LE JEAN-JACQUES GOLDMAN

Le Jean-Jacques Goldman (6)

Est-ce que, des fois, ça ferait pas trop longtemps qu’on aurait pas vu Jean-Jacques, par ici ? Si, et tel le furet, il est repassé par là.
Sortez les briquets, les gonzesses, il va mettre du vieux pain de mie Harry’s sur vot’ balcon, à défaut de sérénade.
On lève les bras bien haut. On crie, on mouille sur tee Pimkie feu au nombril. On en peut plus.

Jean-Jacques ! Jean-Jacques !

Calmos !
Le voilà !

Samedi, mes copines ont dit « On a perdu Violette, je crois bien !« . Elles ont pas faux tu veux que je te dise.
Comme une courge à lire des blogs de moderies, j’ai acheté sur l’Internet des Annabel Winship half price à grands coups de « oh la belle affaire !« , « han que j’économise 150 boules !« , « argh que je déchire du peton joli ! »

42

Le Jean-Jacques Goldman (5)

Je me dépêche, j’ai une famille de rennes qui me court après moi-même
pour que je leur file du Nespresso Roma Intenso.
J’ai pas trop envie ; j’en ai presque plus.
Bonjour les pique-assiettes, eux !

C’est donc un Jean-Jacques assez riche aujourd’hui puisqu’il sera question de qu’on a enfin retrouvé Brian, de qui est le père de l’enfant de Rachida Dati, de maîtresse jalouse, de bottes en lainage, de vidéo dédicacée, de Britney Spears nue, de panier garni, de détartrage des toilettes et enfin de que je vais vomir les marrons !

Pour un voyage en France, tapez 4.

39

Le Jean-Jacques Goldman (4)

C’est moi !
(Toujours les mêmes ici…)

C’est le Jean-Jacques où on va parler de ce que j’ai fait dans les jours passés, et vous allez découvrir des infos complètement folles, une vie trépidante et de comment je me rase les poils des orteils plus vite qu’un Concorde filant vers Garches-les-Gonesses.

Vous avez demandé la police.
Ne quittez pas…

64