VOYAGE VOYAGE

Message personnel au commandant de bord du vol IB37839

72

Faire le pont ou comment c’est trop hype de passer 4 jours dans une cité Médiévale.

Bien sûr que je fais le pont.

Croyez qu’en bonne Bobo du Nord (quartier Montmartre hein, pas le 18ème des pauvres), je vais rester 4 jours à me faire griller aux terrasses bondées des cafés de la Capitale, entourées de blondes déjà cramées aux ultraviolets ou de pauvres types qui n’ont pas d’amis chez qui partir en ouikène et qui passent leur temps à te mater le cul d’un air gourmand cauz’ ils ont jamais vu une fille aussi bien roulée ?
Non merci hein !Moi je pars chez ma copine Katze, à Provins, Cité Médiévale, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco et je dois dire que je ne suis pas peu fière !
C’est-y-pas über classe ça ?

En même temps, je pense que l’Unesco a un peu bâclé le truc, parce que il n’y a même pas de « Halle aux Chaussures » et je vois pas comment cette ville a pu obtenir cet agrément avec un tel manque, doit y’avoir du pot de vin là-dessous c’est pas possible autrement.

J’ai appris hier, au hasard d’une conversation que Provins, c’était en Seine et Marne, non je dis ça parce que moi, je suis pas trop calée en banlieue, ni en RP, voyez « la Défense », pour moi, c’est déjà le Moyen Orient.J’ai demandé à mon amie quel était le « dress code » pour le ouikène.
« Ne te prend pas la tête chérie, tu sais, c’est presque la Province, on va pas voir beaucoup de mecs (enfin si, mais des beaufs), donc garde tes tenues branchées pour quand ça vaut vraiment le coup » qu’elle m’a dit.
« Me dis pas qu’on va mettre des joggings quand même ? » je lui ai demandé.
« T’es folle, prends juste quelques maillots, un sarouel et tes Zadig un peu boulochés, ce sera parfait »

Non je dis ça, parce que ma copine Katze, faudrait pas que je la déçoive niveau look, elle est carrément early adopter, si vous voyez ce que je veux dire…

Et si tu veux être réinvitée à ses ouikènes Provinesques dont le tout « Baron » parle, t’as plutôt intérêt à pas faire de fashion faux-pas, c’est un peu le stress je vous l’avoue, mais si elle te dit, dès qu’elle te voit « t’es trop belle, d’où qu’elles viennent tes sandales de la mort ?», tu sais que c’est gagné et là ton week-end est sauvé, tu peux vraiment décompresser ! Ce qui est drôle, c’est que quand je l’ai rencontrée, il y a 8 ou 9 ans, c’est pas qu’elle était pauvre, non, non, enfin elle n’était pas aussi CSP+ que maintenant, c’est juste qu’elle gérait tellement mal son budget, que dès que tu lui demandais d’où venait son pull/jupe/jean, elle répondait invariablement : « c’est Mango il y a 2 ans/Zara il y a 3 ans ».
Maintenant, tu vois, cher lecteur, c’est plutôt « c’est Miu Miu il y a 2 jours » ; donc tu comprends que l’enjeu est grand !

Sinon pour le trajet, j’ai tout prévu (et en passant, recopiez de façon très appliquée cette liste qui vous servira lors de vos déplacements futurs) :

Mon vrai/faux sac Speedy, très pratique pour voyager où qu’on peut jeter passeport, presse, lipstick, crème de huit heures, préservatifs…d’une façon « desorganized chic », un nouveau concept que je viens de créer à la minute où j’écris ces mots…

Des tampons auriculaires (cauz’ dépressurisation) et mon masque pour les yeux histoire de dormir confort.

Ma Repaiwear Day Intensive cream very dry skin formula de Clinique (pour éviter que ma peau se déshydrate et que je prenne 10 ans dans la vue à l’arrivée).

– « Les rêveries du promeneur solitaire » de Jean-Jacques Rousseau, pour étudier la flore avant d’arriver sur place où que je pourrai donner le nom latin de tous les pissenlits que je vais croiser (et aussi, ça aide bien pour piquer un somme dans les 10 mn).

En fait, c’est le nouveau Donormyl, « Les Rêveries… » ! Quoi ya qu’une heure de A4 à tout casser !?!? Et alors ?

Voilà cher lecteur, je file…
Je sais que ça va être chaud pour toi cet éloignement de quelques jours, loin de tout. Mais ne t’inquiète pas : tu es dans mon cœur, je t’aime allez, tu le sais bien, mais c’est pas mal aussi de faire des trucs chacun de notre côté, non ? Tu trouves pas ?
T’imagines quand on va se retrouver mardi, comment ça va être encore plus passionné ?? Pfff j’ai hâte…

22

Voir la Baule et Mourir

Je vous préviens de suite, ce billet n’a aucun intérêt.
Il a juste pour but de vous prévenir de mon départ imminent, pour le ouikène, à La Baule (Prononcez La Bôôôle).
Je sais que vous êtes en train de vous dire que passer Pâques à la Baule, ce n’est pas ce qu’il y a de plus über fashion.
A priori, vous avez raison, j’ai envie de vous dire.
Tiens, je rajoute même une couche en vous disant qu’à La Baule il n’y a que des vieux. Et allons-y, enfonçons the clou, La Baule c’est carrément « la section gériatrie de la Bretagne« , je cite, dans le texte, mon ami Benjamin qui m’a rétorqué cette méchanceté quand je lui ai annoncé mon départ imminent.

Ok, c’est vrai que les familles « Cyrillus » c’est pas trop mon truc, mais faudrait quand même voir à pas trop cracher dans la soupe, c’était quand même le magasin où j’avais hâte d’aller quand ma mère m’emmenait faire du shopping à Paris en 1986, cette époque même où on criait dans la rue, serre-tête en velours au vent, « Devaquet, si tu savais, ta réforme, ta réforme… », et même qu’on savait pas pourquoi on criait ça, mais on n’allait pas en cours et ça c’était plutôt bien.

Moi, ce que j’en dis, c’est que La Baule, c’est carrément The place to be à Pâques.
Déjà, parce que l’endroit est devenu beaucoup plus hype depuis que Dominique* est sorti des vagues dans toute sa beauté corporelle, tel Ursula Andress, tel Neptune, tel je ne sais qui d’autre, mais c’était quand même un moment très beau dans sa carrière politique (comment ça, le seul ? Bande de langues de pute).
En plus, ya vachement de stars au m2, becauz elles font toutes leur thalasso au Royal Barrière.
Rappelez-vous des photos parues dans Match de Muriel Robin et de la Rockeuse de diamants : ben ouais les filles, c’était à La Baule, ça vous en bouche un coin, pas vrai ?
Je ne cite pas tout le monde, je n’aime pas faire du name-dropping.

Il y a aussi un pur Casino où on perd toutes ses thunes en 5 mn, mais c’est pas grave, après on a droit à une lingette citronnée pour essuyer ses mains.

Je vais, enfin, pouvoir looker à mort Cyclamen dans un trip « ouikène iodé » avec les bottes Aigle bleu marine que j’attends depuis 6 mois l’occaz de lui mettre au bon moment, au bon endroit

Non, non, moi je dis que ça va carrément être sympa ce petit ouikène.
Il va m’arriver pleins de trucs rigolos que je vais pouvoir vous raconter la semaine prochaine, vous allez en pleurer de joie…

* (De Villepin, idiotes !!)

19