VOYAGE VOYAGE

One night in London and the world’s your oyster

bangkok.jpg

Vendredi soir, je suis allée à Londres, fêter l’anniversaire d’une amie.
Tu vas me dire, finalement, c’est aussi vite torché qu’une virée en grande banlieue.
Certes.
Enfin, pardon, c’est un peu plus funky quand même, on s’excuse.

103

Chambourcy à pars je week-end ce (jeu où qu’on doit mettre les mots dans le bon ordre pour faire une phrase)

Ce week-end, je pars à Chambourcy.
Ha merde, je t’ai donné la réponse au jeu sans faire exprès. Quelle nigaude je fais, tu avoueras.

Donc, y’a plus de jeu.

Y’a plus de cadeaux.

T’as perdu.

Sinon, si tu aimes le billet merdique du sacro-saint ouikène, tu vas être servi. Oui, tu vas être.

Alors, déjà, pourquoi je pars dans cette ville, avec des amis ?

C’est quoi ces questions bizarres sans déconner ?

La vérité, on s’en fiche, non ?

On va faire un peu d’histoire et de géographie, ça te fera pas de mal de réviser un peu.

Chambourcy oh oui, c’est dans les Yvelines, c’est à 3 km de Saint-Germain-en-Laye et les habitants, on les appelle les Camboriciens.

Le truc qu’il faut absolument savoir c’est que cette commune est desservie par la Nationale 13, mais attends, c’est pas tout, y’a aussi l’A13 et l’A14, mais sans échangeur dans les deux cas.

Oui, c’est le bordel, je te concède, surtout que je ne sais plus très bien ce qu’est un échangeur.

Je suis dans les ennuis.

Chambourcy, ça viendrait de l’expression latine « campus bruacii« , champ de broussailles.

Autant te dire que pour le shopping, on oublie.

Sinon, y’a une église, un château et une boulangerie j’imagine.

Bon, c’est fini, les révisions.

Maintenant, je dois te dire que j’ai quand même demandé si y’avait une chambre super éloignée de tout bruit incongru, rapport que y’a un ou deux mômes qui risquent de me réveiller.

On m’a répondu : « tu veux dire carrément que tu vas aller à l’hôtel, t’es chiante »

J’ai prétexté qu’étant dans un état de fatigue proche de la Loire-Atlantique, c’est ça où je viens pas.

Mon ami Aktarus m’a répondu que la chambre la plus éloignée, c’était la sienne et que donc je pouvais dormir avec lui, mais que fallait que je sois sage…

« Hein ??! » que j’ai répondu à Aktarus, « mais tu me prends pour une femme de mauvaise vie ou bien ? »

Bon, c’est fini l’anecdote.

Finalement, tout ça pour te dire que sans shopping et sans sexe, ben à part faire un Cluedo, voire un Mille Bornes si je suis en grande forme, lundi, ça va plutôt être les mémoires d’une jeune fille rangée, le compte-rendu.

Pour conclure, tu auras aisément assimilé le fait que mes yeux vont faire un stage dans leurs mini-lits et que donc, faudra faire toi-même les demandes et les réponses, ici.
Je te fais confiance, me fous pas un bordel monstre, j’ai une mauvaise réputation à tenir.

Attends, ne pars pas tout de suite.

Je te donne une citation à méditer, je ramasse les copies lundi matin :

« La complexité ne donne pas de la valeur aux choses, elle les rend seulement moins accessibles »

Je ne te souhaite pas un bon week-end. Non, je ne te souhaite pas.
Par contre, je peux te donner un conseil, ce qui est nettement plus intéressant qu’un « bon week-end » hypocrite.
Si tu sais pas quoi faire, tu vas voir Le dernier gang au ciné, parce que je te dis que c’est un vachement bon film et que tu me fais confiance, je t’ai rarement déçu.
Ou tu ranges tes placards.
Non, choisis le film, on n’est pas des ménagères de moins de 50 ans, Bordel !

36

Presse qui roule pas vraiment cool

Comme tu peux aisément le constater, j’ai eu des lectures très saines et hautement intellectuelles pendant mes vacances.
Ouais ben, faut quand même pas trop faire sa maligne coz’ que y’a plein de trucs que j’ai rien capté, moi, dans les pipolades de l’été. Voire je suis déçue à un point dont t’as pas idée.
Cette année, ils se sont bien foutus de notre gueule j’ai envie de te dire.

Bon, j’ai recensé 3 sujets récurrents au cas où t’aurais lu que du Kirkegaard pendant l’été, pour faire ton intello et que t’as du te faire chier sèvère, m’est avis :- T’avais Benjamin Castaldi qui narrait un peu partout qu’il était amoureux mais que c’était compliqué c’t’histoire. D’où c’est compliqué lui ? Tu vois pas les lieux communs ? Sûr que sa blonde doit pas être à l’aise coz’ qu’il est fraîchement séparé de la girl next door mêchée qui ressemble à rien de TF1 et que donc il doit toujours être énamouré a little et que la nouvelle ben, ça doit pas être simple, mais en même temps, ça met de l’animation, non ?

Donc, je cautionne pas ses conneries à lui, il a qu’à gérer, tu vois pas qu’on va chialer en plus, alors qu’on rentre au bureau et qu’on a envie de tuer tout le monde ?!
Minable !- Alors, après, tu te coltines le sujet qu’ils en ont pas marre de raconter tout le tintouin de Saint Trop’ tous les étés, sans déconner ?

M’est avis que c’est pour faire baver le camping de Palavas ou bien ?

Pfff, moi je m’en tape que P. Diddy (ou je sais plus comment faut l’appeler ce con, c’est genre comme Prince avant, qu’il fallait le caller Love Symbol) il dépense 150 000 € par jour pour se doucher au champ’ au Nikki Beach.
Perso, ça doit coller grave non ? Déjà que t’as tout le souk des crèmes solaires, tu vois pas que tu vas rajouter du liquide à bulles sur ta peau ? Les mecs ils sont barrés hein ?
Naze !- Bon, et sinon, si tu suis pas l’île de la Tentation, ben t’es qu’une buse, comme moi, coz’ que t’as rien capté dans les tabloïds. Putain, mais des longueurs de pages ils te font sur les histoires de pseudo-cul des gens, mais tu vois pas comme on s’en fout, on les connait pas les gens !
Ils te causent d’un mec nommé Anthony qui veut se taper tout le monde, mais grand bien lui fasse, mais couche mon grand, c’est fait pour ça les vacances ! (vous avez couché, vous ?)

Moi y’a que les Inrocks spécial Sexe que j’ai bien aimé cet été.

La vérité, il était supaire cul ce numéro, et puis j’ai découvert Claude Closky, un mec (enfin, un artiste, pardon) qui a « écrit » un petit livre tout simple, intitulé « Sex » et que tiens, même que, pour le plaisir des yeux, je te donne un aperçu de son art, rien que pour toi.

Je sais, je suis très gentille, mais ça ne va pas durer, don’t worry darling, c’est juste que je suis déprimée.

98