Qui ne fait pas d’effort perd l’épreuve de confort

    

Hey salut les lecteurs du jeudi. Samedi dernier, Cyclamen a invité une copine à la maison et j’ai dit tiens je vais faire un gâteau. Cyclamen, elle a eu l’air bizarre et elle a demandé mais tu sais faire ?
Je n’ai pas relevé l’effronterie, je vois bien qu’en ce moment elle fait une crise d’adolescence anticipée (elle dit wesh et elle met des leggings).
Dès la veille, j’avais prévu tous les ingrédients nécessaires à la confection d’un goûter hors du commun, prenant grand soin de choisir une préparation avec écrit en gros dessus « RIEN A AJOUTER ». Je ne vois pas l’intérêt de choisir les trucs de semi-feignasse (ceux où ils marquent en tout petit qu’il faut quand même quelques oeufs et du lait en sus) ; c’est de l’escroquerie à la cuisinière du 30 février !

Bref, j’avais déjà assez de soucis comme ça en beurrant le moule, en entrant en cuisine. Les mains pleines de gras, j’ai un peu galéré à faire sortir toute la préparation du sachet qui a fini par tomber par terre. Une vraie anguille ce truc. J’ai alors respiré très fort et j’ai pensé à ce que je dis toujours « Qui ne fait pas d’effort perd l’épreuve de confort ».

Rassérénée par ces pensées positives, j’ai enfourné le tout dans le four et 45 minutes plus tard j’ai eu une idée de génie : j’allais customiser le gâteau à l’aide de bonbons. Pour sûr que ça allait être Noël avant l’heure (je suis la femme cachée de Santa Claus).
Quand les gamines elles ont vu le gâteau elles ont poussé des grands youpi et des grands ouais cool aussi, et je voyais aisément la fierté envahir le regard de Cyclamen. Ce moment-là valait bien toutes ces heures passées en cuisine. Et puis elle a goûté le gâteau et elle a demandé si elle pouvait « laisser l’omelette et seulement bouffer les bonbons. » (…)
Les efforts, c’est fini.

Catégories CYCLAMEN'S SHOW

42 commentaires

  1. Elles n’y connaissent rien, c’est un très joli parpaing.

  2. Au moins il n’était pas crâmé …De quoi elles se plaignent franchement ?

  3. Nine dit :

    Alleluja …ça fait bien longtemps que je n’ai pas rit de si tôt!!!J’en ai besoin une journée de 11h m’attends…et comme je suis au régime je ne peux même pas manger des bonbecs….

  4. Joëlle dit :

    trop drôle! je ris toute seule devant mon ordi, merci pour ce fou-rire.
    ton histoire m’a fait penser à un autre gâteau qui avait marqué une fête ( alors qu’il y avait plein de desserts super-bien réussis que j’ai complètement oubliés :-))

  5. Marie (une autre) dit :

    Ça me rappelle une histoire; celle d’un super pote qui est un as de la cuisine. Pour les 4 ans de son fils il organise une petite fête entre schtroumphs. Il lui fait un super gâteau au chocolat en forme de voiture (ben oui, c’est un fan de Cars le môme) avec de la noix de coco râpée dessus. Mais au moment de la dégustation un des invité sort « ah mais moi j’aime pas la noix de coco, j’en veux pas !!! ». Résultat aucun des mômes en a voulu histoire d’être raccord avec l’esprit de meute, et mon pote avait envie de leur mettre dans la tronche… Bref, un bon vieux Papy Brossard aurait sûrement fait l’affaire…

  6. cathy dit :

    Violette, tu es trop mignonne… J’adore ce post (et je suis aussi fan depuis longtemps d’Ingrid Janssen hé hé hé)

  7. Deborah dit :

    Ahahaha ça me rappelle les gateaux de ma maman… ceux qu’elle faisait le soir à 23h parce que j’avais « oublié » de lui dire qu’il fallait un gateau pour l’école le lendemain… tous ce qu’il y avait dans les placards allait dans le gateau pour des résultats plus ou moins réussis ^^ Au moins on riait bien !

  8. Effectivement, idée de génie les bonbons ^^

  9. simone dit :

    Les enfants, c’est rien que des ingrats.

  10. Amélie dit :

    « Je ne vois pas l’intérêt de choisir les trucs de semi-feignasse » : On est tout à fait d’accord, je en comprends pas non plus le principe !

  11. Si tu l’avais flambée tu aurais pu en faire une omelette norvégienne. De toute manière il faut avoir des enfants pour se conforter dans l’idée qu’effectivement on avait bien raison de ne pas en vouloir.

  12. Pauline dit :

    Moi, je prends toujours les recettes avec pas beaucoup d’ingrédients.
    Beurre, sucre, farine, oeufs. Je peux pas plus, j’ai fait L.

    Je commence à faire le gâteau en fouettant dans tous les sens jusqu’à ce que je tombe sur le moment de la recette qui spécifie « Séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige avec une pincée de sel ».

    Fuck, je finis chez le boulanger du coin à manger du pain.

    La prochaine fois, je distribue des Schtroumps en dessert.

  13. anacoluthe dit :

    9 mois comme une baleine et 18 heures à souffrir le martyre, ça aurait du nous mettre la puce à l’oreille dès le début que la maternité n’est pas un chemin pavé de roses…

  14. Mercotte dit :

    M’enfin mais quelle idée d’acheter des trucs tout prêts, tant pis pour toi ! va falloir que je te prenne en main, mais peut être que ton cas est désespéré !

  15. Marie-Anne dit :

    Les trucs de semi-feignasses c’est 50% plus bon que les trucs de feignasses.

  16. Solexine dit :

    LOL ! Comme quoi, selon un vieil adage ( qui date d’il y a 30 secondes) : « Le Haribo multico sauve tous les fricots » ! Un rôti de porc froid aurait pu tout aussi bien pu faire l’affaire, c’est la customisation qui compte : t’es de l’affluence facheune-blogo-zone, oui ou non ?!! ;-)

  17. Doll dit :

    Moi, j’assure: ma fille sait lire depuis peu, j’ai trouvé une recette dont tous les ingrédients se mesurent en pot de yaourt.
    Donc si elle invite, je fais préchauffer le four, j’attache les tabliers et je les laisse se débrouiller !!! Bon, je mets le plat au four aussi…
    Et comme c’est elle qui l’a fait, elle le trouve toujours HYPER bon…

  18. Chris dit :

    Les miens maintenant quand ils veulent un gâteau ils se le font et moi… je nettoie la cuisine ;-)

  19. Athéna dit :

    tu devrais écouter Mercotte ; après tu seras la reine des mamans et tous les enfants de l’école voudront venir

  20. Athéna dit :

    venir goûter ! dommage qu’elle soit trop grande pour Pomme d’Api, il y avait des recettes sympa pour enfants de 4-6 ans

  21. poupoupinette dit :

    En fait, le problème, il n’ est pas dans le fait d’ajouter du lait, car moi, j’ai mon arme, c’est du lait en poudre, toujours prêt à dégainer, même à minuit tapante.
    Mais le pire, c’est la levure chimique en petit sachet. Sans qui aucun gâteau ne peut exister. Un jour, tu fais l’effort inouï de rassembler les oeufs, la farine (oui, la farine, l’arme fatale de toute cuisinière digne de ce nom, donc, pas toi…ni moi), et puis tout le reste, quoi. Le tout sans grumeau. Tu touilles, tu cuits, tu t’éponges le front.
    Et une fois que tu as finis ta comédie, comme les levures chimiques se vendent toujours par paquets de 5, tu vas encore avoir 4 autres occasions de t’amuser pareillement avant que ta levure ne périme.

  22. Solenn dit :

    T’aurais du tout manger moi j’dis (à moins de ne pas aimer les omelettes).
    La prochaine fois, tu pourras acheter le gâteau tout prêt (aucun risque de rater, et si tu vires le carton, tu peux même dire que c’est du fait maison).

  23. Violette dit :

    Ginie et son paillasson : Tu es vilaine, c’était pas si mauvais en toute objectivité !

    Marie Mail Tout : des petites mal élevées oui !

    Nine : Bon courage !

    Marie (une autre) : Quelle ingratitude. Mais c’est tellement vrai : il suffit qu’un seul dise un truc pour que tous les autres moutonnent derrière (un peu comme les blogueuses mode).

    cathy : Ah oui ?? Mais elle est si connue que ça cette Ingrid ?

    Deborah : C’est très mignon ton anecdote ! Surtout que moi, dans ce genre de cas, je cherche un truc déjà tout prêt qui traîne au fond du placard : pas bien !

    BritBrit Chérie : Je ne voulais pas qu’elles finissent aux AA.

    Pauline : Rien de mieux qu’un morceau de pain et du chocolat. Au moins, ça ne te colle pas de vaisselle à faire.

    anacoluthe : Je ne me suis pas méfiée, j’ai souffert 30 minutes.

    Mercotte : Je fais ma valise pour le stage intensif. Je suis déjà dans le train.

    Solexine : Très bon cet adage. Bravo !

    Doll : Tu as raison, c’est ce que je ferai la prochaine fois. A moi la glande.

    Athéna : Si j’écoute les conseils de Mercotte, j’ai peur de frôler la perfection après ça. Je ne sais pas si mon ego pourra le supporter (déjà que bon).

    poupoupinette : Tu es en train de dire que la levure favorise les moments en cuisine si j’ai bien tout suivi ?

  24. Violette dit :

    Solenn : T’inquiète, j’en ai mangé la moitié. J’ai ajouté des champignons, et c’était une parfaite omelette aux cèpes. Mais pas trop baveuse.

  25. Morille dit :

    Quelle ingrate! Cracher sur un gateau color block!

  26. eamimi dit :

    Ca fait trop longtemps que j’ai pas vu la choupie, elle tourne mal !

  27. Violette dit :

    eamimi : Il faut que tu la reprennes en main avec le martinet !

  28. poupoupinette dit :

    C’est un peu ça, voui. Mes placards sont en permanence remplis de levure et de farine qui périment, parce que j’en ai eu besoin un jour d’effort culinaire, puis je les oublie.
    Je ne te parle pas du persil, parce que notre sujet du jour est la pâtisserie. Mais quand même, tu en as juste besoin d’un petit brin pour faire joli sur un plat, et on te le vend par grosse botte, c’est-à-dire, au moins 30 brins de + que ce que tu veux.
    Donc, maintenant, mon excuse, pour utiliser des sachets tous prêt, des ouvre-boîtes ou des surgelés, c’est que je n’aime pas le gaspillage que je ne sais pas éviter quand je me lance dans la vraie cuisine faite maison.

  29. la baronne dit :

    au moins ta reputation sera faite a l ecole
    viendront plus te faire chier les momes des autres
    bien vu !!!!!!

  30. e-zabel dit :

    ah évidemment mon comm’ de ce matin n’est pas passé. ZEN. Je disais que je découvrais avec « plaisir » que toi aussi tu détenais un spécimen de pré-pré-adolescente et qu’il semble donc que cela soit le lot des filles de blogueuses. Bien fait pour nous (ou pas).

  31. Lecteur de SBEP, tu viens voir par chez moi ce qu’il s’y passe, une bonne salade du fruit quoi.

  32. non mais quelle ingratitude ! bouder un gâteau dont tu as si vaillamment ramassé la préparation tombée par terre, pfff !

  33. flo dit :

    Très réussi le gâteau à bonbons trangénique. Faut absolument déposer le brevet. Y a de quoi faire fortune dans la pâtisserie. Pa pi Brossaard et consorts n’ont qu’à bien se tenir. Bravo Violette
    Flo
    Mon blog : http://fonduaunoiretbigoudis.wordpress.com/

  34. Manou dit :

    Quelle ingrate ;o)) Dire que y en a qui s’arrachent pour un grain de riz !! (oui je regarde trop KL)

  35. leeloodel dit :

    ca me donne envie de manger des crocodiles..les rouges …mes préférés…

  36. Merci pour la minute de rire et les abdos ;)

    très drôle!

  37. Au moins elle ne t’as pas menti. Ma fille m’a avoué seulement maintenant que mon gâteau Barbapapa que j’avais fait en juin pour son école en fait, il était BOF. Non mais BOF quoi.

  38. Fanny dit :

    Sinon, ils font un très bon fondant au chocolat chez Picard : tu fais chauffer, tu écrases un peu avec une fourchette et tu mets dans un plat. Ni vu ni connu, on dirait du fait-maison (astuce de ma collègue pour les kermesses et autres invitations de son fiston).

  39. pinassotte dit :

    arrrrgh l’ingratitude des gosses !! mais tu es peut être bientôt nominée pour master-chef. Gaffe que Cyclamen t’inscrive pas en douce !!

  40. La prochaine fois, tu peux toujours faire croire que tu passes des heures dans la cuisine alors que tu coures à la pâtisserie, bon les compliments ne t’atteindront pas directement mais ils seront là :-)

  41. Audrey from Shanghai dit :

    Non mais jvous jure.. Puis la pate a gateau pas cuite c’est bien ce qu’il y a de meilleur. La prochaine fois tu fous tout ca dans un saladier et banco.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.