MODERIES OH OUI

And dance the blues…

Il y a quelques années, la DA de chez Manoush avait déclaré que, après 40 ans, « montrer ses genoux, même avec un collant opaque, est intolérable ! ». Ça tombait bien, je trouvais déjà la marque affreuse, ça m’avait confortée dans mon idée…
De toute façon, personne ne l’a écoutée, et encore moins Brigitte Macron, qui a bien raison d’arborer ses jambes canon à de multiples occasions.

Du coup je porte une robe longue – bah alors ça sert à quoi cette intro Madame la contradiction ? -, mais c’est juste parce que je n’avais pas eu le temps de repasser mes genoux ce jour-là, et qu’arriver toute froissée devant vous aurait été un total manque de respect.

32

Off the shoulder

Vous avez remarqué, (=> j’espère sinon tu vis dans la cambrousse) la blouse open shoulders est partout cet été. J’avoue que je ne suis pas insensible à son côté 70’s, Saint-Tropez et BB période pré-facho, qui donne instantanément envie de l’enfiler pour zoner chez Senequier.

Hier c’était l’été, alors j’ai saisi la mienne et j’ai réalisé qu’elle présentait de multiples avantages, que je m’empresse de partager :

28

L’été sera chaud

Salut les jeunes. Comme l’an dernier à la même époque (#jesuismarronnier), voilà ma sélection de maillots de bain une pièce pour la saison.
Comme vous le savez – si vous me suivez assidument (j’espère sinon => conseil de discipline) -, je me suis fait opérer d’un mélanome il y a deux ans. L’été qui a suivi cette intervention j’avais opté pour le une pièce afin de cacher et protéger ma cicatrice ; depuis je l’ai adopté définitivement et ça m’arrange bien, car je ne suis pas que marronnier, je suis aussi brioche…

A l’époque, la grande chef du service dermato de l’hôpital Cochin m’avait annoncé que le soleil c’était terminé pour moi, et que « même en ville par 30°, il vous faudra porter des chemises à manches longues ! » (euh ALLO le fascisme des UV !!???). Évidemment, je fais beaucoup plus attention qu’avant quand je m’expose : plus jamais aux heures qui crament, plus jamais des journées entières et plus jamais en-dessous d’un indice 50… et la bonne nouvelle c’est qu’on bronze quand même (okay, il faut deux mois pour être black mais je suis blogueuse, j’ai beaucoup de vacances).

27