Aucun rapport

    

La semaine dernière était définitivement placée sous le signe de la nostalgie et des bilans. Il y a d’abord eu les presque dix ans du blog, et tous vos commentaires bienveillants. Je les ai tous lus et savourés ; ne m’en veuillez pas si je n’ai pas fait de réponse personnalisée à chacune d’entre vous – j’ai commencé, et puis je me suis un peu laissée déborder. Par le temps et les sentiments.

Et puis, aussi, on a passé une partie du week-end en Touraine avec l’amoureux. On avait une fête là-bas, mais comme l’occasion crée souvent le larron, j’avais fortement insisté (<=demandé 128 fois)(en deux jours) pour faire un petit pèlerinage dans le vieux Tours, et plus particulièrement Place Plum’, l’endroit où j’ai passé le plus de temps pendant mes cinq années d’études juridiques (on ne servait jamais de bières à la bibliothèque, c’est pour ça). Et où je n’étais jamais revenue depuis.

Je ne vous dis pas l’émotion. Rien n’avait vraiment changé, et en même temps tout était un peu différent. Quelques bars avaient changé de nom, mais la boite de nuit au coin de la rue où se trouvait mon appartement était toujours là. Des étudiants trainaient devant leurs demis en refaisant plus ou moins leurs (petits) mondes, des milliards de souvenirs se bousculaient dans ma tête… et puis tout à coup un serveur m’a appelée Madame… (ce mec avait visiblement de sérieux problèmes de cataracte)

Tout à coup j’ai eu l’impression d’avoir 1000 ans, j’ai dit à l’amoureux viens on se casse il est temps de rentrer à la maison de retraite, on a repris la route pour aller à notre fête de gens NORMAUX (= pas des petits cons d’étudiants fringants), et puis en arrivant dans ce village de Touraine, figurez-vous qu’une des roues de la voiture a explosé. Hihi, j’ai dit, tu me fais le coup de la panne !

(Là, c’est le – long – moment où on ne trouve pas la roue de secours)

Quel est le rapport avec ce look, vous demandez-vous. Hey oh ça va mesdames les rabat-joie !

Marinière en velours éponge & Other Stories | Jean droit GRLFRND (taille normalement) | Boots Robbie L.K. Bennett (déjà vues ici) | Sac Chanel | Vernis n°528 Rouge Puissant Chanel

Merci Caro pour les photos <3

Catégories MODERIES OH OUI

21 commentaires

  1. Nanou dit :

    J’aime beaucoup ce look (sauf les frangeouilles du jean mais c’est parce que j’ai des TOCs). Et ton truc du « c’était pareil mais quand même un peu différent » m’a illico ramenée à mon livre préféré, L’Attrape-Coeurs. Cette sensation y est extrêmement bien décrite dans un (court) passage qui me met toujours les larmes aux yeux. Si tu ne connais pas (m’étonnerait), Holden, le jeune héros, erre dans NY un peu déprimé et désoeuvré et à un moment il voit une flaque d’eau toute bête. Et là il se dit que s’il repasse 5 minutes plus tard il la verra autrement. Pas parce que la flaque aura changé, mais parce que lui ne sera déjà plus le même. Je raconte mal mais c’est beau. et je conseille vivement tous les Salinger d’ailleurs, à ceux/celles qui ne les ont pas lus. Bises jeune demoiselle.

    • Madame H dit :

      Mon livre de chevet depuis mes 13 ans …

    • violette dit :

      Je l’ai lu il y a TRÈS TRÈS longtemps. Tiens, et si je le relisais ?

    • Anneso dit :

      J’a-do-re L’attrape-coeur !

    • Nanou dit :

      Toujours une excellente idée de relire l’Attrape-Coeurs. Et le recueil de nouvelles est super aussi, avec la célèbre « Un Jour Rêvé Pour Le Poisson-Banane ». J’aime moins Franny and Zooey mais ça se laisse lire quand même.

  2. Nanou dit :

    Ah (encore moi) aucun rapport non plus, mais je viens de flasher sur un tee « Surely not everybody was kung-Fu fighting », et ça me fait rire. Voilà, voilà.

  3. Il y a des lieux dont je préfère garder le souvenir intact; les maisons d’enfance que mon imaginaire a construit ne ressemblent sans doute plus que vaguement aux maisons telles qu’elles sont. Et d’un coup, je réalise que google maps pourrait me transporter vers ces lieux; vas-je céder à la tentation maintenant qu’elle est à portée de clic ?

    Les constructeurs sont d’une inventivité à nulle autre pareille pour planquer les roues de secours, sur la mienne, elle est suspendue sous la voiture -> opération spéléo incontournable.

    Après tout, si les propriétaires de 4×4 sont si nombreux, c’est peut-être tout bêtement parce qu’au moins, la roue est en vue ?

  4. Soniachocolat dit :

    Hé mais dis donc, tu as dû avoir le cucu mouillée parce que les chaises ont l’air toutes humides…et non je n’ai pas encore la cataracte moi ! ;) et Oui, ce commentaire ne sert à rien ^^.

  5. Caro dit :

    T’as le look coco ;-) (ceci est un commentaire à plusieurs entrées, nostalgique, musical et avec une allusion subtile à madame Chanel) (je m’épate)

  6. Jamais, jamais je ne fais ça : revenir dans les lieux de mon enfance, ou tous ceux dans lesquels j’ai été heureuse ; je ne veux pas que le présent ternisse mes souvenirs, car il y a toujours quelque chose qui a changé, ou qui n’est pas (et n’a jamais été) comme on l’imaginais.
    Mais là j’avoue, sans doute la place de tes souvenirs, tu as l’air d’une étudiante !

    • violette dit :

      Oh mais non, ça ne ternit pas du tout les souvenirs, au contraire ;-)

  7. Chris dit :

    J’ai passé un week-end à Tours il y a qqs temps de ça. Jolie ville et quel charme cette place Plum’ !
    Tout est toujours « c’est la même mais en différent » quand on revient sur les lieux du « crime ». Il est pourtant une ville de ma jeunesse où je n’ai jamais remis les pieds car trop chargée de mauvais souvenirs, d’autant qu’à la base je ne voulais pas y habiter.

  8. ANITA dit :

    Han moi aussi j’ai été étudiante à Tours, à l’époque où j’y étais, on disait que c’était une des villes étudiantes en France où le taux d’échec était le plus grand, parce que trop de fêtes, trop de bars…c’est sans doute pour ça que j’ai loupé médecine, trop de temps passé place Plum! En tout cas ce serveur est un petit con, tu es jeune et belle Violette!

    • violette dit :

      Bon bah maintenant tu es OBLIGÉE de me dire à quelle période tu y étais !! Si ça se trouve on a traîné ensemble Place Plum’ (quand je n’étais pas à la bibliothèque, bien sûr…).

    • anita dit :

      Pfiouuu, obligée du coup…De 89 à 93!

  9. Un joli look qui n’a rien à voir ;-) (je dis n’importe quoi je sais)

  10. marie claire dit :

    Superbe icône de la liberté qui écrit son nom dans les phrases du vent tu serais t’y donc ? J’adore ton petit Chanel coté sac et coté vernis mains itou ! ah pour le reste oui : la terre est bleue comme une orange … sacrée marinière vo comme on dit lo haut !

  11. Mina dit :

    La place plum et le technopole de Tours !
    Jamais retournée non plus, le passé appartient au passé Comme on dit ????

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.