JE SAIS PAS

J’aime tellement Proust…

salade

Euh.

Disons que, récemment, j’ai trouvé un mail dans ma BAL pour que je fasse la promo d’un truc (les gens sont d’un sans-gêne). Curieuse de confession et interloquée par le titre, j’ai cliqué sur la vidéo…

Au départ, comme je suis méfiante, j’ai cru à un fake ou pire, que Les Inconnus des 80’s étaient revenus. Et puis non, finalement. Pascale Borel est une vraie gens qui chante (un peu faux) et qu’a fait un clip trop super.
Et même qu’elle explique, tout ça l’histoire, pour qu’on comprenne mieux le concept :

« Tourné en juin 2009 en studio et dans le Bois de Vincennes, le clip de « J’aime tellement Proust » mélange prises de vues réelles, collage virtuel et effets spéciaux.
Il est truffé de références à la « Recherche du temps perdu » et aux lieux et personnages réels qui l’ont inspirée, de l’église d’Illiers-Combray jusqu’à Robert de Montesquiou, en passant par Sarah Bernhart.
 »

55

Ca balance pas mal

pese-personne-withings

Les poireaux, j’ai reçu un pèse-personne la semaine dernière. Pas n’importe lequel, de pèse-personne, puisqu’il est « du futur« , vu qu’il est connecté en wifi avec votre ordinateur.

A quoi ça sert cette nouvelle invention ?

Je dois bien confesser que je ne me suis pas pesée depuis l’été dernier, que je revenais du Lubéron gavée de gras d’olives et de rosé. Autruche, je crie mon nom ! (Oh la, y’a de l’écho ici) Donc, c’est Cyclamen qui s’est collée au test, pour qu’on suive son évolution de poids, sa masse grasse, son IMC, et tout le tintouin. C’est qu’on rigole pas avec la santé chez moi.

9

J’ai enfin enfilé mon mi-bas

violetothon

Ben dis-moi, ça prend un temps monstrueux cette affaire.
En plus, il est tout filé, donc j’ai finalement opté
pour une chaussette (montagne) Décathlon.

Donc, suite au bilan du Cindython, voilà l’idée que j’ai eu pour créer une grande chaîne humanitaire, à laquelle je ne participerai pas, bien entendu, vu que ce n’est pas mon genre.
Déjà que je me fais porter pâle pour ranger les flonflons après la fête de l’école, samedi prochain, c’est pas que vous croyez que je vais distribuer mon argent à tout-va.

☞ J’explique :

Il s’agit donc, pour la personne qui remporte l’enchère, de mettre à son tour un objet aux enchères sur SBEP et de reverser l’argent collecté (même 5€, ça compte) à une oeuvre humanitaire.

☞ Illustration :

Comme Imposture il a remporté l’autographe de Cindy Sander, il met en vente un vinyl des Beatles et imagine que c’est bidule qui met l’enchère la plus grosse, et bien bidule, après avoir versé la somme à une  association, met à son tour un objet de sa collection personnelle en vente ici.
Et ainsi de suite, et vice et versa. Un vrai tourbillon de bonté va souffler ici, je le sens.

☞ C’est d’un compliqué. Appelez Liz Taylor, bordel !

Et après ce brillant exposé, passons donc à la vente. Silence dans la salle ! (Brian, arrête les Onion rings, ça te fait puer du bec, après)

the-beatles-firstavec-du-beatle-dedans

Un très bel objet, ce « The Beatles First » ; un vinyl qui date des années 70, nous dit l’heureux possesseur de ce collector musical puisque c’est le premier contrat d’enregistrement des mecs de Liverpool.

☞ Faites vos jeux, rien ne va plus et cela pendant 72 heures.

72