Folle Envie

    

Entamer la semaine avec une recette de cocktail, est-ce que ça ne fait pas trop la meuf qui a déjà hâte d’être à l’apéro de vendredi soir (et qui fait des phrases de 10 bornes) ? Un peu si, mais comme je dis toujours « Il faut ménager sa monture, même si on ne veut pas voyager loin ».

Ce qui veut dire – je traduis pour les cruchonnes présentes dans la salle – que s’arrêter de travailler dès le lundi matin alors qu’on n’a même pas commencé c’est idéal pour préserver sa santé, même si ça ne permet pas toujours de se payer le Club Med (en gros).

Aujourd’hui, parlons peu parlons bien parlons nouvel apéritif, que s’apelorio Folle Envie ! Un apéritif bio, 100% français, rafraîchissant et faiblement alcoolisé (11,2% donc moins de sucre dans le cucul)… mais aussi une histoire de transmission, une jolie histoire.

Du côté de Cognac, Estelle et Olivier, duo à la ville comme au bureau ont voulu recréer la recette de Zilda, arrière-grand-mère d’Estelle et propriétaire, dans les années 30 de l’épicerie d’un petit village à la frontière belge. Chaque samedi, en fin de journée, elle servait à ses clients, amis et voisins un apéritif maison : Folle Envie.

« 80 ans plus tard, j’ai eu une folle envie de faire revivre cet apéritif, tout simplement en hommage à Zilda, celle qui aimait tant la vie, la vraie, celle que l’on partage. Et celle qui était aussi mon arrière-grand-mère. »

Du coup l’autre soir, alors qu’il faisait la Toussaint dans nos coeurs, on a goûté ce nouvel apéro avec l’amoureux. J’ai ambiancé nos verres #jesuisbarista, et on a trouvé ça très frais, très Martini en 10 fois moins sucré, un peu Suze, et pas mal hipster de l’attitude grâce à la bouteille qui fait joli sur la table basse. Bref, on a validé.

Folle envie, ça se boit très frais, avec ou sans glaçons, seul ou en cocktail long drink. La recette ci-dessous !

Pour réaliser un Spritz « à la française », il faut :

– 2/3 de Folle Envie
– 1/3 de Tonic (ici Archibald, mais n’importe quel tonic fait l’affaire)
– des glaçons
– une rondelle de citron
– un brin de romarin pour faire stylé du godet

CHEERS !

P.S. Tous les points de vente sont sur le site, mais vous pouvez également commander Folle Envie sur l’eshop car les points de distribution ne sont pas encore très nombreux (la 1ère mise en bouteille a eu lieu en février dernier).

Catégories CA VIENT DE SORTIR

12 commentaires

  1. Soniachocolat dit :

    Un apéro bio ?! En voilà une idée qu’elle est bonne ! Bravo bravo à Estelle et Olivier !

  2. Anne dit :

    Surtout que vendredi soir, cette semaine, ce sera mercredi soir, héhé!

  3. Pour une fois j’ai ( presque ) ce qu’il faut : mêmes pailles, citrons bios en cuisine et romarin à foison dans le jardin. Ne manque qu’un (minuscule ) détail : le breuvage.

    Et je note que la bouteille est adorable; voilà la promesse d’un joli vase pour fleur unique – s’il manquait une motivation pour finir la bouteille ;-) .

    • violette dit :

      J’y ai pensé aussi au joli vase. Vivement que la bouteille soit terminée ;)

    • Et pour faire ressortir l’inscription, tu peux même peindre le vase puis la frotter légèrement avec du papier de verre pour n’enlever la peinture qu’à cet endroit-là.

      Encore mieux, d’un pschit de bombe de peinture ardoise, voilà de quoi compléter « une folle envie » à la craie ;-). Avec une rose plantée dedans, de quoi faire passer un message efficacement !

  4. Je l’ai vu passer sur Instagram, ça a l’air sympa :)
    Et en plus si c’est bio, c’est parfait !
    Bon lundi
    Chloé

  5. helene dit :

    Ah ben alors si même l’apéro est bio alors, moi j’men vas mal finir, j’vous le dis hips !

  6. Ah ouais ! je valide le romarin dans le verre (dit celle qui en met jusque dans son melon – celui de l’assiette, et celui de la tête aussi, pour désinfecter les mauvaises pensées).
    Vivement mercredi soir !

  7. Athéna dit :

    J’ai cherché le point de vente parisien et il y a une fédération de l’apéritif rue Paradis ? alors que j’ai habité sept ans à côté j’ignorais ça ? ça doit être mon côté artistique (je suis Cancer) je n’ai jamais vu que la porcelaine !

  8. Karine dit :

    Ah si seulement Sue Ellen avait connu le bio … :)

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.