Paris pas d’âme

    

Les copains, sachez-le, il n’y a pas plus « cliché » qu’un parisien. Malgré sa furieuse volonté de se détacher du commun des français (i.e. le provincial), le parisien colorie sa vie couleur carte postale. Il a beau se gausser des images d’Epinal aperçues dans les séries US pour filles (le manège en bois, la baguette, Montmartre…), ses week-ends auraient inspiré Toulouse-Lautrec si ce dernier ne nous avait pas quittés prématurément d’un abus de tise ; mélanger absinthe et le cognac c’est original, c’est vrai.

– Dès le printemps, le parisien envahit la terrasse la plus proche quitte à déjeuner sur les genoux de son voisin de micro-table : le parisien se fout de la proximité, du moment qu’il affiche un hâle de cagole cannoise sitôt les cloches de Pâques passées.

– Toute l’année, le parisien brunche le dimanche et chaque semaine est l’occasion de rechercher le graal de la restauration spécialisée es viennoiseries. Le parisien reste souvent sur sa faim ; il en a marre des oeufs brouillés saumon/bacon au choix à 30 boules. Même le roi dans son pays se fait arnaquer.

– Le parisien, privé de verdure, a souvent tendance à kiffer les parcs de la capitale. Il arrive avec sa copine prévoyante qui a apporté le grand plaid afin d’éviter les gros boutons d’aoûtats qui feraient moche sur le hâle de cagole cannoise (cf. plus haut) et s’allonge avec cette dernière, le visage offert au soleil.
En fermant très fort les yeux, le parisien a l’impression d’être dans son jardin de 200 m2. Il entend presque le bruit de la balançoire et de l’orangeade que sa femme verse délicatement dans les verres de ses 5 enfants.
Vu du ciel, le parisien ressemble à une petite fourmi rarement multipare. Supporter un gamin dans un 45m2 loué un smic, c’est déjà presque aussi pire que de passer ses vacances avec ses beaux-parents.

Vendredi soir, je suis allée prendre l’apéro sur le Canal Saint-Martin. Dans le classement des évènements bobos de la vie d’un parisien, cet acte est assurément sur le podium.
Même si chacun prend l’air complètement détaché du mec trop de la coolitude avec son sachet en plastique (rosé du Franprix, jambon Madrange et autres denrées régionales) – certains vont même jusqu’à apporter leur glacière gracieusement offerte avec leur dernière commande des 3 Suisses pour brouiller les pistes, personne n’est dupe. On est bien des bobos. Bordel.

En partant du Canal, du gras de jambon collé au cul de mon jean, j’ai dit à Nounours « Dis donc, Nounours, c’est drôlement funky de prendre l’apéro au bord de l’eau polluée, tu trouves pas ? »
Il a répondu « Finalement, ce qu’on aime bien à Paris, c’est tout ce qui fait Province…« . La claque.

Catégories ETUDES SOCIOLOGIQUES

88 commentaires

  1. Géraldine dit :

    sauf que, en province on ne fait rien de tout ce qu’on fait de provincial à paris.

    :)

  2. J’ai ri, j’ai opiné du chef et j’ai regardé mes pompes. Pas grave ! J’assumerai jusqu’au bout comme un petit provincial qui est venu à la capitale il y a quelques années de ça.

  3. Ah Oui ! c’est vrai, c’est exactement ça.

  4. Violette dit :

    Géraldine : Oui et à Paris on ne fait rien de vraiment parisien. On va tous mourir.

    Thibaut_Octave : Tu portes des espadrilles ?

  5. KRiSS dit :

    Sauf qu’ici on a mille et un plans possibles pour profiter du soleil et des températures estivales!
    Ya pas qu’une grand rue!

  6. vinsh dit :

    Mon dieu, que ces « avantages » semblent légers, en fin de compte…

  7. Cécile dit :

    Et dans les grandes villes de province on essaie de faire campagne et terroir à coup de petits cœurs en bois et de torchons à carreaux qui sentent le reblochon et à la dioxine , jusqu’où ira la régression…

  8. Géraldine dit :

    kriss: +1

    et en province (la province du sud, la seule que je connais) on se terre chez soi à la moindre goutte d’eau. et quand il fait trop chaud aussi… :))

    ps: vive l’espadrille!

  9. Vanessa dit :

    et au Champ de Mars la mairie a tout prévu pour nos pique-nique, y’a même des gentils messieurs pakistanais qui vendent du vin (le double du prix de franprix).
    Je kiffe Paris.

  10. MaO dit :

    C’est des trucs de provinciaux montés à Paris, le pique nique au bord du Canal ;-)
    Le vrai parisien, quand il voit se pointer les beaux jours, soit il se terre chez lui pour éviter chaleur et touristes soit il saute dans sa grosse voiture polluante qu’il n’a pas utilisé depuis Noël et s’en va respirer l’air pur à la « vraie » campagne qu’il atteindra péniblement après des heures de bouchons sur l’autoroute :-)

  11. Violette dit :

    KRiSS : Où ça ?

    vinsh : Courage, fuyons !

    Cécile : Ah ah, très vrai !

    Géraldine : A Paris aussi hein ! Là, c’est de la description printanière.

    Vanessa : Je ne savais pas pour les pakis. C’est pas trop mon coin à vrai dire (le parisien ne sort que rarement de son quartier).

    MaO : Non, il se terre pas forcément au Printemps !!

  12. Gallïane dit :

    Mais dis donc, c’est qu’il est rudement bien ce Nounours !

    Chuis sûre que c’est le genre à aimer les espaces verts (pas ceux du square hein !)…
    Si il aime le fromages (et la bière), c’est le mec parfait !

  13. N’empèche qu’avec ma glacière des 3 Suisses, le rosé il était bien frais !
    Bobo et pragmatique !

  14. Virginie dit :

    Je suis une banlieusarde snob du 9-2 : j’ai une terrasse et je me la ouèj avec mes amis…. Les apéros du vendredi soir, entre mes arbres, mes fleurs et les zoiseaux, sont appréciés (mais ne plairaient sans doute pas à Brian !)… A 15 min de Saint-Lazare. Je sais, j’ai du pot. C’est mon ex-mari qui paye le loyer. Voilà pourquoi ce luxe est encore meilleur et pourquoi j’aime le partager !! Ahahahaha.

  15. Géraldine dit :

    je ne suis pas tt à fait d’accord. je suis marseillaise d’origine, à Paris depuis 7 ans. A mlle, on ne sort vraiment pas qd il pleut. à paris, il y a tjrs un ciné au coin de la rue, un petit musée pas visité depuis longtemps, ou un brunch (tiens donc) entre amis. la météo est moins un obstacle (et tant mieux!!!!)

    à marseille aussi, on profite moins du beau temps, parce que ce n’est pas une denrée rare….

  16. Anne-Sotte dit :

    Hi hi, tellement vrai ! Mais moi suis une banlieusarde, donc pas totalement dans ce cliché… ;-)

  17. Violette dit :

    Gallïane : Pas trop la bière, non. C’est bon quand même ?

    Mister Champagne : Fais vite une commande Blanche-Porte qu’on commence une collection de glacières. Ca changera des boules à neige.

    Virginie : La belle vie, quoi !!! Je t’envie vachement pour la terrasse. Mais je ne vois pas pourquoi tu dis que Brian n’aimerait pas. Il est très « campagne » malgré qu’il soive écrivain.

    Géraldine : Mais j’ai jamais dit le contraire, si ? Enfin si, mais je parlais des cas de quasi canicule, pas de la pluie. Tu as raison sur ce point-là.

  18. Géraldine dit :

    chouette!! on est d’accord!!

  19. KRiSS dit :

    Des grandes pelouses sous la Tour Eiffel au quai du Batofar, en passant par Montmartre et le Luxembourg ya vraiment de quoi faire!

    Non pis sérieux, d’où prendre un verre dehors c’est forcément faire le provincial?!!

  20. J’ai arrêté de commander les damarts sur la Blanche Porte… il fait beaucoup trop choooo !

  21. Violette dit :

    Kriss : Non mais faut se détendre, tout ça c’est ironique hein.

    Mister Champagne : En même temps, tu pourrais les ranger à la mi-journée dans ta glacière !!

  22. Comme si j’avais que ça à foutre Nounouille !

  23. Gallïane dit :

    On va valider quand même, rapport à la bagouze de l’autre fois. (parce qu’il le vaut bien)

  24. Anna dit :

    Nounours est un grand homme.

  25. coke dit :

    et en plus, en plein coeur de Paris, il y a des jardins cachés, planqués, qu’on ne se communique que de bouche de druide à oreille de druide, et où on peut s’étaler. J’adore !
    Hello toi !

  26. lilidaisy dit :

    Vous êtes drôles les parisiens … A chaque fois que je viens dans la capitale, je me gausse (sans aucune méchanceté).
    Mais nous, en province, on aime pas vous voir débarquer chez nous. Vous conduisez n’importe comment, vous ne savez pas ramasser vos déchets à la plage ou videz vos cendriers au feu rouge (vu plusieurs fois) … Evidemment, c’est une image très négative car il y a plein de parisiens très sympas aussi mais j’ai l’impression de remarquer principalement les chieurs (je ne te vise pas Violette ;-) ). Je vis en Normandie alors des parisiens, j’en vois tout le temps. Je crois que le pire c’est Deauville … Si vous vous sentez dépayser la bas, vous vous trompez car c’est un petit paris, il n’y a pas de normands mais que des parisiens ^^
    Et puis, ca me fait rire les parisiens qui se moquent de la province car ils y viennent malgré tout, en vacances et en we. Et où déménagent-ils l’heure de la retraite venue ? En province !
    La Province, ils la critique mais ils l’aime !!! Allez avouez !

  27. Sosso dit :

    Tu as lu « dessine-moi un parisien » d’Oliver Magny?
    C’est très drôle et tout pareil que ton article!

  28. KRiSS dit :

    Ah mais t’inquiètes c’était pas du premier degré de mon côté non plus hein.
    (la prochaine fois je rajouterais des smileys)

  29. formika dit :

    Bien vu !!!et super tentant pour une pov fille coincée en banlieu !

  30. Isa dit :

    Nounours a bien raison ! Même ambiance ici à Bordeaux , si ce n’est que le loyer d’un 100m2 à Bdx équivant à un petit 30m2 à Paris, que les terrasses sont bcp plus grandes et que la plage reste à 45m en voiture … etc etc

  31. sabine dit :

    en même temps vous avez de la chance vous pouvez trouver un peu de province à Paris, mais ici pas de tour Eiffel dans la cambrousse. (A moins de croire très fort que le poteau de la ligne à haute tension….)

  32. Celine dit :

    Vous connaissez Norman fait des videos? J’adore et j’ai pensé à cette vidéo quand tu parlais des parcs.
    http://www.youtube.com/watch?v=64g79Sg03DA

  33. lagirafeaulongcou dit :

    Entendu aujourd’hui en province, de la bouche d’une coiffeuse : « ah ben non je ne prends pas de rdv après 18h ni le mercredi, je m’occupe de mes enfants »
    ça, c’est so provincious !

  34. Vanessa dit :

    j’aime le titre de ton billet ! Beau jeu de mots !
    Ici, en province, le clichet des parisiens ; c’est qu’ils prennent l’autoroute pour le périph et qu’ils roulent constamment sur la voie du milieu !!! Arrhhhhhh

  35. Violette dit :

    coke : Tu veux dire un peu comme le Gramercy Park à NYC ?

    lilidaisy : Je ne me sens pas concernée déjà parce que je ne suis pas née à Paris, et puis je n’ai pas de voiture et je déteste Deauville (mais comme je te comprends).

    Sosso : Nope !

    KRiSS : Argh désolée ! C’est toujours hyper chiant de saisir les nuances via l’écrit !!!

    sabine : Bien bourrée ça peut le faire, non ?

    Celine : Yep !

  36. Violette dit :

    lagirafeaulongcou : Ouais, mais ça arrive de plus en plus souvent à Paris, et c’est très bien je trouve (travailler moins, tout ça).

    Vanessa : C’est fou cette fixette sur la conduite alors qu’on pourrait dire aussi que les parisiens sont d’une amabilité sans nom…

  37. AnoucheK dit :

    Moi j’aime Paris, parce que je peux me passer de bagnole et être autonome (et mes enfants aussi) (donc je n’ai pas besoin d’avoir fait taxi deuxième langue).
    Et aussi qu’il y a pleins de gens différents, de quartiers différents, de différences quoi !
    J’aime bien ma ville quoi, j’y suis née et j’ai plutôt envie d’y rester.
    (Alors oui, ce com est TRES 1er degré, mais bon, c’est mardi).

  38. Paulinette dit :

    Oui bah faut faire un choix de priorités, hein? C’est soit les ventes privées Marantes, soit le champ de blé complet.

    Alors?

  39. coke dit :

    Oui, je parle d’un petit parc dans le 5ème. Personne n’ose y entrer alors qu’il est parfaitement ouvert et qu’on peut y faire des pique-niques géants. Et aussi un tout petit truc dans le Marais. Je déteste les bords du canal saint martin. C’est moche, bourré de monde et au final pas très convivial.
    Sinon, je voulais dire que j’en ai marre d’entendre que les parisiens sont désagréables, mauvais conducteurs,… Moi, je nous trouve plutôt ouverts, débrouilles, gentils (j’abuse à peine). J’ai vu bien pire dans le Sud (bonjour la gentillesse légendaire des gens d’Aix en provence) ou des Corses (que je vénère par ailleurs).

  40. tribulate dit :

    excellent ce billet !!! ça donne furieusement envie d’être parisien tout ça ! xx
    http://www.tribulationetcupcake.com

  41. lollipop dit :

    ouaip pas faux tt ça, sauf que le pique nique des parigots est svt plus chiadé que le jambon Madrange . Aux buttes chaumont ça sort les cakes, les poissons marinés, les sandwiche bobo chic (stop je n’ai rien contre les bobos, on est tous le bobos de qqn à Paris), légumes frais et dip faits maison, bouteille de rouge, muffins, cup cake ! Le canal ça me saoule (dans tous les sens du terme !) mais c’est très impressionnant en terme de foule !
    J’avoue préférer les coins plus herbeux (dans un seul sens du terme!).

  42. ziggynou dit :

    aaaaarfff !
    bon, moi je suis une vraie conasse de parisienne alors ^^
    enfin, dans 3 ans j’aurais vécu plus à Paris que dans ma région d’origine, ça se fête !!!
    moi dès qu’il fait beau, je m’installe dans mon jardin parisien (et voui, je suis une vraie pourriture affreusement BoBo qui vit à Paris et qui a un JARDIN !!!!! avec pelouse et parasol, pour boire de la citronnade et écouter les zenfants jouer sur le plaid géant en mangeant du gras de jambon !

    mais j’assume, faudrait pas que ça me coûte un bras tous les mois et qu’en plus j’en sois pas fière
    nan mé ho !!!

  43. christelle dit :

    Tiens c’est à peu près ce qu’on a fait dimanche: déjeuner libanais dans un resto du coin, balade aux puces du design sur le canal, café au bord du canal, et ciné au Mk2. Cliché, tu as dit? en plein!!!
    Mais pour faire genre aussi, je profite aussi de la maison familiale à St Cyr dans le sud, où il y a 600 m2 de jardin, à 200 m de la mer. Parce que je serai toujours une provinciale « montée » à Paris, qui profitera des deux.

  44. verodusud dit :

    MDR Lilidaisy, il y a deux ans en arrière, ou plus, j’ai hurlé sur des pariguots qui laissaient leurs jolis mégots en rang d’oignon sur le sable! Me suis bien lâchée, et comme ils m’ont envoyé paitre, ils se sont fait huer par les petits vieux du coin à côté de moi! leurs mégots ils sont allés les jeter penauds ds la poubelle à 10m! ahhh ça a du bon les souvenirs! LOL

    Bref, moi Paris j’envie les sorties que l’on peut y faire, mais en mm tps vivre à Paris si tu n’as pas un salaire de ministre tu peux tjrs t’accrocher pour faire les dites sorties qui te font envie, vu que tu payes ton 40m2 un smic!

    ce que j’envie moi, ben c’est con mais se sont tous les magasins que nous n’avons pas la chance d’avoir en province! Je vous le dit, faire 80 bornes pour aller au premier H&M ou au Monop’ ça fout les glandes!

  45. verodusud dit :

    Coke, à Aix, les vrais gens, les gentils, il y en a, mais c’est clair il y a aussi des cons (ou connes au choix) qui te matent à la terrasse du café pour évaluer combien t’as de fric sur le cul, je confirme.
    Une ex-étudiante de fac de lettre qui assume.

  46. Solenne dit :

    Très juste et très drôle ce billet! Perso j’ai beau être parisienne, le parc Monceau je ne m’y fais pas. j’ai besoin d’aller souvent à la campagne. Au final, j’y vis presque trois mois par an. Et je pense que si le parisien bobo est un cliché sur lequel il est amusant de taper de temps en temps, celui du breton/normand/provencal/corse qui te regarde comme une bête noire immatriculée 75 et forcément venue pour pourrir son pays est pas mal non plus.

  47. Lekouinte dit :

    EN-OR-ME !

    Merci.

  48. la baronne dit :

    viollette si un jour tu ose passer le periph viens te baigner avec cycla
    ps: t as du gras de jambon colle au cul

  49. la baronne dit :

    tu oseS bien sur
    mauvais la picole en plein soleil

  50. violette dit :

    la baronne : Attends, il fait soleil en banlieue là ?????? (t’es bourrée)

  51. ByGlam dit :

    …Bah moi j’aime pas les parcs, j’aime pas les brunchs et le canal St Martin m’emmerde (en fait je déteste le 11eme arondissement!) Mais à part grincheuse je suis quoi?! Casanière en fait surtout! ;)

  52. anacoluthe dit :

    L’autre jour, j’ai eu une révélation, quand je me suis dit que ma maison (200m2) avec (grand) jardin était je cite « un chouia trop petite, en fait » :
    j’ai compris que j’étais morte pour la capitale. JAMAIS je pourrais retourner y vivre, on peut pas se réhabituer au trop petit, même avec parc, canal et soldes presse pas loin !

    Sinon, nous aussi, on a un nid de bobos à Lille, à la Gare Saint-Sauveur. Saint-Martin, Saint-Sauveur, le bobo a un truc avec les saints ou quoi ?

    • Carmen dit :

      Bonjour,

      Le passage de Paris à Lille vous a-t-il convenu ?
      Viviez-vous intramuros ? La vie culturelle (nettement moins dense à Lille qu’à Paris) ne vous manque pas ?

      Bref, pourriez-vous faire une liste des pour et des contre ? Et si c’était à refaire ?

      Carmen

  53. Elo dit :

    Moi je suis provinciale, oui oui je le revendique… d’ailleurs je pense que ca me permet d’apprécier d’autant plus Paris quand j’y passe un we ou quelques jours. Je ne vois (presque) que les bons côtés…

  54. La baronne qui médite dit :

    Jamais avant 18 heures
    Ca fait désordre sinon !!

  55. Rosé du Franprix, jambon Madrange, pain de mie Harrys. La Sainte Trinité du picnic.

  56. KRiSS dit :

    (my bad, faudrait que je commente plus souvent, on se comprendrait surement mieux ;) )

  57. lord de Winter se détend ici après une journée de merde dit :

    Ah, se faire un Luco, entre midi et deux, sur les bancs près des statues ou sur la pelouse… Ca me manque… (Du coup, pour faire genre j’en suis toujours, je prends parfois mon sandwich sur la place ombragée près de mon collège. Mais ça fait pas pareil.) (Alors, parfois aussi, j’assume une clope avec mon briquet Dupont). (J’en suis toujours, je te dis!)

  58. Solexine dit :

    Je kiffe Paris; pire: j’y suis attachée comme un Auvergnat à sa Bretagne Natale … J’ai habité longtemps près des Buttes-Chaumont ,dans un quartier très « campagne à Paris », très « province » justement et j’ai adoré ( je l’ai vu d’ailleurs se « boboïser « comme tu dis ,au fur et à mesure des années). Mais ce que j’aime aussi à Paname, c’est justement les coins très cliché, « carte-postalesques » et touristiques: les quais de La Seine, Tour Eiffel, Nôtre Dame etc…j’adore m’y balader: je me sens comme une touriste dans sa propre ville, ou comme dans « Funny Face » avec A. Hepburn et F. Astaire…Bref, c’est vraiment génial d’être amoureuse de la ville dans laquelle on vit…( est-ce que quelqu’un pourrait me gifler là, je me sens devenir niaise). Et puis, qu’est-ce qu’un Parisien ,au fond, sachant que Paris est composé aux 2 tiers d’ex Provinciaux, et aux 5 tiers de touristes et de chiens ?… Sur ce, bon apéro, c’est l’heure…

  59. Solexine dit :

    Ah oui, j’ai oublié de dire que j’aime le commentaire de Solenne -surtout la fin- :très juste !

  60. caro(roca) dit :

    tu sais ce qu’elle te dit la cagole cannoise????!!!!
    (qu’elle va aller fr une bise a brad, jude et bob de ta part)

  61. Camille dit :

    Quand j’ai lu « c’est déjà presque aussi pire que de passer ses vacances avec ses beaux-parents. », mes yeux se sont brouillés, impossible d’aller plus loin… Faut pas écrire des choses comme ça, j’suis cardiaque…

  62. marika dit :

    Ton post m’a bien fait rire, surtout que je partage ma vie entre Paris et la province …

  63. Camille dit :

    Bah si tu m’indiques un Kube Hotel avec un brunch et un ascenseur à tigre, je déménage.

  64. francesca dit :

    De mon temps , il fallait être nés pdt 3 (oui, trois) générations dans la capitale pour revendiquer le titre de Parisien. Y’avait que les bourges cathos pour y parvenir. Genre , j’habite au Champs de Mars depuis tjrs. Aujourd’hui, cette ville que j’adore et où je suis née est décidément une des plus belles. Les garçons de café sont des garces, les jeunes sont fauchés, Pigalle est à la main de la mafia, le Canal est bo-bo-bo-isé , le M° est bondé sur la 13 mais j’m tjrs autant . Merci de ce post, Violette. je suis une afficionada.
    La place Dauphine a mauvaise mine, ah bon. Tant pis pour elle (j’y vais jamais)

  65. Annalisa dit :

    les pique nique parisien pour moi se fait au louvre…
    mais bon je suis etrangere alors je ne suis ni parisienne ni provincial.. donc je ne rentre pas dans une moyenne…

    :)

  66. si le parisien aime manger en promiscuité avec son voisin, c’est parce que ça lui rappelle le métro, les odeurs en moins (quoique ça dépend de la chaleur qu’il fait)

  67. agathe dit :

    ahahah très drole, j’adore cette autodérision rare chez les parisiens (comment ça on sent la procvinciale qui parle).
    Je rentre justement de 2 jours à paris, et je me disais que j’entretenais vrmt avc cette ville une relation amour-répulsion assez etrange. J’adore y etre et aussi revenir à mes pénates et à ma province…

  68. casa dit :

    Moi j’adooore Paris, enfin 1 semaine par an… Après, je préfère Toulouse, où si je veux, je vais mettre les fesses dans l’herbe du jardin pour aller bloguer (si si, on a le wifi en province! ) ;) Et où je m’engueule avec Mari chéri car on s’est encore pas compris vu qu’on s’est mal entendus (la maison est trop grande…) ; )

    bisous

    Casa

  69. Moricettte dit :

    I love Paris, every moment!!
    Sauf pour les places de parking inexistantes, sauf pour le prix des aparts (ne parlons pas des maisons) et sauf pour.. les parisiens!!! ah oui, ils me stressent, sont pas joyeux, etc etc…

    Ceci etant, Paris n’est plus le Paris d’il y a un siecle… malheureusement…

  70. Sweetyfawn dit :

    Quel post rigolo à souhait avec ce ton décalé (pas thon qui était sans doute absent du pique nique trop maritime et pas assez campagne^-^) avec un soupçon de réalité un régal de ce se replonger dans cette ambiance dans laquelle j’ai baignée pendant …Bonne journée(o:

  71. chris dit :

    J’ai été parisienne, puis bobo à Montreuil sous Bois et maintenant banlieusarde (toujours dans le 93) : j’ai gagné en m2 habitables + jardin (avec arbres fruitiers) où pique niquer ce que j’ai perdu en « prestige » ;-) et j’adore sauter dans le RER pour aller me balader à Paris.

  72. lala dit :

    Yes j’adore ce p’tit descriptif printanier de la vie parisienne…
    Parisienne exilée à Lille il me parle d’autant plus ;-)

    Allez je vais me préparer un pique nique à manger dans le jardin!

    • Carmen dit :

      Bonjour,

      Le passage de Paris à Lille vous a-t-il convenu ?
      Viviez-vous intramuros ? La vie culturelle (nettement moins dense à Lille qu’à Paris) ne vous manque pas ?

      Bref, pourriez-vous faire une liste des pour et des contre ? Et si c’était à refaire ?

      Carmen

  73. Violette dit :

    Les copains, je ne pensais pas que ce billet vous inspirerait autant ! Mais ça fait plaisir.
    Bon, du coup je suis un peu dépassée du commentaire mais je vous aime fort.

  74. Foley dit :

    Et t’as le parisien qui a un micro balcon, sur lequel il peut mettre (en forçant un peu) 2 chaises et une mini table de jardin pliables achetées (trop cher) chez Monoprix. Il y prend son petit déj au soleil et au son des voitures et des gaz d’échappement de sa rue, tout en se félicitant d’avoir trouvé cet appart, « parce qu’un balcon à Paris, c’est de l’or ».
    N’empêche j’aimerais bien avoir un balcon, même micro, ça m’éviterait d’aller payer un brunch trop cher en terrasse et de me faire tchacher par des relous le vendredi soir pendant mon pique nique sur le canal St Martin.

  75. Stéphanie83 dit :

    Tellement vraies tes observations !!
    C’est le charme des parisiens aussi remarque :)

  76. Poopie dit :

    Un de plus alors !

    Perso, je suis « provinciale ». Paris ? Ça me faisait rêver. Oui, une provinciale admire la capitale et les parisien(ne)s. Jusqu’au jour où, il y a moins d’un an j’ai débarqué. Là, c’est terrible. La « province » semble être pour les « loosers », les « campagnards », les « ploucs » ou que sais-je. Ici, on m’a fait comprendre qu’il y avait deux Frances : Paris et « la Province ». Avec ou sans majuscule d’ailleurs ? Bref. Et après analyse, un peu comme toi, je me dis que les parisiens ne font qu’envier certains aspects de la vie de Province (air pur, calme, verdure…) sans vouloir l’avouer (« Y a tout ce qu’il faut à Paris ! ») et ne renient les avantages de la capitale qu’une fois leur retraite venue. Bien vu. Moi, j’aime Paris et les parisiens pour certains côtés et la Province et ses provinciaux pour d’autres.
    Peace & Love

  77. Ariel dit :

    en même temps paris ou pas paris quand il fait beau et je crois que c’est humain, on profite du soleil, de la chaleur et on fait avec les moyens du bord et en fonction de son environnement et de ses moyens! un canal, une terrasse, un parc, un jardin peu importe l’endroit on en profite, l’hiver a été long…

  78. Annalisa dit :

    le loyer du ptit appart avec mini-balcon doit etre plus cher que le brunch en terrasse ….
    :)

  79. Joulaïe dit :

    Vive le pâté de campagne en pleine ville !
    Vive l’appart dans lequel j’entraperçois un rayon de soleil des fois
    Vive les journées à rechercher les Outlets loin de Paris !

  80. Tout ce qui fait province, c’est bien vrai ça

    la vie de quartier
    la tchache avec le boucher
    les gamins qui jouent dans le rue
    les espaces verts
    les espadrilles et panama en terrasse avec tapas (comme à St Jean de Luz)
    rentrer en vélo

  81. Charlie dit :

    C’est tellement vrai !!
    sauf qu’on supporte pas les provinciaux, et on ne rentre en contact avec son voisin de micro table qu’à coup de regard tueur !! lol

  82. Franky Gnoule dit :

    Le très gros avantage de ces virées estivales un peu médiocres, c’est qu’on en rentre en métro et pas en Renault Scenic.

  83. doyoudoux dit :

    Bin ça c’est vachement bien dit ! Merci nounours !

  84. Patrizia dit :

    J’ai rien à dire. J’aurais juste voulu « J’aime » (j’èèèèèèèèmeeeeuuu) comme sur Facebook. V’là.

  85. Très drôle ton texte !
    Ton portrait du parisien est aussi celui du citadin, de partout d’ailleurs ! L’automne dernier, j’ai passé quelques semaines dans une grande ville du Brésil, Belo Horizonte.
    Tout y est très parisien !

  86. Grand sourire inside!

    Et la dernière phrase! Vrai ou plutôt Pas faux! ;-)
    Heureusement Paris ne se résume pas à ça, sinon je retourne illico dans ma province moi ;-)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.