PLACE TO BE

Mon truc en plumes…

le-lido-paris-coulisses

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée dans les coulisses du Lido (« C’est assez exceptionnel » a dit le Directeur, donc je mesure cette bonne fortune) et d’enquiller, ensuite, sur la revue.

Ça faisait des semaines que j’attendais ce moment ; surtout le volet « Backstage » que j’imaginais plein de plumes et de bombasses en petites culottes, riant aux éclats dans des loges en velours rouge capitonné. Je n’étais pas si loin de la réalité, et j’ai passé une soirée magique, du début à la fin.

Des répétitions sur scène des Bluebell Girls et de Manon, la chanteuse de la revue, et demi-finaliste de The Voice en 2014, en passant par le ballet des serveurs dressant les tables jusqu’aux loges des filles – adorables – nous avouant se maquiller exclusivement avec des produits Make Up Forever, on en prend plein les mirettes. Et on apprend quelques secrets en coulisse…

16

Une journée chez Veuve Clicquot

veuve-clicquot-rich

Jeudi dernier, j’ai passé la journée chez Veuve Clicquot, à Reims. Et on n’a pas fait que picoler, croyez-moi (en fait, si).
Dès la descente du train, vers 10h45, on nous a servi une petite coupe histoire de nous mettre dans le bain à bulles. Si tôt, vous êtes sûrs ?, on a demandé. On nous a affirmé que c’était le meilleur moment de la journée, justement, car c’est le matin que le palais est le plus réceptif, au taquet.

Face à cet argumentaire professionnel, on a laissé le champagne couler doucement dans nos gorges. Déjà bourrés, mais dignes, et prêts à descendre dans les crayères (les caves à champagne, si vous aimez mieux) de Veuve Clicquot. C’est là que dorment les bouteilles, avant qu’on ne vienne les réveiller, car les trois conditions idéales sont réunies pour le bien-être du champagne : pas de lumière, pas de vibrations et une température.

16

Le géant de papier

sapin-de-noel-galeries-lafayette

Hey, Jingle bells ! Dimanche dernier, à l’heure du goûter, les Galeries Lafayette m’avaient invitée à venir assister à l’installation du célèbre sapin de Noël du grand magasin.
En réalité, le montage avait commencé dès la veille, le samedi soir après la fermeture, et dure plusieurs jours en tout. C’est que c’est pas une mince affaire de dresser le couvert à ce roi des forêts de plus de 18 mètres de haut.

Cette année, le Noël des Galafs sera extra polaire. Il y aura des ours blancs dans les vitrines, et le sapin, créé par le jeune artiste Lorenzo Papace sera entièrement en papier, comme vous pouvez déjà le constater sur ces photos.

10