MODERIES OH OUI

Barbie boule disco

Sequins et tulle

C’est étrange, vous savez. Je n’ai pourtant pas coutume de passer Noël enrubannée comme un gros Ferrero satisfait, mais ça me fait ça tous les ans dès qu’arrive décembre et ses guirlandes : j’ai envie de porter des trucs qui scintillent. Des paillettes, des tutus, du sequin… je suis Barbie boule disco.
Comme, en plus, il faut toujours assortir sa tenue à la dinde (très important), ça devient vite un casse-tête chinois – en parlant de ça, n’allez pas voir le film de Klapisch, il est nul.
Bref, voilà une shiny sélection à petits prix qui, je l’espère, ne froissera pas la dinde (la vraie, et aussi celle qui sommeille en chacune de nous).

P.S. : Si vous souhaitez, prochainement, une sélection assortie aux marrons, n’hésitez pas à me le demander. Je suis là pour ça.

1. Jupe midi en tulle Topshop (existe aussi en version mini) | 2. Jupe crayon rose à paillettes Topshop | 3. Peep toes à sequins Asos | 4. Mini jupe sequins Vero Moda | 5. Escarpins à paillettes Chocolate Schubar | 6. Jupe sequins By Monshowroom | 7. Escarpins bout métal Asos | 8. Salomés en cuir pailleté Monoprix | 9. Top sequins Vila

22

Salut !

jupe cuir kookai

L’autre jour, j’ai reçu un chouette mail d’Emilie Aman, une jeune créatrice bourrée de talent… et drôlement canon (c’est elle qui prend la pose sur son eshop – « on n’est jamais si bien servi bla bla bla » n’a jamais eu autant de sens !).
Elle a créé sa marque il y a 3 ans, fabrique ses pièces elle même dans son atelier, et vient tout juste d’ouvrir son propre shop en ligne, où elle vend ses collections de prêt à porter et sa toute nouvelle ligne de jersey, sweats et tee shirts. Et figurez-vous que c’est rudement joli !

Comme c’est aussi une femme de goût (elle lit mon blog), elle a voulu m’offrir une de ses pièces. J’ai toujours un peu de mal à dépouiller les jeunes créateurs (en revanche, pour la grande distribution, je m’en donne à coeur joie), mais elle a insisté, et me voilà donc aujourd’hui avec cette jolie chemise en crêpe de coton, toute douce.

40

Oh cousine !

sweat tu danses ou je texplose

Salut, c’est Violette.
Quand mes copains de French Disorder ont proposé qu’on fasse une petite collab’ ensemble, j’ai poussé un grand oui (OUI)(OH OUI).
Ensuite, j’ai réfléchi au message que je voulais faire passer sur mon sweat. Et l’évidence ne s’est imposée qu’au bout de quelques semaines (au début, Nounours voulait que j’écrive en Latin pour faire intellectuelle).
« Tu danses ? Ou je t’explose« , ce n’est pas que la référence au MIA, sur lequel on a fait les cons pendant les soirées à la Fac. C’est aussi mon gimmick au quotidien, en amoureux ou avec les amis : le « Tu danses ? Ou je t’explose« , je le colle A TOUTES LES SAUCES !
« Bon, on bouffe ? (ou je t’explose) » / « Tu te grouilles !! » (ou je t’explose) / « Tu viens te coucher ? (Graou)(ou je t’explose)… Bref, vous avez compris la mécanique – à moins que toi, Nadège, dans le fond de la classe ??

33