MODERIES OH OUI

Johnny et moi

soldes juillet 2013

1. Lunettes de soleil asos (9€ au lieu de 23€) | 2. Robe zippée Sandro (82€ au lieu de 165€) | 3. Chemise Paul & Joe Sister (89€ au lieu de 179€) | 4. Gloss interdit de Givenchy (15€ au lieu de 27€) | 5. Cabas lin et paillettes Vanessa Bruno (119€ au lieu de 170€) | 6. Boots Patricia Blanchet (117€ zu lieu de 195€) | 7. Veste tweed Maje (160€ au lieu de 320€) | 8. Triangle et culotte Princesse Tam Tam (-50%)

9. Robe imprimée Bash (110€ au lieu de 220€) | 10. Vernis in love de Lancôme (-30%) | 11. Vernis O.P.I. (8€ au lieu de 15€) | 12. Sac MySuelly (137€ au lieu de 275€) – version en bleu portée ici | 13. Ballerines Anniel (71€ au lieu de 119€) – portées ici | 14. Sandales à paillettes La Redoute (6€ au lieu de 20€)(ALLO) | 15. Sandales à talons Carven (-50%) | 16. Jupe en soie Bash (9€ au lieu de 120€)(ALLO BIS) => vente privée Bash en ce moment sur Bazarchic avec beaucoup de mochetés, mais néanmoins quelques pépites bradées !

★★★★★★★★★★★

5

Salut Obelix !

pantalon raye

SALUT. On dirait le Sud, comme le fredonnait je ne sais plus quel chanteur, et vous avez raison puisque j’ai tracé tout en bas de l’Hexagone rejoindre Nounours pour une petite semaine de vacances.
Quand je suis descendue du train, ce dernier m’a accueillie d’un grand « Salut Obélix ! » (?!?). J’aurais préféré un Salut beauté !, mais comme il a accompagné ses paroles d’une petite main au cul bien placée, j’ai ravalé ma colère et pensé que ça devait être un compliment.

Pour de vrai, Nounours n’est pas spécialement bédéphile ou fan de Depardieu non, non. Voyez plutôt comme il est physionomiste des vêtements car, quand je l’ai rencontré, je portais ce jean à fines rayures genre seersucker H&M, que je viens tout juste de retrouver roulé en boule et tout chafouin tel un enfant du placard complètement déshydraté par les privations.
Donc, dans l’inconscient masculin, rayures = Obélix ; on sait que c’est primaire, mais si les mecs étaient raffinés on aurait été prévenues depuis longtemps…

40

Rose et Joséphine

pochette rose et josephine

Partons aujourd’hui à la découverte d’une merveilleuse petite marque de sacs, que s’apelorio Rose et Joséphine, et qui a vu le jour à l’hiver 2012.
Les deux créatrices, qui sont corses (d’où le clin d’oeil à Joséphine de Beauharnais et à sa fleur préférée, la rose) et fort jolies, ont eu envie d’imaginer des sacs dans des cuirs canons qu’on pourrait personnaliser selon nos envies. Comment ? En choisissant des bijoux fermoirs et des chaînes amovibles au gré de nos humeurs, car c’est bien connu que souvent femme varie.
Et puis avouez que posséder le même sac que la voisine de table, c’est un coup à vous rendre chafouin pour l’éternité. Ou du moins pour la soirée.

J’ai craqué pour cette pochette jaune en cuir hyper souple qui me permettra, les soirs d’été, de voyager léger lors des dîners chez l’ambassadeur. J’avoue qu’elle me va bien au teint et me fait l’oeil qui pétille comme de la Suze.
Il faudra qu’on parle, un jour, de ma névrose des pochettes et petits sacs. Je me soigne et j’en porte de plus en plus, mais c’est toujours une souffrance de ne pas pouvoir trimballer ma maison avec moi. 5 RAL, deux parapluies, des talons de chéquiers, un miroir de poche jamais utilisé… Je pense que si je cuisinais, j’embarquerais même des moules à gaufres avec moi… Bon, bref.

24