MODERIES OH OUI

Manoush rabbits

Aujourd’hui, la blogosphère pleurnicheuse du lundi, on va faire du easy regarding, du easy understanding, du fringing quoi !
Oui, du fringing.
Koitesse le fringing ?
Bah on montre de la moderie quoi !
(Chouette, chouette, hulule la lectrice qui comprend jamais rien à mes billets, on va pouvoir dire du « c’est moche » ou du » j’aime bien« , ça va reposer mon QI de gallinacée à tête cendrée)

Bien. Qu’est-ce donc qu’on vous met aujourd’hui, mon bon lecteur ?
Du Manoush.
Ouais.
Une marque que je déteste. Une marque qui, comme son nom l’indique te fait ressembler à une rom, mais une rom blindée, néanmoins.
Je m’explique.

89

Plus bleu que le bleu de tes yeux, je ne vois rien de mieux…

Ah la la, tu m’épuises.
Je vous préviens de suite que la semaine prochaine on causera cul, rapport que trop de moderies auront la peau de ce blog.
On file un bad tergal, je te dis que ça !
Enfin, tu aimes bien ça quand même, faut être honnête deux minutes.
Si, si, tu aimes bien ça !

106

zara – compensées Zara

Récemment, on faisait ici-même de la narration rapport à de l’achat compulsif bas de gamme.
Continuons ensemble notre promenade au sein de la grande enseigne, si cela ne vous gêne point.
Et cela ne vous gêne point, mon petit doigt patché au red carpet me l’a dit.
Il faut toujours croire un petit doigt patché au red carpet, tu sais !

112