PLACE TO BE

New hair don’t care

the-reporthair

Vous savez quoi, mes mignonnes (c’est une expression hein, je suis sûre que des boudins se cachent parmi vous)(oh ça va), c’est la première fois que j’ai les cheveux aussi courts depuis la sixième.
A l’époque, j’avais encore mes cheveux d’origine (bouclés, indisciplinés, relous) ; autant vous dire que le résultat était à la hauteur de tous les quolibets essuyés pendant cette année-là : pathétique.

Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne – enfin, il y a quoi 7 ou 8 ans ? -, depuis que j’ai sauté le pas du lissage brésilien, je renais de mes cendres capillaires, et je commence tout juste à ouvrir la boîte de Pandore. Le champ des possibles est énorme, et j’ai – enfin – décidé d’avoir une vraie coupe, le truc inimaginable avant ma révolution de février. Je vous laisse les œillets…

33

Les amis des Messina

LES AMIS DE MESSINA PARIS

Hey dis donc, on reprendrait pas un petit coup d’Italie dans les papilles, si ?

Avant de partir en vacances, j’ai testé Les amis des Messina avec une copine, et l’endroit est tellement chouette, et la bouffe tellement bonne et fraîche, et les serveurs tellement charmants, et… (hey Oh ça va la lèche !?). Que j’avais bien envie de vous en parler, si l’envie de déjeuner italien vous prenait soudain.

Donc cet endroit, où on peut se régaler de spécialités siciliennes, propose des produits frais ou cuisinés, de l’épicerie fine, et une super sélection de crus italiens. On peut emporter ou manger sur place autour du grand comptoir, au coeur du restaurant, des fromages, de la charcuterie, et des des produits régionaux italiens soigneusement sélectionnés. C’est simple, on a envie de TOUT BOUFFER.

8

Bollywood feeling

jamini

Salut tout le monde (j’allais ajouter « C’est Nadège ! » ; je m’y perds dans toutes mes identités Internet).

Pourquoi ne pas partir aujourd’hui vers des contrées colorées, à la frontière entre le Bollywood et le Bobo tout court, ce qui pourrait nous donner un nouveau concept au nom rigolo (mais impraticable) : le Bobobollywood (vas-y les bègues, vous êtes gâtés, ce mot est offert par la maison !).
Et bien si, partons. Partons loin tout en restant parisien, ou vautré dans son canapé tout au moins, grâce à cette jolie marque dont je vous ai déjà parlé dans un ancien JJG : Jamini.

Une boutique a ouvert ses portes il y a un an et demi pas très loin de chez moi, et je suis enfin allée la visiter il y a quelques jours. Je vous fais le tour du propriétaire en photos et en mots pas très choc car, comme je dis toujours : « Quand il n’y a pas de raison de forcément l’ouvrir, il vaut mieux la fermer » (ça s’applique également pour toutes les portes que vous croiserez sur votre chemin).

14