Bollywood feeling

    

jamini

Salut tout le monde (j’allais ajouter « C’est Nadège ! » ; je m’y perds dans toutes mes identités Internet).

Pourquoi ne pas partir aujourd’hui vers des contrées colorées, à la frontière entre le Bollywood et le Bobo tout court, ce qui pourrait nous donner un nouveau concept au nom rigolo (mais impraticable) : le Bobobollywood (vas-y les bègues, vous êtes gâtés, ce mot est offert par la maison !).
Et bien si, partons. Partons loin tout en restant parisien, ou vautré dans son canapé tout au moins, grâce à cette jolie marque dont je vous ai déjà parlé dans un ancien JJG : Jamini.

Une boutique a ouvert ses portes il y a un an et demi pas très loin de chez moi, et je suis enfin allée la visiter il y a quelques jours. Je vous fais le tour du propriétaire en photos et en mots pas très choc car, comme je dis toujours : « Quand il n’y a pas de raison de forcément l’ouvrir, il vaut mieux la fermer » (ça s’applique également pour toutes les portes que vous croiserez sur votre chemin).

Chez Jamini, tout n’est que plaisir des yeux et joie de dégainer le porte-monnaie pour s’en donner à coeur joie dans la déco : des coussins, des foulards, des bijoux, des paniers, de la papeterie, des tapis… et même des meubles depuis peu.
L’adorable créatrice Usha Bora, née à Assam où elle puise toujours aujourd’hui ses matières, ses techniques et ses inspirations, a voulu offrir « Un peu d’ailleurs qu’on arrive aisément à faire sien ». Et je trouve ça très joliment formulé !

jamini 1

jamini 2

jamini 3

Tous les foulards sont tissés sur métier à bras pour le coton et la soie, dans L’Etat de l’Assam. Chaque femme possède là-bas un métier à tisser chez elle, ce qui lui assure une indépendance financière partielle.
Les motifs des coussins sont, eux, imprimés au tampon (que s’apelorio le Dabu), technique d’impression à la main à l’aide de blocs de bois sculptés. Donc, pour résumer, y’a du taf sur chaque produit, pour un prix pas déconnant par rapport à certaines marques dont la qualité est nettement hum hum (<= pas de délation, c’est très vilain).

Pendant qu’on y est à discuter tranquilles, décontractées, de choses et d’autres indiennes et tagada tsoin tsoin épices & encens, j’ai également rencontré ce matin-là Sandra Salmandjee qui vient de co-écrire un bouquin de recettes et conseils nutrition pour améliorer sa qualité de vie, « Ayurvédafood ».
Elle m’a raconté que la nutrition ayurvédique est née de la science du même nom et que, en gros (je fais court, je le sens que vous êtes largués dès qu’on ne parle plus #ootd)(<=superficielles) : c’est important de manger sain.

(j’ai comme l’impression que j’ai sur-schématisé)

Bref, dans son livre, on trouve plein de recettes saines mais colorées et qui donnent grave envie : sauté de poulet aux épices douces, eau parfumée au melon et à la cardamome super instagramable, velouté de patates douces au sésame, lassi, etc…
Voilà, j’ai terminé. Toutes les infos pratiques sont en bas. Qui a dit Alléluia ?

jamini 4

jamini 5

jamini 6

jamini 7

infos pratiques☞ Boutique Jamini, 10 rue Notre-Dame de Lorette 75009 Paris – ouvert de 11h30 à 19h30.
Et bien sûr, il y a un e-shop et même -20% sur plein d’articles en ce moment.

☞ Ayurvédafood de Sandra Salmandjee et Eloïse Figgé, Éditions Mango, 12,95€

Catégories OH LA DECO PLACE TO BE

14 commentaires

  1. Oh je ne connaissais pas cette boutique, super sympa tous les articles qui y sont vendus! Faut que j’y aille!!!
    Bises, belle journée sous le soleil :)

    Julie, Petite and So What?

  2. soniachocolat dit :

    Eh ben dis donc ! C’est beau! Les tapis me tentent beaucoup. Et Nadège, elle a compulsé quelque chose ?

  3. Zout dit :

    Plutôt Namaste que alléluia :)

  4. Je me rappelle très bien des jolis sacs et coussins que tu nous avais montrés il y a quelques temps, j’avais beaucoup aimé, j’aime toujours.
    J’ai un de ces tampons en bois chez moi, magnifique objet en soi, déjà. Et je pourrais regarder en boucle des vidéos de ces personnes qui tamponnent et tamponnent des kilomètres de tissus en plusieurs passage, un passage par couleur. Je suis fascinée par la précision avec laquelle ils arrivent à superposer les motifs et les couleurs. Et que dire de ceux qui les gravent, ces tampons ? Ils te font ça avec un clou et un sourire, le bloc de bois coincé entre les orteils, des motifs très détaillés… franchement étonnant !
    Merci pour la visite !

  5. sandrine dit :

    J’adore ! Les couleurs, les matières, les impressions, faut que j’aille en Inde. Je vais d’abord passer par la boutique, ce sera plus simple ;)

  6. Quel beau travail, motifs et techniques sont remarquables, et les prix restent doux compte tenu du travail. Je me souvenais de ce coup de coeur découvert ici, d’autant qu’à ce moment-là, mon chéri voyageait an Assam et Arunachal Pradesh, où il me semble que ces merveilles sont produites.

    Hop, direct dans mon carnet d’adresses parisiennes. Ben oui, telle Nadège, dans 3 semaines, on quitte la garrigue pour monter à la capitale. J’en suis toute émoustillée.

    • violette dit :

      Oh. Youpi !
      Mais j’espère pour vous qu’il ne fera pas si chaud qu’aujourd’hui parce que Paris sous la quasi canicule c’est insoutenable.

  7. Daphné dit :

    Magie de l’échange de maison; une bande parisiens fera des ploufs dans notre garrigue tandis qu’on fera fondre le bitume sous nos pieds. S’il y a la clim’, je pourrai toujours camper chez Jamini ;-).

    Et Nadège, comment fait-elle pour que son maquillage tienne ?

  8. clotilde dit :

    Oh j’adore j’ai envie de tout acheter, j’y vais ce week-end, merci pour l’adresse et les jolies photos Violette !

  9. Athéna dit :

    des paniers, des boîtes et des pochettes ? j’y cours

  10. Athéna dit :

    ça me fait penser qu’il y a qq années je t’vais conseillé de faire un petit traité avec tes « comme je dis toujours »

    • laure dit :

      Mais oui quelle bonne idée ! Violette on veut un recueil d’adages !!

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.