VOYAGE VOYAGE

Thaïlande : Krabi et ses environs

Me revoilà pour vous parler de la seconde partie de mon voyage en Thaïlande ; j’ai l’impression d’être rentrée depuis 1000 ans, ça ne va pas du tout.

Donc après ces quelques jours passés à Bangkok on a mis le cap sur Krabi, à une heure de vol de la capitale. On a tout d’abord posé nos bagages pendant deux jours à Ko Klang, qui est une toute petite île à 5 mn de bateau de Krabi Town, dans laquelle on ne trouve quasiment pas de touristes. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a pas de plages paradisiaques mais des mangroves, et une grosse communauté de pêcheurs.

Notre hôtel, un eco resort, est celui que j’ai préféré de tout notre séjour. C’était un vrai refuge loin de tout, hyper paisible et très respectueux de l’environnement local. Des poules régionales – je le sais, je les ai entendues parler thaï – et des petits lapins se baladaient dans notre jardin, c’était tellement charmant que l’amoureux les a photographiés (les lapins) et les a vite postés sur Facebook (?!?!).

24

(Re)voir Bangkok

Hey salut les ami(e)s ! J’espère que vous allez bien depuis ces deux semaines d’absence sur le blog.
Si vous me suivez sur Instagram vous avez déjà pu avoir un petit aperçu de mes vacances en Thaïlande, grâce à quelques photos et stories depuis Bangkok et Krabi, dans le sud du pays.

Je suis rentrée jeudi soir, après 10 jours dans ce pays merveilleux, et le temps de me remettre du jet lag, d’une longue journée de retour en France (14 heures de vol / 3 avions), d’une mini-déprime du post Thaïlandum et de machines à faire tourner… me revoilà ! Presque fraîche comme un gardon.

Aujourd’hui on va s’attarder à Bangkok, et puis la prochaine fois on partira à la plage, dans le sud (et vous n’oublierez pas l’indice 50)(<=ah ça non !).

25

Sud Luberon

Si vous me suivez sur instagram – comment pourrait-il en être autrement ? -, vous avez sans doute vu passer la plupart de ces images ensoleillées. C’est vrai que ce réseau social est plus facile pour l’été (et pour les feignasses), mais rassurez-vous je n’ai pas oublié le blog !

D’ailleurs, si on me demandait de supprimer comme ça, de façon immédiate et autoritaire, un de ces deux supports des internets, mon choix serait beaucoup moins cornélien que celui de Sophie. Sans hésiter je choisirais de balancer instagram dans les oubliettes 2.0. Sans états d’âme.

Mais revenons à ce sujet passionnant qui nous préoccupe aujourd’hui : les vacances. Ahhhh, les vacances (<= oui bon, ça va, tu vas pas t’évanouir de béatitude non plus !).

25