DOCTEUR VIOLETTE

Docteur Violette te dit comment faire la nique à Maje*

Avertissement : « Docteur Violette » n’ayant que très peu d’intérêt pour les grosses et/ou les filles mesurant plus d’1m75.

Je reçois donc un courrier comme qui dirait électronique de Laure, qui dépérit à Jouy aux Arches (57), qui dit :

Salut Violette.
Voilà, j’arrête pas de lire des blogs de filles (surtout le tien qui est le meilleur car au moins tu respectes les gens d’en bas) et du coup, j’ai gravement envie de m’acheter toutes les Majeries, Vanessitudes et Isabelités que je vois tous les jours étalées sur tous ces blogs pourris où que les filles on a l’impression qu’elles sont blindées, ma parole.
Or, j’ai pas beaucoup de blé car je suis en formation en alternance bla bla pour être maquilleuse de Stars de Cinéma bla bla.
J’ai vachement envie de m’acheter une blouse pour être bobo, comme toi, car ça a l’air d’être sympa comme attitude, et je sais pas où que je pourrais aller pour assouvir ma soif de reconnaissance sociale dans mon patelin.

Ma question est la suivante : Comment que moi aussi je pourrais avoir une blouse, genre Maje, mais qu’est pas Maje et qui raque moins ?

Salut Laure.

Déjà, sache que Maje, c’est de la merde.
Que c’est juste des fringues du Sentier où que des gens collent des étiquettes pour faire croire que c’est tendance, mais la qualité, c’est pas keubi.
Tu argueras sans doute que ce ne sont pas les seuls. J’acquiesce.
Mais eux, ce sont les champions toutes catégories confondues de la fumisterie au sein de ta penderie, ou armoire, je ne sais pas trop où tu ranges tes vêtements et la vérité, je m’en branle un peu…A part ça, j’avoue que t’es plutôt over bien tombée rapport à la question blouse coz’ que c’est un de mes basiques garderobesques.
Sauf que c’est une attitude you see.
Faut pas que tu veuilles me ressembler à ce point car ça finirait par me déranger cette idolâtrie. Pour rappel, tu seras jamais bobo, même avec une blouse car t’es pas née au bon endroit, voire le (57) je sais même pas où c’est ?! (si, tu penses…).

Puis, parce qu’une pointe de culture ne fait jamais de mal, la blouse, hein, à la base, c’était un vêtement de travail en toile que même que ton père-grand il en portait à l’usine dans votre pays de l’Est et que lui, il était pas influençable comme toi dans le sens ou Maje ou pas Maje, il s’en carrait de l’étiquette…J’vais quand même t’aider rapport au fait que j’ai un giga bon plan pour toi, si t’es pas grosse et pas géante.

Donc, pour faire court, la semaine dernière j’ai fait razzia de blouses pour ma fille chez DPAM, ouais je l’habille pas que chez Bonpoint, petit un faut traverser la Seine et la rive gauche c’est pas trop ma came, et petit deux, tu vois pas comme ça peluche quand même à mort les Bonpointeries même si tu paies cash 100 € le pull, taille 4 ans.

Bref, j’arrive à la caisse où la vendeuse décérébrée observe une des blouses de Cycla et me sort avec ses yeux de rouget à peine écaillé :

« Elle est canon celle-là, je l’ai prise pour moi en taille 14 ans ! »
« Hein ? » que j’interloque. « Est-ce à dire que je suis une buse et que j’ai jamais pensé que je pouvais acheter des trucs dans ta boutique de nains alors que j’ai une taille de guêpe ? »

« Ouais » qu’elle me nargue.
(aparté : t’as noté que le « Oui » c’est pas dans son vocable rapport au deubeule Malabar qu’elle s’enfile, la vendeuse ?)Tu vois pas que j’ai embarqué 2 blouses qu’on dirait du Maje en moins merdique pour la modique somme de 13,90 € par blouse que même le smicard il trouve ça quasi donné ?

Voilà ma grande. Ne me remercie pas. De toute façon t’as pas la maille pour me faire un présent digne de ce nom, donc on n’en parle plus.

Je sais, je suis une fée, on va pas le rabâcher à longueur de billets, ça va exacerber les jalousies c’t’histoire !début de la série de ps qu’en fait y’en a pas tant que ça…

ps1 : Si t’as un doute, je mentionne que elle et elle ont validé la blouse portée, donc tu te tais.
ps2 : Si t’es toujours dans le déni, y’a aussi elle qu’a cautionné, mais je te le concède, c’est pas vraiment une référence…

* « Nique à Maje« , ou Nicamage dans le texte, plus communément appelé Nicomaque quand on étudie les trucs chiants, à l’école ; c’était son surnom, en fait.Bon, après, va pas confondre coz’ que y’a 2 Nicomaque.

Y’en a un qu’était médecin et accessoirement le père d’Aristote.

Y’en avait un autre qu’était mathématicien et surtout néo-Pythagorien.Pourquoi je te cause de lui et que j’ai fait un jeu de mots dans le titre ?

Franchement, j’en sais rien, mais honnêtement, est-ce vraiment si important ?!

68

Docteur Violette ou comment tu vas être la bombe de la plage à Palavas

Je reçois un courrier électronique de Marianne (Paris, Vème) qui dit :

« J’ai été une très mauvaise fille et quelques épreuves difficiles m’ont fait gagner deux – trois kilos que j’suis trop en rogne parce que même si je rentre toujours dans mes über jeans de la muerte et que mon maillot me va toujours à ravir, je veux être la plus belle sur la plage cet été. Et voila, j’écris ce soir pour faire appel aux supaires conseils de Docteur Violette en matière de régime et d’affinement pour être la reine sur la plage cet été.
Puis comment tu fais toi pour conserver ta taille de guêpe 365 jours par an sans t’affamer ?
 »

Pff, putain, vous en avez pas marre d’être grosses sans déconner ? Attends, ça fait 2 mois que je sais plus quoi acheter comme mag’ tellement ils nous font du teasing avec leurs crèmes amincissantes et leurs « régimes express de comment qu’on peut perdre 3 kgs avant l’été ».

La vérité, je sais pas quoi te conseiller pour maigrir à part de pas te goinfrer de « chouchous-beignets-boissons fraiches à la glace, à la glace c’est Miko qui passe » (confonds pas avec Mika le Japonais, c’est pas le même) coz le vendeur te plaît et que t’aimerais bien qu’il t’emmène boire des malibu-ananas après son service.

Ou bien, sinon, y’a une société qui m’a proposé récemment de m’offrir une « Valise Cure Minceur » en échange de pub sur mon blog. Ca t’intéresserait la Valise ? Becoz’ tu penses bien que j’en ai un peu rien à carrer, mais comme je suis très polie, j’ai carrément préféré pas leur répondre du tout.

Une fée qu’a zéro kilo à perdre ça doit pas leur arriver souvent, voire ils m’auraient prise pour une mytho ces cons !

En fait, je viens d’avoir une idée, assez audacieuse j’en conviens, qui va sauver la peau de ta culotte de cheval à la playa. Ecoute bien, c’est conceptuel, mais je sens que tu vas adorer l’idée.

Que penses-tu de garder ton slim à la plage ?

L’idée c’est que tellement moulée que t’as aucun mm2 de peau qui respire, tu vas forcément transpirer comme une folle et donc, tu vas maigrir comme t’as pas idée !
Tu fais ça pendant 8 jours et hop, la deuxième semaine de vacances t’es une bombe !

Puis, en plus, tu peux toujours bronzer du haut, tu rattraperas le bas niveau bronzage la semaine suivante, en mettant du Monoï indice zéro !

Juste tu mets pas un slim blanc, il te faut un noir, celui qui accroche bien le soleil et qui te brûle la peau, okay ?

T’imagines même pas, en plus, comment tout le monde va te regarder et parler de toi en chuchottant, je te le dis comme je le pense, je t’envie presque !

Bon ça c’est fait. T’es contente hein ?

Sinon pour le choix du mayo, tu prends pas un « une pièce fluo » que tu roules sur tes hanches toute la journée, la période où Steph de Monac’ était prescriptrice de tendances c’est over fini.

Comme c’est la frénésie soldesque en ce moment, tu cours chez Eres car quand on est mal gaulée rien de pire qu’un maillot acheté à l’arrach’ au Monop.La tendance pour l’été 2007, ce sont les couleurs acidulées, les noeuds-noeuds, les pois et les rayures.
Moi je suis pas fan, je suis toujours über sobre et classe en maillot et peut être que tu devrais faire comme moi (sans le corps qui va avec bien sûr, on est pas toutes chanceuses, c’est la vie !) car toutes ces conneries ça avantage pas la silhouette bouteille d’Orangina ou callipyge si tu préfères que je parle comme dans les magazines…

Je dis ça, mais si tu pars en Vendée tu t’en fiches pour de vrai, tous les gens sont moches !

Résumons :

Semaine 1 : tu gardes ton slim noir à la plage, tu as très chaud, tout le monde te regarde MAIS tu mincis et surtout tu économises une semaine d’épilation maillot/demi-jambes !

Semaine 2 : tu sautes dans ton maillot Eres acheté en soldes, un deux-pièces noir/brun/prune ou bleu, genre le même qu’Alix, la gagnante du sliposcope.

Tu as les jambes très blanches, tu es un peu ridicule les premiers jours, mais tu as perdu ta culotte de cheval !

Et si t’as de la chance, peut être tes amis ont des références musicales sérieuses et qu’ils pourront donc te chantonner du Delpech* quand vous irez faire les fous au Resto-Karaoké de la plage…


(* Genre style genre ils pourraient te chanter un truc du style « Dieu ! Mais que Marianne était jolie… »)

63

Docteur Violette t’explique comment être the « it girl » dans le métro

Je reçois récemment un iméle de Stéphanie, Ablon (94) (ouais la banlieue hein, je sais c’est pas facile pour tout le monde) dont la teneur est la suivante :

« Chère Violette, bla, bla, tu es géniale, belle, intelligente, bla bla…
Chaque matin je dois prendre le métro pour aller au boulot boulevard Malesherbes et je dois donc emprunter la ligne 14 dans son intégralité.
Je vois qu’elle est empruntée par de nombreux hommes en costumes bien coupés de marques Italiennes et de femmes très classes. Dans ces conditions, difficile de se faire remarquer comme la fille übertendance du métro.
Alors, pour faire passer le temps je joue à la Loco roco sur ma PSP blanche Swarovski. Que puis-je faire de plus, chère Violette ? »
Je dois reconnaître que je suis restée coite quelques instants…
Ma première interrogation : Loco roco Késako ?
J’avoue je suis pas over au courant niveau jeux PSP, je peux pas être partout non plus.
Donc, comme une bonne nigaude de base, je googeulise le truc et je vois qu’en fait c’est un jeu où le but est de faire vaciller le monde à l’aide des touches L et R et comble du délirium, le Loco Roco n’est autre qu’une petite boule de couleur qui adore manger des fruits et qui double de volume à chaque fruit mangé.
En gros, j’ai rien compris, MAIS, pardon Stéphanie, tu vas m’arrêter ce jeu de geek tout de suite, même si tu joues sur une PSP Swarovski, c’est que du strass de pacotille finalement, du Agatha haut de gamme, mais néanmoins on est encore loin de la Game Boy Chaumet ou Mauboussin, si tu vois où je veux en venir.
Surtout ne joue à rien dans le métro !!

Ou plutôt si, joue à « be Violette », tu vas voir, tu vas t’éclater. C’est pas le monde des boules de couleur que tu vas faire vaciller, crois-moi !

Tu ne pouvais pas mieux tomber ma belle, pour devenir, THE fille of the metro, enfin non, en fait parce que c’est moi, mais je te laisse la deuxième place du podium, parce que Violette est bonne, dans le fond…

Déjà, quand tu dis « costumes bien coupés de marques Italiennes », tu veux dire quoi ?
Parce que, la ligne 14, pardon, c’est pas non plus la über ligne du costard bien coupé, c’est plutôt la ligne 1, j’ai envie de te dire…

Après il faut voir les chaussettes et les pompes que portent les mecs, si y’a Blackberry ou vulgaire portable d’il y a + de 6 mois, alliance/marque de l’alliance ou non, si le sent-bon est correct (j’avoue j’ai une passion pour « Grey Flannel », madeleine datant de ces chères années où mes parents pensaient que je faisais des études, mais non en vrai, quand je pense que le mec est inspecteur des Impôts aujourd’hui j’en frissonne…), parce que je suis pas sûre que sur la ligne 14 le reste suive à 100 %, si ? Non ? Bref…

Crois-moi, chaque matin, vers 09h45 voire 10h05, je me transforme en allumeuse hautaine, myope (becauz’ j’ai pas encore chaussé mes lunettes), et ça me donne l’air glacial et hautain de Carole Bouquet, période James Bond, (pas la période Depardieu, hein ? Déconne pas) qui fait qu’on voit pas que j’allume grave, et donc c’est encore plus fort !

Ma théorie, c’est que c’est le matin, au moment où tu sors de chez toi, que t’es la plus belle. Je n’ai qu’un seul regret, que mon temps de trajet soit si court : 6 stations, j’ai jamais le temps de conclure, la vie est si dure, my God !

Donc, oui, le matin, tu es belle, ton parfum délicat caresse le wagon tout entier quand tu secoues légèrement ta chevelure d’un air nonchalant, hommes zé femmes te regardent d’un air envieux, toi la fille trop bien sapée qui a l’air de se foutre de la vie (c’est juste que tu vois le monde tellement flou que tu préfères pas les regarder, donc ça intrigue), toi la fille qu’on se demande pourquoi t’as mis des pures bottes en daim kaki qui te dégueulent sur le jean alors qu’il fait 28°, mais comme t’as un décolleté de malade, la folie de ton look s’annule et en même temps tu restes trop mystérieuse (attention, forte poitrine s’abstenir), oui toi la fille dont le gloss que tu as appliqué il y a à peine 5 minutes ne demande qu’à s’épanouir sur la chaleur d’une autre bouche (ça va, j’déconne), oui toi la fille qui écoute son ayepaude d’un air si détaché qu’on se demande quel truc expérimental te fait partir dans de si hautes sphères qu’on pourra jamais te rattraper, ou alors toi la fille qui lit son libé en souriant quelquefois parce que c’est trop bon d’être de gauche, ou bien toi la fille qui écrit fébrilement dans ton carnet, que t’as piqué au bureau, le bon mot qui vient de te traverser l’esprit à une vitesse supersonique, qui te servira à épancher la soif de lecture de tes abonnés blogosphériques et qui fera croire au joli garçon assis face à toi que tu es une sorte d’écrivain over underground, enfin, toi, une fille quoi…

(as-tu remarqué la longueur de la phrase ci-dessus lecteur ? Tu n’es pas trop essoufflé ?)

J’imagine que tu sais faire chère Stéphanie.

Tu es une fille, tu allumes sans avoir l’air d’allumer, là est le secret de ta réussite sur cette p*** de ligne 14, où pullulent les femmes en tailleurs parce qu’elles ont pas le choix les pauvres, mais qu’elles bavent comme des vilains escargots devant ton look casual chic, crois-moi.
Tu vas les rendre dingues.

Mais je t’en supplie, arrête la PSP ! T’es pas sur la ligne 4, celles des joggings et casquettes Vuitton achetées à Château-Rouge entre deux dealers de crack et 2 camionnettes de CRS où qui font rien que de jouer au poker pour de faux.

NDA : je sais que nos amies provinciales vont arguer que bla bla bla, y’a pas de métro dans leur patelin bla bla bla
Je te réponds pour sûr ! Mais tu prends le bus, la voiture ou tes pieds pour tous tes déplacements ?
Et le petit train qui s’en va dans la campagne hein ? C’est une légende urbaine le p’tit train des fois ?
Bon, ben c’est pareil, tu adoptes la Violette attitude, et crois-moi, ils vont tous crever de désir pour toi dans ton village !

70