Qui sème le vent…

    

Il y a quelques semaines, Fujifilm m’a proposé de participer à un projet photo bien cool. Le genre de truc qui m’excite vraiment ; ce qui est devenu rarissime en blogosphérie depuis quelques temps…

A l’aide de leur petit bijou d’appareil-photo hybride, le X-T20, ma mission (que j’ai acceptée) était de réaliser un récit photographique totalement libre – mais avec 3 phases à respecter : une scène d’exposition, un élément perturbateur  et la résolution – en 11 photos minimum. Je suis alors partie en quenouille psycho-délirante dans ma tête pour très vite m’apercevoir que photographier l’abstrait bah… c’est trop abstrait.

Du coup  – et sans transition aucune – j’ai eu envie de rendre hommage à ces romans photos un peu cucul qu’on trouvait dans le magazine Nous Deux (vous voyez ?), trop souvent moqués. Pour coller encore plus au cliché romantique j’ai choisi de shooter sur les quais de Seine à Paris, d’opter pour le Noir & Blanc (<=genre tu te prends pour Woody Allen ou bien ?)(ou bien), et de passer derrière l’objectif, ce que je préfère 1000 fois plus que l’inverse même si c’est complètement suicidaire pour une blogueuse…

Il ne restait plus qu’à trouver les personnages (un grand merci à eux <3), et en avant.

Précision : Ce projet photo non rémunéré se plaçait dans le cadre d’un concours sur instagram, conjointement organisé par la marque et moi. Je n’ai nulle obligation d’en parler ici mais j’avais très envie de le partager sur ce blog, qui est ma propriété, contrairement au réseau social suscité.

Place à la Rom Com !

« Qui sème le vent court après son chapeau » Professeur Choron
 
 

Quelques mots sur le X-T20 de Fuji : Depuis ce shooting, j’ai enfin délaissé mon éternel Sony au profit de cet hybride au look rétro (<3) qui est vraiment au-dessus en termes de qualité d’image. Et pour vous donner une petite idée, cette série a été shootée directement en N&B, n’a subi aucune retouche ni traitement et est issue de ma toute première utilisation de l’appareil. Bref, un vrai bonheur !

Et pour terminer, un petit Stop Motion des coulisses réunissant toutes les photos prises pendant ce shooting. Vous verrez qu’il y a eu des changements de cap narratifs, des choix à faire (DRACONIENS)(pas moins)… et de nombreux essais de lancers de chapeau. Sachez-le, les gars, tout est dans le coup de poignet. Bonne journée !

Catégories CA VIENT DE SORTIR

13 commentaires

  1. Purée Violette, grâce à toi j’ai découvert que Nous Deux existe toujours – il s’en vend d’ailleurs 250 000 exemplaires par semaine ( !? ) , que le MUCEM organise en ce moment une expo sur le roman photo, et que je n’ai jamais goûté aux joies du roman photo version Hara-Kiri.

    Par contre, je savais déjà que tu es sacrément douée pour raconter de belles histoires, et accoucher de nos émotions. T’as un beau regard, tu sais.

    • violette dit :

      Mais oui !!! J’avais vu ça il y a quelques années (que Nous Deux se vendait encore très bien), j’étais sidérée ;) Et merci !

  2. Anne dit :

    J’ai déjà 2 appareils photos, tu n’as pas le droit de me tenter avec celui-là! Pourtant, il est vraiment très beau, et rapide… avec une super qualité d’image. Bon, c’est bientôt mon anniversaire…
    Nous deux? Je ne connais pas trop, c’était un magazine avec des romans photos, non?

  3. Oh j’aime beaucoup le stop motion (et la séquence chapeau).
    Chouette idée que ce roman photo et ton scénario digne des meilleurs romans photos en effet…
    Tu me fais baver avec cet appareil photo… Le mien a 9 ans, pèse 32 kg et la résolution est maintenant dépassée, mon téléphone fait mieux. Un Nikon qui a fait son temps… mais que j’utilise toujours dans certaines situations.

  4. Les Petites M dit :

    Oh mais génial! façon roman photo :)
    Et c’était bien un chapeau :)
    Bises
    marion

  5. Lavieenrouge dit :

    On dirait Cyclamen, Non ? La texture des cheveux, il me semble…

  6. Athéna dit :

    Je n’ai pas tout compris mais tes photos sont excellentes

  7. Marion dit :

    génial! bravo c’est très sympa!

  8. Laurie dit :

    Haha c’est génial bravo. Pour ma part, juste devant l’émotion je vois surtout des clins d’oeil coquinous (oui bon) qui m’ont bien fait rire !

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.