GIVE ME THE NIGHT

(presque) Jackpot

L’autre jour en Italie, on est passés rapidos au casino avec Nounours. Bah, c’est pire que d’essayer d’entrer à Rikers Island là bas. En arrivant tu donnes ta carte d’identité, puis la dame te demande de faire coucou à une petite caméra, ensuite elle te donne un ticket avec un code barre et enfin, tu donnes le ticket à une autre dame sise à l’entrée de la salle des jeux qui le scanne et là, ta trombine photographiée 5 minutes avant apparaît sur l’écran de contrôle. C’est comme ça que j’ai découvert avec effroi que j’avais de la salade romaine coincée entre deux incisives (le comble quand on est en Vénitie).

Autour des tables de jeux, il n’y avait que des sexagénaires vénitiens qui jouaient leurs retraites. C’était pas trop funky alors j’ai dit à Nounours que j’allais foutre deux ou trois pièces dans la salle des machines. Le seul bandit manchot disponible crachait des pièces de 25 cts et j’ai pensé « c’est pas demain la veille que t’iras crécher à l’année au Château Marmont« .

23

JUST FOR LOVE : Invitations

Bien. J’ai fini mes histoires de quiche et d’éléphant bleu. Je vous laisse profiter maintenant de 14 VRAIS humoristes (Jérôme Commandeur, Elie Semoun, Claudia Tagbo…), lors du spectacle « Just For Love » placé cette année sous le signe de Cupidon. Il sera diffusé en direct sur Comédie + le 24 septembre, pour ceux qui regardent le poste.
Pour ceux qui n’aiment pas le poste et qui préfèrent la rigolade in situ et en grand, j’ai la possibilité d’offrir 2 x 2 places pour la soirée du 24 septembre, au Zénith de Paris.

Signalez-vous dans les commentaires : les deux premiers remportent la soirée de l’amour (je suis le blog concours).

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter la page Facebook de CANALSAT et le Site de la Chaîne Comédie +.
Partenariat sponsorisé

23

Daniel Darc : Perdu, le garçon…

Ca va toi ? Oui, moi aussi merci.
Lundi soir, je suis allée au Palace parce qu’une de mes idoles de jeunesse s’y produisait. Je l’avoue, je le confesse, j’ai été un peu déçue du voyage. Comme je sais que Daniel Darc c’est pas un patronyme qui vous dit grand chose (j’entends par rapport à des noms communs comme Sandro, par exemple), je vous rafraîchis la coupe ? Oh non, tiens, je vous rafraîchis la mémoire, j’ai peur de rater votre dégradé.

Donc Daniel, c’était le chanteur de Taxi Girl, un groupe de rock français des 80’s. Dans mon walkman mauve-grisé, j’écoutais en boucle « P.A.R.I.S. » et aussi « Cherchez le garçon » et j’avais l’impression d’être hipster. Enfin hipster de l’époque : je portais un jean neige…
Voilà, vous voyez sûrement de quoi je cause maintenant. Surtout qu’un des autres membres de Taxi Girl c’était Mirwais, celui qu’a produit le fabuleux « Music » de Madonna en 2000.

68