No pain !

    

L’autre fois, je vous racontais cette folle aventure des nouvelles ballerines vernies. Oui mais voilà. Un jour, il a bien fallu se décider à affronter le pavé chaussée des bidules rouges flambant neuves. Dans ce nouvel épisode de ma vie couleur affluence, vous découvrirez que, bien souvent, le parquet de l’appartement est un sacré traître. Que trottiner de la cuisine à la salle de bains à la chambre à la terrasse à la pergola à… (qué mytho ?) ne reflète en rien la vraie vie des pieds en souliers vernis. Pénétrez avec moi au coeur du secret des vilaines ampoules et dansons la carmagnole, si vous le voulez bien.

On dirait pas comme ça, mais c’est pas loin de Le Nom de la rose par ici.

Amis de l’Internet, c’est samedi matin que j’enfilais dès potron-minet (Cyclamen est du matin – bitch, bitch, BITCH !) mes ballerines rouges, vêtue de mon pyjama avec Titeuf dessus. C’est vrai que je suis pas jojo quand je prends mon petit-déjeuner, mais je vous jure qu’avec ça aux pieds, le curseur de mon aura fashion a d’emblée été placé très très haut dans le ciel bleuté de ce samedi quasi estival. Je fais doublure Catherine Laborde à mes heures perdues.
Tout en me préparant, la tartine aux lèvres, Titeuf sur le cul et la barrette sur le côté (j’arrête la frange – on en reparlera dans un autre épisode affluence), j’appréciais le confort de la ballerine qui affrontait pour la première fois de l’année la peau de mon talon.
C’est donc confiante que je claquais la porte de l’appartement derrière moi, sautillant les pieds nus dans le cuir comme un petit cabri innocent. Je ne sais pas vous, mais je trouve cette sensation  printanière assez sexuelle, non ? Non ? Ah. Ce sont encore mes symptômes PMS qui me jouent des tours.

Finalement vous avez raison, le plaisir fut fugace, puisqu’après avoir gambadé 20 mètres vers la terrasse promise, j’ai commencé à ressentir cette douleur si familière de l’été qui approche : l’ampoule. Et chacun sait qu’une ampoule qui naît, c’est une chaussure qui s’endort à tout jamais. Pas téméraire pour deux sous, j’ai rebroussé chemin, remonté les trois étages 4 à 4, me rappelant que j’avais dans un coin de salle de bains un petit machin censé remédier à ce problème naissant.
Tout en cherchant frénétiquement le protège-talon en forme de nonosse (c’est rigolo ce machin – lol) je me disais que tiens j’allais en profiter pour le photographier pour faire un article du web (vous faites chier, des fois). J’ai photographié le nonosse et je l’ai collé dans la ballerine droite. Celle qui était méchante et qui menaçait de me faire un pied ampoulé, vous suivez ? La gauche, elle, ne bronchait pas. Je n’ai pas voulu y voir de signal politique ; je ne suis pas superstitieuse.

Bref. Ce truc est magique. Sitôt collé, sitôt la menace d’ampoule envolée. Ma vie de lady pédestre n’a désormais plus de secret pour vous. (en vente chez Monoprix)

Catégories BEAUTY CASE

53 commentaires

  1. Camille dit :

    Ils sont beaux, tes souliers vernis.

  2. J’ai acheté à peu près la même chose cet aprèm, mais pas en forme d’os. J’ai des chiens à la maison, faut dire.

  3. Jules dit :

    Vive Compeed !

    (commentaire sponsorisé)

  4. Niña dit :

    Vu que tu tiens un blog de trucs et astuces, t’aurais pas une idée pour la ballerine qui scie à l’avant, vers le gros orteil ?

  5. Oui, mais donc ça marche pour de vrai?

  6. Vanessa dit :

    vive le son
    vive le son

  7. Paulinette dit :

    Comment ça la blogueuse mode, elle a des ampoules?
    Y a un os.

    Je croyais que t’étais censée pourvoir gambader le Montmartre en Lita Jeffrey Campbell. Celles qui te sont greffées aux pieds à ta naissance. Non?

    Je suis désillusion, ce matin.

  8. anacoluthe dit :

    Et moi je croyais que les seules secrets qu’on avait, nous, les femmes, c’était les Nana ultra absorbantes avec renfort latéraux MAIS bien cachées dans leur jolie pochette rose saumoné…

  9. Pauline dit :

    Comme je te comprends… Mes ballerines rouges m’ont joué le même tour ce matin, sauf que pas le temps de rentrer chez moi pour me changer…Du coup, j’ai fait appel à mes amis les pansement mais je doute que ça tienne jusqu’à ce soir.
    Je ne connaissais pas du tout ce protège talon! Tu as une idée du prix ? Et sinon ça marche vraiment ? (Du genre ça tient dans la chaussure ?)

  10. anacoluthe dit :

    les seuLS, putain, les seuls !

  11. caro dit :

    je crois que tu viens réellement de m’ouvrir de nouveaux horizons. vraiment. Je suis une maudite de la ballerine, vois-tu. Donc je file au monop. Quelle affluence, putain, quelle affluence.

  12. AnoucheK dit :

    J’aime bien le « for your feet only » sur la boite…
    C’est au cas où tu voudrais le coller sur tes lunettes pour éviter le frottement sur le nez ?

  13. Cilaïne dit :

    Merci bien, je ne savais pas quoi faire de ma pause dej, une virée Monop s’impose

  14. Cécile dit :

    Il me semble en avoir vu chez André aussi…

  15. Géraldine dit :

    hey girls!! allez surtout sur le site internet, ils vendent un pack assez intéressant. j’en ai acheté un l’année dernière, j’ai plein de nonos dans mes chaussures!!!

  16. Dorothée dit :

    Moi ce qui me fait toujours peur c’est les chaussures qui déteignent (j’ai grandi à l’ombre d’un père aux pieds bleu Sebago tout l’été); mais je crois que c’est surtout ton humour qui déteind sur tes lecteurs; je ris autant aux commentaires qu’à ton billet aujourd’hui, ce qui n’est pas peu dire.

  17. caro(roca) dit :

    WTF!!! mais merde pute borgne c grand!!
    me faudrait un autre truc pour un autre pb lié à l’arrivée de l’été, les chaleurs, les pb de circulation toussa, tu vois de quoi je parle? je peux me coller un os ds le derche tu crois?

  18. so dit :

    nan serieux t arretes la frange? pfff…

  19. Hélène dit :

    Haaaan, mais c’est vachement bien, le machin se colle dans la godasse au lieu de sur le pied ! Il m’en faut !

  20. Hélène dit :

    PS : ah, et pour l’arrêt de la frange, je dis bravo (n’y vois rien de personnel, je déteste les franges en général).

  21. Violette dit :

    Niña : Si !! La même marque fait des petits machins à coller à tous les endroits qui font mal dans la chaussure. J’ai pas voulu en parler de peur d’écorner encore plus ma sexytude, mais ça marche !
    C’est ça : « No Hurt ! » (les petits coussinets) : http://www.lady-secret.fr/boutique.htm#product291

    Frédélimaliya : Ah oui, ça marche !!

    Vanessa : J’ai pas compris ?!

    Paulinette : Je ne suis qu’un pauvre être humain…

    anacoluthe : Ahhhh souvenir de mes 13 ans…

    Pauline : Oui ça marche vraiment bien, ça adhère à la chaussure et c’est donc 100 fois plus efficace qu’un pansement qui se fait 20 fois la malle dans la journée. Ca coûte 7,50€ la paire.

    caro : Tu pues pas des pieds toi (en plus, j’entends) ?

    AnoucheK : C’est ça. Certains sont un peu « Brian ».

    Dorothée : Bisous toi !

    caro(roca) : Pour la circulation tu prends du Ginkor Fort. de rien.

  22. shalima dit :

    Tu viens de sauver la vie publique de mes nouvelles ballerines « nude » vernies, tu sais ? Alors merci !

  23. Céline D. dit :

    Moi je mets des Compeed, c’est beaucoup plus glamour (surtout quand il commence à se désintégrer en une matière gluante et noirâtre).
    Cela dit je peux pas lutter contre la classe folle du pyj’ Titeuf + ballerines rouges…

  24. ... dit :

    Tu sais que pendant des années je pensais être une extraterrestre ! Je voyais toutes ces femmes avec leurs escarpins et ballerines trottiner dans la ville et danser sur les dancefloor, alors que moi je ne tenais pas 1h avec ces objets du pied de la féminité ! Sauf le jour où j’ai découvert l’os ! Maintenant, moi aussi femme je peux être avec mes escarpins qui m’allongent la gambette. C’est juste joie et bonheur ce truc.

    Juste pour être plus pragmatique, j’utilise ceux en gel que tu peux coller et décoller pour aller d’une paire à l’autre.

    Voilà, c’est tout.

  25. Mélisse dit :

    Voilà qui va sauver nombre de paires de la castration et me permettre de renouer avec l’orgasme de la caresse du cuir sur la peau nu

    (quelques sous entendus sexuels discrets se sont glissés à l’insu de mon plein gré dans mon commentaire, c’est l’hypoglycémie ou le printemps)

  26. chris dit :

    Et Mireille elle a pas chopé d’ampoules sur ses bois avec les ballerines jaunes ?

  27. Athéna dit :

    merveilleux ! mes pieds lacérés et cloqués te remercient

  28. Trop classe le pyj Titeuf. Je valide. (chaussettes marsupilami ?)

  29. une fille dit :

    j’ai fait une découverte aujourd’hui ! merci !

  30. Dom dit :

    Exactement la chose qu’il me faut, mon pied étant une pauvre petite chose fragile, sensible et habituée à vivre sauvage et libre, il se venge donc par des ampoules de compétition chaque fois que je l’enferme. L’enfoiré.

  31. Violette dit :

    shalima : Enjoy ma poule !

    Céline D. : Moi aussi, avant, je mettais du compeed. Mais comme tu dis, ça se décolle, ça devient crade et gluant (bon appétit !).

    … : J’ai essayé ceux en gel l’année dernière mais ils tiennent moins bien, non ?

    Mélisse : Dieu que ça devient hot par ici…

    chris : Non, mais elle transpire beaucoup des bois et du coup les ballerines glissent.

    Dom : La vérité, la prochaine fois que je débarque chez toi je t’en emmène un stock. Ca pèse moins lourd que le concentré de tomates.

  32. Ptounette dit :

    Tu viens de sauver la vie de mes pieds et de moultes paires de chaussures.
    Un grand merci Violette

  33. Niña dit :

    ‘Tain, t’as réponse à tout ! T’es une déesse de l’affluence, c’est certain. Je crois que je vais investir dans des p’tites gommettes à coller partout… Merci pour le lien !

  34. Vanessa dit :

    bah t’as pas compris ? tu chantes dansons la carmagnole, ben moi je chante la suite.
    Pardi.

  35. caro dit :

    si si aussi. Je me demande d’ailleurs s’il n’y a pas un lien entre sudation et ampoules. Sûrement.

  36. Anna dit :

    Ça coute combien la magie ?

  37. Yes merci pour ce conseil ! car no pain no gain très peu pour nous les feignasses ! Sinon moi aussi j’ai arrêté la frange même si tu t’en fout, mais petit à petit, pas plus d’un cm de pousse par mois…

  38. ... dit :

    C’est parce qu’il faut les humidifier un peu avant de les recoller.

  39. patounettechatte dit :

    Merci pour le tuyau !

  40. Solenn dit :

    Certes la sensation du pied nu dans la ballerine est délicieuse. MAIS, après, t’as le pied qui pue.
    (Bon ok, la bloggeuse mode n’est pas censée avoir le pied qui pue).
    Bisous

  41. Non mais horrible ce problème dans les ballerines, il arriveront un jour à faire des ballerines agréables ? Je crois que tu viens de sauver la vie de 2 paires de ballerines enfouies depuis 2 ans au fond de mon placard…

  42. soca dit :

    je n’ai qu’un mot à dire : Merci !

  43. DarkGally dit :

    C’est génial ça le nonosse !!! Sinon mon conseil : ok pour s’entraîner sur le parquet mais tu mets de grosses chaussettes avant de mettre la ballerine. Ca la fait un peu ^^

  44. Violette dit :

    DarkGally, ben ouais mais après ça, tes ballerines c’est du 42 non ?

  45. tribulate dit :

    j’adore….j’ai fait un post il y a 2 jours avec des ballerines rouges vernies dedans parce-que c’est mon futur achat. les tiennes viennent d’où ??
    http://www.tribulationetcupcake.com

  46. minhoi dit :

    ho merde mais c’est quoi cette merveille de nonoss ???

  47. Coco dit :

    Nous aussi on arrête la frange…

    Vive la barrette (à cheveux).

  48. Nekkonezumi dit :

    Bon et à part le talon ampoulé récurrent, le verdict sur le confort des ballerines sur mesure ?
    (oui, c’est très intéressé comme question :-)) (merci pour le truc, j’en ai marre de la période du SM pédestre au printemps)

  49. juliette dit :

    Autre usage de la bête : quand une paire est un poil trop grande, on colle ça au fond et pouf, la chaussure est parfaite ! J’aime !

  50. Sandra dit :

    Quelle est la marque de tes ballerines stp ? Je les adore!

  51. Violette dit :

    Sandra : fr.idbyme.com/femme/chaussures/ballerines

  52. Sandra dit :

    Merci :)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.