MODERIES OH OUI

Stan Smith, la désirable

sbep look

Quand j’étais au collège et que je portais mes Stan Smith les jours sans inspiration stylistique (tous les jours, en fait), j’aurais jamais imaginé qu’elles deviendraient cultes aux yeux du Fash Pack. Comme quoi il ne faut rien jeter, tant les baltringues de la mode s’entichent de n’importe quoi. En tous cas, Adidas avait arrêté la production il y a deux ans environ, créant ainsi la désirabilité de la basket blanche.
Ce qui est rare est cher, disait le poète. Le poète a-t-il inventé ainsi le phénomène du sold out ? A creuser.

Mais bonne nouvelle pour les vrais fans désemparés ou les it-trucs addicts au taquet, la Stan Smith revient le 15 janvier dans les bacs à godasses ! Je ne sais pas du tout si ce sera sous sa forme initiale (cf. les miennes sur les photos), ou celle plus ronde de la V2, ou bien les deux, mais en tous cas elle sera là.
Et c’est ainsi que, forte de cet esprit de contradiction qui me caractérise, j’ai désormais envie de porter des Americana. Serais-je un jour apaisée des souliers ? J’en doute. Surtout que ces dernières sont introuvables en-dessous de la pointure 40 (les connasses).

46

Galaf’ … ton univers impitoyable

soldes galeries lafayette

1. Caban Armor Lux (le même que mon gris que vous avez souvent vu ici) à -40% | 2. Tee Shirt « Dallas » Eleven Paris -40% | 3. Baskets « Dexter » Maje -30% | 4. Marinière Armor Lux -40%| 5. Ballerines Repetto qui passent à 111€ avec -40% | 6. Jean enduit G-Star -30% | 7. Nuisette Calvin Klein -30% | 8. Sac Daytime Maje -30% | 9. Jupe See U Soon -40% | 10. Chemise vichy Avant Première -50% | 11. Boots Mellow Yellow -30%

Mon grand magasin préféré m’a demandé de réaliser, à nouveau, une petite sélection de mes pièces favorites. Cette fois elle sera soldée, et pour la choper on restera bien sagement dans son canapé. JR Ewing sur la poitrine, de l’enduit sur les cuisses ou du bordeaux Repetto aux petons, clairement vous aurez tout bon.

9

Purple (pas) rain

escarpins a paillettes

Vous voyez ce bonnet, là ? Et bien, pile une semaine après l’avoir acheté, je l’ai perdu dans les escaliers de mon immeuble. Comme de par hasard je ne l’ai jamais retrouvé.
Depuis, je n’adresse plus la parole à aucun de mes voisins – de toute façon, ils sont pas beaux – et je suis retournée chez COS racheter le même bonnet. Face à ce nouveau tracas (dois-je vous rappeler que j’ai aussi perdu un « i » à mon sac Miu Miu ?), j’ai décidé de positiver – sinon, autant sauter par la fenêtre tout de suite – et ça commence par l’appréciation de la courbure, un peu 50’s, de mes nouvelles chaussures à paillettes et daim.

Ah ça, je ne vais pas me laisser abattre par les épreuves. En avant 2014 ! (je prends de la vitamine C)

33