MODERIES OH OUI

Tous pour un !

Comme je ne sais pas du tout quoi raconter au milieu de ces quelques photos d’un look aussi triste qu’un jour de novembre, je me suis dit que tiens, « ça fait longtemps qu’elles n’ont pas bossé ces feignasses !« (c’est pas faux).

Du coup, YOUHOU, on va jouer à comment vous êtes habillées aujourd’hui. Hop, vous m’écrivez tout ça dans un commentaire et on rigole (surtout à propos de celles qui seront en chaussons isotoner)(ou en Jacqueline Riu).

61

Loulou

Vous savez quoi ? Et bien,  je ne vois pas pourquoi il n’y aurait que les écoliers qui ont droit à un nouveau cartable à chaque rentrée ! Adieu les tubes de colle, les classeurs de lycée, le compas et le Tann’s. Bonjour le cuir, le luxe et la séduction. C’est qui les patrons ?!

J’ai reçu ce précieux la veille de mon déménagement cet été ; quand l’amoureux m’a vue, les joues rosies et le coeur battant en le déballant, il n’a pas pu s’empêcher de remarquer, l’air excédé « Non mais. Un sac de plus ! Il va encore falloir que je me transforme en Charles Ingalls pour te fabriquer un joli meuble pour tous les exposer ! » (<=Bûcheron ET Ébéniste, le rêve éveillé)

« Que nenni l’ami ! », j’ai répondu, « puisque jour et nuit je le porterai, nul besoin de l’entreposer » (y’en a là-dedans)

20

J’adore !

J’ai croisé hier, par écrans interposés, des dizaines de photos d’écoliers. Cartables rutilants, jolies tenues de rentrée et parents emplis de fierté. Et je me suis rappelé, avec nostalgie (<=pour pas changer), que je faisais la même chose il y a quelques années.

Mais quand tu as une fille qui entre en 4ème c’est que tu as 102 ans. Ou que tu l’as eue à 15 ans (ah oui, tiens, pas mal cette parade !). Non, quand tu as une fille qui entre en 4ème et qui fait quasi ta taille, tu ne dégaines surtout pas le petit oiseau. Pas de jolies couettes, de nouvelle jupe qui tourne, de cartable rose flambant neuf, ni de petite main serrée très fort dans la tienne à immortaliser.

27