DOCTEUR VIOLETTE

Docteur Violette joue à la dermato quand un bouton arrive la veille d’une "date"

Karine, Issoudun (département 36, j’ai cherché hein, je suis pas super forte en Région Centre) m’envoie un SOS becauz’ elle a remarqué que comme fait exprès, je cite » j’ai pas de chance, à chaque fois que j’ai un RDV wiz un homme que ça me plairait bien de coucher avec, ben la veille, j’ai souvent 1, voire 2 boutons qui apparaissent. Pourriez-vous m’aider, délicieuse Violette, à régler ce problème ?« Écoute Karine, j’ai envie de te répondre un grand « oui » je vais essayer, mais c’est pas gagné ma grande.
Sauf si, comme tu le laisses entendre dans ton charmant message, ta « date » n’est destinée qu’à une vulgaire « coucherie », là, je pense que tu peux rester avec ton bouton, il n’y aura pas mort d’homme car ce qui va plutôt intéresser ton partenaire dans ce cas-là, c’est plutôt ton cul tu vois.
Le(s) bouton(s), je pense que ça va pas être sa priorité, si tu es, comme il me semble, un poil libertine.

Néanmoins, si je me suis trompée sur tes intentions et là, je m’excuse platement, ben on va dire que t’es pas forcément tombée sur la bonne personne, vu que ça peut être la situation qui me ferait carrément annuler une « date » sous un prétexte bidon, voire même prendre 2 jours d’arrêt maladie pour ne pas me montrer sous un si triste jour au bureau où j’ai quand même un rang de « it girl » à tenir.
Ceci étant dit (et bien dit, as usual), il faut quand même pas trop déconner !

Assumer une mini crise acnéique est plutôt un signe de maturité.Déjà, tu vas te calmer, tu vas pas sortir la veille dans un endroit enfumé qui risquerait d’infecter encore plus la chose.

Non, tu vas bien te laver les mains, te démaquiller, puis tu vas faire péter le traitement de choc pour la nuit en espérant très fort que le matin, tu l’auras, comment te dire, quasi désintégré le traître !

Je te file le tuyau du produit qui marche pour moi quand ça arrive, hyper rarement hein je précise, c’est Exfoliac crème 15 (pas 10 hein, 15 j’ai dit).

Normalement tu dois en mettre très peu et de façon quotidienne si tu es sujette à l’acné, mais dans les cas d’urgence comme le tien, tu me mets une couche d’au moins 2 cm d’épaisseur sur le bouton et t’y touches plus ma grande.

Puis tu trouves une position pour dormir qui t’évite que ça touche l’oreiller et tu vas voir, le lendemain matin, ton bouton sera toujours là, ok, je ne m’appelle pas la Fée Clochette non plus, mais il sera beaucoup moins voyant, même si tu auras la peau un peu cramée par l’Exfoliac et que tu vas peler un peu, mais après c’est à toi de faire ton choix.Après, dans la journée, t’évites de faire une fixette, de ne penser qu’à ça, de demander à tes collègues si ça se voit, parce que, oui, comme tu vas finir par aller le triturer devant la glace des toilettes pour filles, il va vraiment se voir et ce sera bien fait pour toi !

Si, par contre, tu as été grande sur ce coup-là et que tu n’y as pas touché, tu refais, avant ta « date » une retouche au correcteur vert (ça atténue les rougeurs) + tu mets de l’anti cernes dessus, mais très légèrement histoire que ça fasse pas un truc genre « j’ai un milk shake vanille fraise sur la joue/menton/front », tu tapotes doucement, tu saupoudres d’un voile de Terracotta (j’ai dit un voile, va pas ressembler à une Tropézienne, la vérité, ça me ferait de la peine) et puis tu voles vers ton destin, telle Sissi, sauf que tu iras plus vite cauz’ t’as pas la crinoline !

Voilà ma chérie, tu m’as épuisée avec tout ça.
Bon tu viens vite nous raconter comment ça s’est passé, si t’as couché quand même, tout ça.
Mais juste s’il te plaît, tu peux pas te trouver un job dans une autre ville stp, histoire d’avoir une excuse pour partir d’Issoudun qui, vraiment, à l’air de craindre, pardon hein…

38

Docteur Violette vous aide à trouver une excuse béton pour pas faire le dépouillement Dimanche soir, au bureau de vote.

Voilà, donc, voyez sûrement ce à quoi je fais allusion, non ?

Oui, c’est ça, c’est CE MOMENT où comme des êtres décérébrés, on répond invariablement « Non, je suis désolée, je ne peux pas ce soir » et où, au moment où nous finissons cette réplique digne d’un roman de Simone de Beauvoir, les hommes en gris se regardent d’un air entendu qui signifie en langage « assesseur » : pauvre fille, tu n’as aucun sens patriotique, la vérité, tu fais pitié…

C’est pas ça les mecs, mais juste passer la soirée électorale avec des coincés du c** qui ne boivent que du jus d’orange de chez ED, qui portent le pantalon façon Dick Rivers mais qui le font pas exprès eux, tout ça pour compter des billets encore plus moches que ceux du Monopoly, vous nous en voudrez pas, hein, mais on est pas ultra emballées…

C’est votre faute en plus.
Becauz’, à la base, votre métier il est plutôt classe même : veiller à la tenue d’élections véritablement démocratiques, ça en jette grave dans les dîners.
Non c’est juste votre mine de six feet under (en vrai, pas la série, où il y a plutôt du canon, là, par contre) et vos fringues qui font flipper. On vous l’impose ou bien ?

Je vous dis honnêtement, vous seriez un peu plus sexy, je ferai carrément l’impasse sur l’alcool, mais là non, ça va pas être possible de passer la soirée à « dépouiller » avec vous.
Et puis quel vilain mot pouahhh. Tu fais quoi ce soir ? Je dépouille ! Ah ouais tu te fais un trip rural à la ferme, bla bla bla.

Donc, non et donc, je vais vous donner les excuses d’enfer à invoquer devant les assesseurs qu’ils vont tellement être verts que vous allez repartir du bureau de vote comme des Princesses…

Commencer sa phrase par « J’aurais été ravie d’accomplir mon devoir de patriote, mais :

1) Vous avez du Ruinart au frigo ? Non ? Ah, je suis désolée mais je fais des allergies au contact du Nicolas Feuillate.
2) C’est payé combien de l’heure ? C’est le double les jours fériés normalement, non ?
3) Désolée, mais comme je suis journaliste politique, je suis en plateau dès 19h00, mais je peux vous faire un petit signe discret à la Télé pour vous donner des indices des tendances du soir.
4) Je sais pas… Vous sortez où après avec tes copains ? Pardon mais c’est en petite couronne ça non ? Navrée, je ne prends jamais le RER, c’est une question de principe !
5) Non mais là en fait, je ne vote pas, je suis anar, j’accompagne juste un copain qui vient poser des pétards un peu partout pour que vous fêtiez ça dignement ce soir.
6) Tu vois le mec sublime, avec le dos en V qu’on dirait Ian Thorpe , 20 cm derrière moi ? Ben c’est mon mec ! Si j’entends encore une seule fois le son de ta voix, je ne donne pas chère de ta peau d’assesseur.
7) Non, c’est naze, j’ai pas envie de me faire chier avec vous, c’est trop rare cette fête, je préfère picoler avec mes amis.
8) Non, je ne prends pas la pilule

Vous me direz lundi matin si ça a marché…

25

Docteur Violette répond à ses lecteurs, trouve des solutions et ne fait pas payer la consultation

La semaine dernière j’ai reçu 2 mails très intéressants (et flatteurs aussi hein, assumons) de lectrices qui me demandaient des conseils un peu fashion.

J’ai donc décidé d’y répondre ici, au vu et au su de tous, parce que ça peut intéresser d’autres lectrices qui n’osent pas toujours m’écrire car je suis, c’est vrai, tellement submergée de courriels que c’est mon assistante qui vous enverra désormais les posters 30×40 cm dédicacés, ne m’en voulez pas, mais il faut aussi que je bosse un peu, sinon je vais perdre mon travail à cause de vous et j’ai quand même quelques responsabilités familiales où là je ne peux pas trop déconner.


Ce que je veux dire, en vrai, c’est que ça me ferait plaisir de vous aider, si, si vraiment, donc n’hésitez pas à m’écrire, pour me faire part de vos problèmes (pas familiaux hein ?), en indiquant votre prénom et votre ville, afin que je puisse vous répondre ici, mais d’une façon un peu personnalisée qui fait toujours plaisir à l’ego.


Voilà, ça c’est fait…

Donc,

Églantine, Paris 15ème, me demande, je cite : « Compte tenu du fait que toutes les chaussures sont + ou – ouvertes ce été : quid de la couleur du vernis pied ? J’ai vu que le rouge vermillon était tendance, mais est-ce vraiment le must have ou faut-il rejoindre (aussi pour les pieds) la tendance Nude que je préfère d’ailleurs… Est-il possible de dissocier les 2, ou faut-il être raccord ?  »


Alors, chère Églantine, j’ai envie de te dire que ni l’un, ni l’autre hein !

Mais comme je ne veux pas trop te bousculer et étant donné que tu habites le 15ème qui est très proche de la Porte d’Orléans et du coup c’est plus pratique pour toi quand tu rentres en Province le ouikène, donc je te conseille, au pire, le « Nude » que tu aimes tant, histoire de ne pas faire désordre dans ton quartier.


Maintenant, si tu es prête à faire chavirer tes habitudes, saches ma chérie, que cet été, les couleurs seront ultra féminines, j’entends par là du corail, du rose poupée voire du bleu menthe à l’eau (je sais, ça calme, mais ce n’est pas moi qui l’ai décidé), donc maintenant tu fais comme tu veux. Peut être commence par le corail, et ensuite vois s’il n’y a pas trop de grincements de dents dans ton entourage pour te lâcher grave !

 

Par contre, là où je sèche complet, c’est sur ta question de raccord mains/pieds.

J’avoue, je ne sais que te conseiller…

J’aurais tendance à dire que c’est plus joli quand c’est raccord, mais comme on sait toutes que la mode, c’est pas forcément être joli, peut être qu’un désaccord mains/pieds te donnerait une trash attitude dont tu ne soupçonnais même pas l’existence.

 

En même temps, tu vois, je me dis qu’avoir la vision d’un « corail » sur les mains toute la journée, ça risquerait de te filer très vite des nausées que tes collègues vont croire que t’es enceinte, donc mon bilan fashion onglerie, te concernant, : mains « rose poupée » / pieds « corail ».

Voilà, non ne me remercie pas, c’est de bon coeur.

Qu’entenje par « rose poupée » ?

Pour vous donner une idée, je pense en particulier au « Very Rose » de Dior, décrit par le magazine du Printemps (Gros best seller du moment, beaucoup d’images, peu de textes) comme un vernis « très Miami, annoncé comme un des hits de l’été« 

 

Pour le côté « Miami » du vernis, vous interrogerez la conseillère de vente de chez Sephora, je suis sûre qu’elle sera épatante sur la question, pour moi, c’est encore un peu flou.

22