PLACE TO BE

Bollywood feeling

jamini

Salut tout le monde (j’allais ajouter « C’est Nadège ! » ; je m’y perds dans toutes mes identités Internet).

Pourquoi ne pas partir aujourd’hui vers des contrées colorées, à la frontière entre le Bollywood et le Bobo tout court, ce qui pourrait nous donner un nouveau concept au nom rigolo (mais impraticable) : le Bobobollywood (vas-y les bègues, vous êtes gâtés, ce mot est offert par la maison !).
Et bien si, partons. Partons loin tout en restant parisien, ou vautré dans son canapé tout au moins, grâce à cette jolie marque dont je vous ai déjà parlé dans un ancien JJG : Jamini.

Une boutique a ouvert ses portes il y a un an et demi pas très loin de chez moi, et je suis enfin allée la visiter il y a quelques jours. Je vous fais le tour du propriétaire en photos et en mots pas très choc car, comme je dis toujours : « Quand il n’y a pas de raison de forcément l’ouvrir, il vaut mieux la fermer » (ça s’applique également pour toutes les portes que vous croiserez sur votre chemin).

14

Liza

liza restaurant libanais

Des rideaux Bokja aux lampes Cai Light et Nada debs, en passant par des éléphants volants gravés sur les tables, Liza est un véritable “hub” de la création libanaise. Un endroit clair et beau, loin de certaines kitchouilleries orientales qu’on croise parfois dans certains restaurants.

Ça faisait des mois que j’avais envie de tester cette adresse, car on m’avait beaucoup parlé des mezzés twistés et des recettes ancestrales réinventées, le tout préparé avec de très bons produits frais ; j’ai mis fin à cette attente insoutenable un midi, la semaine dernière.

Venez, je vous fais la visite guidée des mets libanais.

21

90 minutes de bonheur

institut darphin paris 7

Ce monde d’épaisses brutes ne mérite-t-il pas une parenthèse beauty ? Assurément oui. Partons aujourd’hui vers le chic et la volupté et, de l’institut Darphin, poussons donc la porte d’entrée #SoDeMusset
En effet, la marque m’a proposé le mois dernier de venir tester un soin d’1h30 dans ce superbe lieu abrité des regards dans une petite cour intérieure fleurie, près de la place Vendôme. Déjà, j’étais ravie.

☞ Un peu d’histoire.
La marque a été fondée en 1958 par un kinésithérapeute, Pierre Darphin, passionné par la botanique. Après avoir suivi une formation de dermatologie à l’hôpital Saint-Louis, il se lance. Et souhaite que tous ses produits soient composés d’ingrédients naturels et d’essences aromatiques. Au fil des années et en développant ses recherches, il a créé un système de soin unique qui permet de prodiguer à chacune de ses clientes un soin adapté à son type de peau.

16