’est lui qui avait le téléphone.
    (et il n’y a pas ici d’avis politique exprimé).

    • violette dit :

      C’est exactement ce que je disais à mon mec hier soir, pendant le débat : on dirait un Directeur d’école de campagne de l’après-guerre…

  2. Anne dit :

    Ne regardant plus la télé, je n’en ai aperçu que quelques extraits sur le « Vu » de France 2 en ligne. J’ignorais que c’était toute une émission, merci pour le lien.

  3. Toi qui est à la tête d’une tribu d’ados, ce format court qui décrypte la politique pourrait leur plaire : Hugo décrypte est notre découverte youtube de la semaine.

    Le ton est frais et clair et tous les rouages sont abordés de manière neutre.

    Et le fameux Hugo, à 19 ans, trouve le temps de créer sa chaîne youtube entre deux cours à sciences Po, bien sûr. Ces jeunes ne branlent RIEN ;-)

  4. jicky dit :

    Intéressant, je vais essayer de jeter un oeil à cette émission (la confrontation aux gamins, c’est toujours très révélateur…). M’étonne pas que ça soit Macron qui s’en sorte le mieux: on pense ce que l’on veut de ce gars, mais il faut lui reconnaître une grande qualité d’écoute; il regarde les gens bien en face et paraît s’imprégner comme une éponge des infos qui lui arrivent…

  5. jicky dit :

    c’est moi, ou on retient vachement plus ce qu’ils disent que dans le débat de hier soir? (dont ce matin je ne me souviens plus grand chose)

  6. Houu, je n’ai pas vu l’émission mais grâce à toi, je vais pouvoir le faire, thanks ;-) Par contre, j’ai moi aussi eu une sorte de malaise en voyant le côté un peu racoleur des interviews de Karine Lemarchand. J’étais surtout un peu gênée devant le fait qu’elle ait trinqué avec Le Pen, je ne sais pas, çà m’a paru bizarre. Ce n’est pas anodin de trinquer avec Le Pen !!

    • violette dit :

      J’ai regardé seulement une de ses émissions (celle avec Fillon), c’était assez gênant oui…

    • Caroline dit :

      La version Canteloup de l’émission Karine Lemarchand/Fillon est assez géniale et on sent bien la connivence entre eux (non pas dans ce qui est dit, vu qu’il s’agit d’un pastiche, mais dans le « body language »…). Sinon, l’émission de C8 n’est malheureusement plus disponible.

    • violette dit :

      Si si elle est dispo en replay quand on clique sur le lien que j’ai mis en bas de l’article, je viens de vérifier.

  7. Plus de télé à la maison, mais vive le replay sur Internet, pour des choses comme ça, c’est parfait. Merci pour le lien.

  8. HeLN dit :

    Hello Violette,
    J’ai regardé ce matin rapidement l’introduction, hâte de pouvoir regarder de reportage en entier, ça a l’air passionnant ! Merci pour ce lien !
    Pour expliquer la démocratie/la politique aux enfants (mais pas que…!) je recommande vivement aussi une super BD : « La démocratie », de Nathalie Loiseau et Aki.
    Bises
    NB1 : J’aime bien quand tu parles politique sans en parler
    NB2 : Et je relève ton « chiche » : je voterai Macron !
    NB3 : Mais je ne crois pas que ça va trop fighter par ici, tu as des lectrices fair play il me semble :-)

    • violette dit :

      Ah merci pour la BD HeLN, je vais regarder ça de plus près ;) (Bravo pour le « chiche »)

  9. Mayoun dit :

    Merci Violette, si même toi tu apportes une pierre à l’édifice de l’implication dans cette campagne, je vais peut-être aller voir ce docu…j’ai du mal en ce moment. Cagole de pacotille, va! :)

  10. Michaela dit :

    Merci pour ce lien qui, lui, m’a l’air bien moins fatiguant que toute la campagne du moment. Ne regardant (délibérément) la télé, je suis passée évidemment à côté.
    J’ai déjà aimé la « pub » de Mélissa Theuriau contre le harcèlement, j’ai hâte découvrir son regard sur le sujet brûlant d’actualité.

  11. Mag dit :

    Non mais surtout… « What would Beyoncé do ? ». Seriously… :)

  12. jicky dit :

    Fillon: c’est marrant, le fossé qu’il y a entre l’extrême interférence permanente de Macron avec les gamins, et la sorte de cage de verre (qui n’est pas inefficace en terme d’autorité, d’ailleurs; ils l’écoutent tous attentivement) de Fillon face à cette classe…On dirait un IPR :-) (Inspecteur Pédagogique Regional) qui vient d’inspecter le prof juste avant et qui cause un peu avec les gamins pour l’occas’

  13. Stéphanie dit :

    J’ai beaucoup apprécié l’émission aussi, même si je pense que les questions attachées au programme des candidats étaient visiblement téléguidées par des adultes. Macron s’en est effectivement très bien sorti, il est sympathique et c’est un excellent communiquant. Sa démonstration, en 1 mn et au tableau, de la différence entre la droite et la gauche était mémorable !

  14. m++ dit :

    Génial concept, j’ai obligé mes filles à le regarder en Replay (ça change de Top Chef et The Voice). Ce qui m’a le plus marqué – sans avis politique – est la difficulté qu’ont les « politiques de métier » (=Hamon, Fillon, Mélenchon) à sortir d’un langage purement politique, éléments de langage, assez technocratique, pour se mettre à la portée d’enfants de 10 ans (sacrément malins soit dit en passant). C’est sur ce registre que Macron a été meilleur : utiliser un vocabulaire adapté à son interlocuteur.

    • violette dit :

      Oui c’est exactement ça, il est moins formaté par des décennies d’exercice politique, du coup ça le rend plus proche des enfants, et beaucoup plus à l’aise !

  15. Axelle Fox dit :

    J’avais de gros à priori sur cette émission, en effet, je n’aime pas le côté où on manipule les enfants et d’ailleurs j’aimerais savoir qui a bossé les questions avec les enfants. Ceci dit, après avoir lu ton article j’ai eu envie de dépasser mes à priori…Je n’ai pas fini de tout regarder mais j’ai trouvé en effet qu’Emmanuel Macron était très naturel comparé à François Fillon qu’on sent très mal à l’aise je trouve…en tout cas merci d’avoir attiré mon attention sur cette émission !

  16. Sofy dit :

    T’facon si tu veux voir ce que ça donnerait si tu nous lançais sur la politique, tu n as qu à aller lire les commentaires des billets dédiés de ta Richard Avedon… Il me semble avoir repéré qu on est pas mal de régulières de vous deux à commenter :-p
    Et sinon complètement d accord sur le concept de l émission Au Tableau ! (même le titre est bon d ailleurs), fraîche ET intelligente, celle-ci ;-)

  17. Magadopte dit :

    Chiche, je vote Hamon. Je ne regarde pas les débats. Je regrette un tout petit peu de ne pas avoir la télé par moment. Et puis, bon, ça me passe. J’aime bien cette idée que je suis éloignée de tout et que je suis moins influencée par les médias…

  18. Madame H dit :

    Merci pour le lien, comme je n’ai pas la télé, je serais passée tout à fait à côté de cette émission si tu n’en avais pas parlé !
    j’ai regardé hier soir et j’ai trouvé ça très instructif. Les questions des enfants sont parfois assez violentes (par ex. celle à Macron concernant son regret éventuel de ne pas avoir d’enfants), et s’ils s’en sortent tous relativement bien lorsqu’il s’agit de parler politique -même s’ils gardent tous des éléments de langage et du discours préformaté-, ils sont nettement moins à l’aise pour la plupart lorsqu’on aborde des sujets plus concrets.
    Seul Macron s’est réellement intéressé aux enfants, les autres ont été beaucoup plus distants et Mélenchon fait effectivement dirlo de IIIème République !
    Super concept et émission très réussie ! (j’aime aussi beaucoup l’idée que MLP ait refusé de participer … ça doit être difficile d’enfumer des enfants !)

    • jicky dit :

      effectivement, je trouve Mélenchon très inscrit 3e république, et même: instit lassé de province, proche de la retraite et à qui on n’en conte plus…. :-)

  19. jicky dit :

    INSTIT (pas inscrit, pffff l intuitif)

  20. lilidesacy dit :

    J’ai regardé du coup ! Et ça me conforte dans mon chiche je vote Macron ! Mais meme Fillon a réussi à me toucher c’est dire, notamment quand il évoque ses enfants. Je crois que je vais montrer l’émission à mon beau fils de 9 ans.

  21. Michaela dit :

    Alors voilà, bien motivée déjà par le trailer, j’ai lancé le débat avec mes kiddos de 9 ans justement au dîner hier.
    C’était passionnant de vérité, les speach politiques marquetés ne marchent plus devant les enfants. J’ai adoré le concept. Franchement, Macron commence à ne plus être celui que je voterai faute de mieux mais parce qu’il m’a vraiment parlé (chiche !). N’y aurait ‘il pas un je-ne-sais-quoi de « yes we can » dans son enthousiasme?

  22. Joëlle dit :

    Je suis députée et la dernière fois que j’ai été dans une classe. C’était il y a quelques mois… Les enfants ont réussi à me faire pleurer de gratitude en me demandant qui m’avait mis le pied à l’étrier en politique… Je leur ai aussi donné mes trucs pour tenir le coup dans ce milieu (notamment la méditation), ils étaient vraiment étonnés et, puis, le temps a filé tellement vite grâce à nos échanges passionnés ! Un moment magique car authentique…

  23. stefrometz dit :

    Super ce billet… Un peu désespérée par cette pseudo-campagne, j’ai regardé « Au tableau! » et je partage entièrement ton avis,c’était intelligent et permettait de voir une autre facette des candidats.
    L’oeil et la question d’un enfant sont intransigeants! Je vais la regarder à nouveau avec mon fils de 12 ans, je suis curieuse de voir ses réactions (« What! Ils ont fait un DAB!!!??? ») Et sinon moi aussi je déteste les conflits, je porte des blazers noirs et j’ai fait option latin, c’est pas politically correct tout ça ;-)?

  24. catherine dit :

    oh fichtre Palsembleu ! moi qui croyait que tout le monde était royaliste sur ce blog !!!! bin oui, le bleu marine, les mocassins vernis, le col Claudine … non ? tu veux dire que l’habit ne fait pas le fantassin ?
    qu’apprends-je ???

    pour le chiche : je sais pas encore mais ce sera … à gauche ! c’est sûr ;)

    d’ailleurs, connaissez-vous le sketch suivant, issu d’un spécial « Scènes de ménage au ski » :
    Monsieur (vieux) et Madame (jeune, seconde noce), accoudés au balcon de leur chalet, en train de boire du champagne au soleil couchant avec vue sur le Mont Blanc … Monsieur qui arrive derrière Madame et lui dit : « alors chérie, toujours de gauche ? »
    elle me fait mourir de rire en fait cette scène ^^

    d’ailleurs bis, petite anecdote : on s’engueule bien lors des débats avec mon mari on n’est pas d’accord sur le sujet mais heureusement-doux Jésus- cet homme n’étant pas français, il ne vote donc pas chez nous hahahah !!! mais cette fois-ci on est assez d’accord sur l’indigence de la campagne électorale ^^

  25. cash cash dit :

    C’est juste parce que Macron en vrai il a dix ans dans sa tête. C’est mignon, mais un président qui suce son pouce non merci…

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.