La Cevicheria

    

la cevicheria 5

Bas dis donc, ça faisait des siècles que je n’avais pas couché une adresse gourmande par ici !

C’est à dire que, désormais, quand vous partagez le repas d’une blogueuse, vous n’êtes quand même pas prêt d’enfourcher la première bouchée.
Entre l’instagram qui va bienAttends, enlève les verres à eau vides ça surcharge l’espace pour rien / Si, si, laisse ta main sur ta fourchette, ça structure le cliché ton ongle rouge vif ! / Non, ne touche pas au pain (OUI TU AS FAIM, ET ALORS ?), sinon ça va déséquilibrer la panière ! / etc… -, les clichés pris avec le reflexTu la sens ma bonne macro de ton risotto aux 4 couleurs d’automne, hein, dis -, et les filles qui filment chaque petit instant (fascinant, bien sûr) de la pause resto entre amis – Attends, je te suis aux toilettes, il paraît que le mur des chiottes est graffé par un artiste cubo-brésilien hyper pointu – sur Snapchat…

C’est bien simple, les gens qui ont franchi le pas du restaurant en même temps que vous sont déjà en train de payer l’addition que vous n’avez même pas touché à un cheveu de votre soupe (ah ah ah, elle est bonne celle-là, non ?).

Bref, on s’en fiche Violette, on a faim !
Donc, j’ai testé cette semaine La Cevicheria, un bar à Ceviche qui a ouvert il y a deux ans dans le quartier Montorgueil. Là-bas, on mange uniquement le Ceviche ou le Tiradito, des spécialités de poissons crus marinés dans le citron vert qui viennent du Pérou. La différence entre les deux, c’est juste que le Ceviche se présente en morceaux, et le Tiradito en tranches fines, genre carpaccio.

poissons

la cevicheria 2

la cevicheria 3

la cevicheria 6

la cevicheria 4

Ce jour-là, j’ai choisi le Ceviche de thon (mangue, avocat, lèche de tigre, sauce soja sucrée et salée, coriandre, oignons rouges…), et je ne vous raconte pas l’explosion de saveurs en bouche tout en ayant l’impression de manger vraiment sain. Et en accompagnement, une petite purée de patates douces au cheddar (il faut toujours contrebalancer le sain par un peu de malsain, comme le yin & le yang)(comment ça, aucun rapport ?).
Mon compagnon de table, lui, s’est laissé tenter par le Tiradito de bar sauvage (poivrons rouges, grenade, coriandre, combava, crème de coco, oignons rouges…), et a affirmé que c’était vraiment très bon, également (alors que c’est un garçon et que, en général, il s’en fout du sain par définition génétique).

restaurant ceviche

la cevicheria paris

cevicheria

Comme on n’avait plus faim, on a zappé le dessert, mais j’ai regretté après coup car Fiona Schmidt* m’a dit plus tard que le riz au lait était à tomber et qu’elle léchait toujours le fond du bol (la classe).

Voilà. Donc, bon, pour un déjeuner/dîner rafraîchissant et sain, qui change vraiment, dans un endroit chaleureux et clair, je vous conseille grandement La Cevicheria.
Comptez environ 15€ le Ceviche ou le Tiradito et 5€ l’accompagnement à la carte ; le midi, un menu à 16€ est proposé avec le grand ceviche du jour + un accompagnement + un formage blanc. On est content.

* Je fais du name dropping car je ne suis pas sur Snapchat (toujours ce côté yin & yang vous noterez)(comment ça, aucun rapport ?)

✰ Infos pratiques ✰

La Cevicheria – 14 rue Bachaumont 75002 Paris
Métro: Sentier
Tel : 09 80 88 58 05 / Fermé le lundi

Catégories PLACE TO BE

18 commentaires

  1. Ca a l’air super bon!!!
    J’aime beaucoup la déco aussi, c’est épuré, lumineux.
    Tes photos donnent super envie d’y aller! Une autre adresse à tester très rapidement :)!
    Belle journée, bises

    Petite and So What

  2. Lise dit :

    Attend, d’où la purée de patate douce au cheddar c’est pas sain?? C’est bourré de bêtacarotène pour parfaire ton teint été-indien je te ferais dire! Et le cheddar c’est du fromage donc du calcium et ouais … (je peux te faire là même avec quasi tous les plats du monde, si tu veux que je te déculpabilise tu me sonnes).

    Bon, en tous cas ton billet m’a donné faim de poisson cru à 9h20 (c’est grave docteur?)

    Besos guapa!

  3. Anna Chiara dit :

    Très chouette billet qui donne envie à 10h14 de tremper du poisson cru dans mon café ! Je note l’adresse pour une prochaine virée parisienne !

  4. Luna dit :

    C’est amusant car des amis ont testé cette adresse samedi soir, du coup je pensais que c’était tout nouveau tout beau, mais non !
    Eux ont un peu râlé (ils sont parisiens faut dire, ) car ils ont attendu leur table pendant 1 heure et ont dîné à 23 h ..et du coup il n’ y avait plus tout …ce qui prouve que ce sont des produits frais :) – mais très bon écho sur la qualité.
    Je vis dans le quartier, je sens que je vais essayer ça ce soir ;)

    • violette dit :

      Oui j’ai lu que le soir si on on réserve pas c’est chaud. En revanche, le midi il y a de la place sans attente (moi j’y suis allée vers 13h sans réserver).

    • Luna dit :

      Testé et approuvé hier soir !
      Bises

  5. Solexine dit :

    Un grand mystère est levé pour moi : je sais enfin ce que c’est que la ceviche . Depuis le temps que je voyais passer ce nom sans savoir exactement de quoi il retournait ( je suis LA parisienne qui ne sort jamais) , je pensais qu’il s’agissait d’un genre de bière latino-américaine , de la Cervoise ( ben oui , ça commence pareil ) Inca en quelque sorte ( j’ai trop lu Tintin et le « Temple du Soleil »)…

    • violette dit :

      Pareil, moi je pensais que c’était un vulgaire carpaccio de poisson cru (que nous sommes sottes !).

  6. Clyne dit :

    Merci pour l’adresse, je note ! ;)

  7. wilfing machine dit :

    Tout ça m’a l’air très appetissant mais je suis un peu loin pour vérifier alors je me contenterai de dire que l’agencement des miroirs ne va pas du tout à mon humble opinion que j’ai moi-même (non mais de quoi je me mêle ?).

    (Tu voulais dire “leche de tigre”, non ? Parce que “lèche de tigre”, je crois que c’est un truc sexuel façon Siegfried & Roy…)

  8. Soniachocolat dit :

    Pas très branchée ceviche, mais tu as presque réussi à me donner envie dis donc! Normal tu es cancer (comment ça aucun rapport!?)

  9. Val Làô sur la Colline dit :

    Ici dans notre cambrousse, on a un restau qui ne sert que du poisson, cru ou cuit. J’ai tout testé de la carte, c’est hyper bon, vraiment (mais cher)(genre 17-21 € le PLAT).
    Le poisson cru, le chef, il appelle ça… du poisson cru. Le chef il est très con, mais bon on y va quand même dans son restau, sinon ici, quand on veut s’asseoir à une bonne table, c’est foie gras ou confit. Donc le poisson, ça change.
    Or là Violette, tu m’apprends que le poisson cru servi ainsi s’appelle la Ceviche ? Je crois que je ne vais pas le dire au chef con, parce qu’il va nous faire payer encore plus cher. Mais merci pour l’info.
    Et puis c’est marrant que tu parles de Fiona Schmidt, voilà environ 10 jours que j’ai découvert son blog ! Ou alors c’est toi qui en avais parlé récemment ?

  10. C’est donc pour ca que les gens mangent avant de venir au resto avec moi… ;)

  11. Mélisse dit :

    Ah en province y’a pas de blogueuse influente … (enfin, y’a des filles qui croient l’être et on leur dit pas la vérité)
    et on regarde hyper bizarrement les gens qui prennent leur assiette en photo avec des remarques subtiles du genre « ça va le food-porn ? »
    (sauf quand c’est le doué des casseroles parce que tout le monde se dit « chouette, il va tenter de le refaire »).

    Vous êtes vraiment bizarres, vous les influents…

  12. Mélisse dit :

    Tiens en revanche, je vais pouvoir dire à mon beau-père chilien qu’il arrête de se la raconter, son pays a certes inventé la chilienne mais ils ont piqué le ceviche aux péruviens !
    (ça va fun, le prochain déjeuner familial, ça va même être « Prosper youp la boum ! »)

  13. HappyLilly dit :

    J’adore le ceviche! Et je sens que le tiradito, ça va être mon truc: lait de coco, combava (je suis fan de cette petite chose verte). Patate douce-cheddar est une combinaison que je bricole moi-même avec de la purée Picard (pas cher et très bon. Regressif aussi avec des cordons-bleus!) Et c’est très sain. (ça c’est de l’info intéressante, ce que je mange…)
    Bref, la Cevicheria me tente. La dernière fois que tu as causé d’un resto, c’était me semble t’il au sujet d’un resto spécialisé en truffe sur L’Ile de la Jatte! La 1ère chose que j’ai dite en y emménageant au début du mois: « mon chéri, on va aller déjeuner dans le resto qui sent la truffe ». Réponse: « ah oui, je sais, tu as lu ça dans ce blog qui te fait marrer ».

  14. Marie dit :

    La Cevicheria j’y suis allée un soir il y a 2 ans…
    Catastrophique : service extrêmement lent (je pense que les patronnes ne venaient pas de la restauration), portions minuscules, patronnes trèèès désagréables. En sortant de là nous sommes allés au tambour tellement nous avions faim.
    Pour un bon cheviche, la bonne adresse c’est La tierra del fuego.
    Et sinon c’est très facile à faire.

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.