Le Jean-Jacques Goldman (141)

    

✔ Hello la jeunesse, voilà un JJG tout frais. Je ne sais pas si ces mouchoirs brodés à la main sauront guérir nos gros chagrins mais, en tous cas, le storytelling est bien mignon. Et si poétique !

Sèche Larmes, c’est l’histoire d’un couple, Ben & Romie. Une fois, pour rire, Ben a eu l’idée de broder un mouchoir pour Romie, afin de lui montrer son amour d’une manière différente des autres. Chaque mouchoir brodé avec amour se faufile dans la poche pour célébrer chaque moment de vie : ils s’appellent « Bonne poire », « Jus d’amour », « Diseuse de belles vérités », etc…

✰✰✰

✔ L’éternel rêve hollywoodien ou la passion Marilyn. La photographe Emily Berl s’est intéressée à ces femmes qui se glissent dans la peau de Marilyn Monroe à travers leurs vêtements, coiffures, maquillages et postures. Le tout donne un livre photo, Marilyn, publié en avril dernier.

✰✰✰

✔ Avis aux petits nichons – mais les gros culs sont acceptés ! – ma marque de lingerie préférée, Love Stories, propose plein de pièces à moitié prix en ce moment. Je ne porte quasiment plus que des culottes et soutifs de la marque, que j’adore, mais comme je le disais un peu vulgairement en intro, mieux vaut ne pas avoir trop de joli monde au balcon.

J’ai donc fait un petit stock, mieux vaut être prévoyant (on sait jamais, avec ces grèves SNCF qui n’en finissent pas)(?).

✰✰✰

✔ Cet article de Slate, hyper intéressant et si juste : « Que s’est-il passé pour qu’une pizza coûte 16 euros à Paris ? ». Parce que c’est vrai que le rapport qualité/prix au niveau de la restauration parisienne, c’est devenu DU GRAND N’IMPORTE QUOI.
Je me faisais la réflexion récemment, alors qu’un ami avec qui je dînais commandait sa pizza à la truffe (même pas bonne, en plus) à 23€, en toute décontraction. A partir du moment où le lieu est instagrammable et bien situé dans la capitale, les prix s’envolent… alors que la qualité dégringole.

Je m’égare un peu, mais ça me fait doucement marrer de voir passer, sur des posts / stories instagram de consoeurs des « Trop bon ! », « Mioum ! », « Favorite place ! » envers des tables sacrément dégueulasses. Je prends l’exemple du Hoxton qui est formidable pour un boire un drink ou un café certes, mais personne ne peut décemment dire qu’on y déjeune ou dîne bien. Soit les gens ont perdu le goût, soit plus personne n’a de discernement à force de copinage (<=probable).

✰✰✰

✔ Laurianne Campargue, la fondatrice de la maison du headband Ida Degliame veut que chaque pièce qu’elle propose appartienne à la plus belle nuit de notre vie, à un joli dimanche de fiançailles, à une cérémonie officielle ou officieuse, aux choses de la vie, au pavé parisien…

Ida Degliame était son arrière grand-mère, couturière de profession ; elle lui répétait sans vergogne : “L’élégance connait la frontière entre être et paraître”. J’aime beaucoup, beaucoup, ces headbands bijoux ou en soie et coton. Je suis pas loin de craquer pour un joli jour pas de fiançailles, mais tout comme <3

✰✰✰

✔ Je vous en ai déjà parlé ici, je suis fan de Fabcaro devant l’éternel. Son nouvel album dessiné « Moins qu’hier, plus que demain  » vient de sortir, et si vous êtes fan d’absurde foncez. Je vous jure – Marie-Thérèse – vous ne le regretterez pas !

Catégories LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

20 commentaires

  1. Nanou dit :

    Mais morte de rire, la planche!

  2. helene dit :

    Ah non mais attend, je n’avais pas compris grand chose à l’histoire des mouchoirs, j’ai donc cliqué et là… je comprends qu’ils sont à vendre à 20 € pièce quand même ! En plus franchement, je les trouve vraiment pas terribles. Je ne vois qu’une solution, les utiliser pour s’essuyer la bouche après avoir mangé la pizza à 16 €. Dément

    • Ben & Romie dit :

      Bonjour Hélène,
      Merci pour ton retour sur nos produits <3 Nous ne vendons pas de simple mouchoirs "pour se moucher" mais des objets qui peuvent vous accompagner toute votre vie. L'intérêt de nos mouchoirs est de l'offrir à quelqu'un qui compte pour vous, pour qu'à chaque instant où il le verra, il pensera à vous. À l'image de nos doudous, quand nous étions enfants.
      Love <3

  3. AnoucheK dit :

    Fabcaro <3
    Allez, je pars en roulade arrière…

  4. HeLN dit :

    Marie-Thérèse ne jurez pas !
    (Je n’ai rien à ajouter)
    (À part bise, et bonne journée)
    ^^

  5. Heu les mouchoirs…??? Déjà j’ai toujours trouvé ça dégueu, la morve repliée dans la poche, mais en plus « Jus d’amour » ?????? Mais beurk !

    Elles sont bien jolies, ces Marilyn, mais je les trouve pathétiques, un peu.

    (pardon, apparemment ce matin je suis en mode râleuse) (mais pas pour la suite !)

    J’aime bien que tu aies assez de recul pour dire ce que tu penses vraiment de ces lieux surnotés, ça fait du bien.

    Et ces headbands ! Il faut que je me trouve une occase ! (ça se porte, à 50 ans ou presque, un headband sans être ridicule ?)

    Cette planche ! Nan mais cette planche !!! Trop bon !

    Bonne semaine, Violette

  6. Ben & Romie dit :

    Bonjour Valérie,
    Merci pour votre commentaire <3 Nous ne vendons pas de simple mouchoirs "pour se moucher" mais des objets qui peuvent vous accompagner toute votre vie. L'intérêt de nos mouchoirs est de l'offrir à quelqu'un qui compte pour vous, pour qu'à chaque instant où il le verra, il pensera à vous. À l'image de nos doudous, quand nous étions enfants.
    Love <3

    • Val Lao sur la Colline dit :

      Bonjour,
      Oui je comprends, mais je ne peux pas voir ainsi le mouchoir aussi mignon soit-il. Désolée si je vous ai blessés, cela n’enlève rien à votre travail de broderie, ni à votre univers, simplement ce n’est pas pour moi du tout.

  7. Athéna dit :

    Ces petits bandeaux sont ravissants, je vais montrer ça à ma future belle-fille.
    Je n’ai pas de compte Instagram mais les avis des filles qui s’extasient sur un bol de légumes j’ai appris à m’en méfier…

  8. DOMINIQUE dit :

    Le mouchoir, qui n’a de « moucher » que le nom car on ne se mouche plus avec, peut aussi se porter en pochette, blazer ou veste de costume. Si si. Avec la broderie rien que pour soi. C’est plutôt tendre et mignon.
    Et ça me donne envie de reprendre mon tambour à broder !

  9. Edith dit :

    « A partir du moment où le lieu est instagrammable et bien situé dans la capitale, les prix s’envolent… alors que la qualité dégringole. »
    Tu résumes – en vers – le ridicule de la situation. Bon je suis obligée de faire attention à tout ce que je mange maintenant, donc c’est bio à 98% et le moins industriel possible. Mais c’est vrai que c’est moins fun de sortir à Paris depuis quelques temps :(
    (mais qui sont donc les deux types sur la photo ??)

  10. Réré dit :

    Ah! Cette planche ! J’adore !!!!!!!

  11. Nanou dit :

    Les mouchoirs sont jolis, mais « Jus d’Amour »? C’est juste moi ou bien?

  12. Ooooh les mouchoirs sont vraiment mignons! Au début en voyant les photos je pensais que c’était un kit de broderie haha.
    Pour les pizzas j’avoue je n’ai pas (encore ?) cédé à l’appel du Big Mamma group, mais à priori j’ai raison? C’est vrai que les lieux sont jolis mais bon, je savais pas que les prix étaient si élevés, quand même …
    La lingerie est super chouette, je crois que je vais jeter un oeil (même si je n’ai pas le budget, évidemment) x

  13. O. dit :

    Ce n’est pas jus-te toi Nanou, coquinette ;)
    DOMINIQUE, la broderie dudit mouchoir invite au déploiement des sens: les larmes ne sont qu’un elixir parmi bien d’autres possibles.

    Pour le prix des pizzas (entre autres), c’est « Plus qu’hier et moins que demain »…

  14. DOMINIQUE dit :

    Ben voilà. Moi qui n’étais que romantisme et délicatesse, tu me suggères des trucs qui n’ont rien à voir avec les cœurs et les fleurs. Une illusion s’effondre. Pfff.

  15. O. dit :

    Je n’en crois pas un mot, DOMINIQUE :)

    • DOMINIQUE dit :

      Quoi quoi quoi ? O. vous doutez de ma probité candide, moi toute de lin blanc vêtue ?
      Vous n’avez peut-être pas tort, en fait.

  16. anita dit :

    Voilà pourquoi j’ai toujours voulu des petits seins! Pour ces magnifiques triangles que l’on voit partout!

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.