VOYAGE VOYAGE

Morocco is always a good idea

the a la menthe

Les amies, l’heure est grave, je vous abandonne pendant toute une semaine. Je pars en vacances dans le sud du Maroc, et plus précisément à Mirleft, un petit village entre l’Atlas et l’océan Atlantique.
Je ne pourrai pas poster d’articles car, comme d’habitude, mon ordi aura l’appendicite. Mais vous pourrez néanmoins me suivre sur Instagram ; enfin, Inch’Allah le wifi !

Je vous donne rendez-vous ici à partir du 2 mai ; enfin, Inch’Allah la flemme (oui, bon, ça va). D’ici là portez-vous bien, je vous embrasse, et bonnes vacances à celles qui partent. Et bonnes pas vacances à celles qui ne partent pas, il n’y a pas de raison. Ah non.

PS : J’ai pris la photo qui illustre ce micro article à Tanger en 2013. Donc rien à voir, mais un peu quand même (quel message sibyllin comme mot de la fin, n’est-ce point ?).

27

Une escapade à deux

4 jours a rome

Bon. Le 25 décembre dernier, l’amoureux m’a donné ça. Comme je suis plutôt vive d’esprit, j’ai tout de suite compris de quoi il s’agissait (le mec qui vous offrirait une photocopie d’un 45 tours à Noël aurait certainement vu la vierge, n’est-ce pas).
Et hop, on s’est envolés 4 jours à Rome pour s’en coller tout plein de la Dolce Vita. C’était bien, c’était chouette (je glisse un petit tribute to Delpech), et j’avais vraiment pas envie de partir de mon petit quartier de Trastevere avec ses rues colorées, ses mini trattorias et son ambiance joyeuse et festive.

Après les fêtes et l’Italie, je vous laisse imaginer l’état de mon boule. Mais comment résister à ces saltimboccas à la romana, à la scarmoza fumée et toutes ces pastas et pizzas arrosées de Spritz ?
Vous retrouverez quelques adresses et infos à la fin de ce billet, mais en attendant il faut quand même que je vous raconte cette anecdote un peu surréaliste : je me suis retrouvée à côté de Johnny Depp à la charcuterie le soir du 31 décembre…. (?!!!?)

64

Hot in The City

New York 34

Hey guys – vous avez vu comme je suis devenue bilingue en un temps record ?
Voilà, j’ai été invitée à passer quelques jours à New York par la marque 100% Made in France, Noxidoxi. Paradoxe ? Pas vraiment, puisque les produits sont tous formulés pour lutter contre la pollution, gros fléau pour la peau des femmes urbaines. Du coup, on est parties en goguette Outre-Atlantique, tester in situ les bienfaits des produits. Et je peux vous dire que la pollution à NYC, quand la température avoisine les 30°, c’est pas de la rigolade (en gros, il vous faut 18 cotons à démaquiller le soir, pour enlever toute cette mocheté de votre visage).

« Tu travailles à la mine ? Non, non, je me suis baladée dans Manhattan, pourquoi ? »

Je vous parlerai beaucoup plus longuement des produits Noxidoxi, dans un article dédié, très prochainement. Pour l’heure, je vais vous laisser avec un shoot New Yorkais à travers ces photos prises pendant ces 4 jours : de Brooklyn à Central Park, en passant par Times Square et Soho… Je ne vous fais pas de City Guide – toutes les blogueuses vont à NY, vous en trouverez des super bien foutus en vous promenant sur la toile -, mais je vous laisse quand même quelques chouettes adresses à la fin de ce billet.

32