ETUDES SOCIOLOGIQUES

Desperate divorced

Oui, bon, ça va, je sais, j’avais dit que je ne parlerais que de frivolités ici.
Mais d’abord je ne suis pas complètement hors-sujet car le divorce est en train d’en devenir une (frivolité, je veux dire).
« Un simple bout de papier », c’est ce qu’a avancé récemment mon futur ex-mari !
Croyez-moi, on va finir par faire plus de fêtes de divorces que de mariages !
D’ailleurs il y a sûrement un créneau à prendre ! Aux Etats-Unis, où un couple sur deux divorce, la « Divorce party » est super à la mode !! Ya pas que moi qui le dit, c’était aussi dans BIBA d’abord !

Je me suis rendue compte que j’étais désespérement dans la norme, rentrant parfaitement dans les statistiques de l’INSEE, en lisant un article écrit par un juge pour enfants, sur lemonde.fr.
Je cite parce que c’est édifiant :

Selon une récente étude de l’INSEE et du ministère de la justice, sur 134 000 divorces prononcés en 2004, près de 20 000 concernent des couples mariés depuis moins de 5 ans, soit 29% de plus qu’en 2000. Cette étude démontre que c’est autour de trois ans que les risques sont les plus grands : 24,5 divorces pour 1 000 unions.

Et pourquoi je suis comme tout le monde hein ? J’aime pô l’INSEE ;-(

0