BRIAN

J’ai mal au coeur

Bonjour c’est Brian, ca va ?
Moi pas du tout, je suis dégoutté car Violette a insisté pour que je viens à Brive et je voulais pas du tout.
Souvenez-vous que je doivé montrer mes cagouilles à Karen samedi et tout mon plan pour la conquérire tombe à l’eau. Qui c’est qui va encore finire puceau ? Ben c’est Brian comme dabitude. Pfffeeeeiouuuuu, je vous jure comme je suis déprimé.

En plus j’ai mal au coeur dans le train, je ne peux pas lire sinon je vomis, alors j’ai emmener des haricot verts pour les effeuillé (ou je sais plus le terme exacte). Comme ça je penseré à autre chose et surtout pas à Karen.
Le seul truc qui me console c’est qu’on va allé à un match de rugby samedi et je suis fan de Christian Karembeu. J’espère que je pourrer lui demandé un autografe comme ça je vous le montrerais sur mon blogue.

Pensez à moi surtout et je vous aime.

Brian

5

Je dois donner un numéro

Moi je commence déjà à en avoir mare ! Je suis en train de mangé un cagouille sur du fois grat, et Violette me dit que je dois donné un numéreau au hazard pour un concours de je sé pas quoi de maillot de bain. Si je mange pas, j’ai peur de faire une crise d’hipophyse en cours d’E.M.T. cet aprème.

En plus, moi je sais compté que jusque 6, et là y’a tout plein de numéros, alors je panique et la salive sort de ma bouche à cause de cette panique, justement. Mais, je viens de trouvé une solucion qui va vous faire plaisire.
Y’a ma tata Monique qu’est avec moi, là, et elle a proposer de compté mes escargots. Et elle propose que le nombre d’escargeaux ça soye le numéro qui gagne le mayo à Violette.

5

Karen, mon amoureuse

Bonjour tout le monde, ça va ?
Tout d’abord, je tenai à dire que j’ai été très touché par votre acueille malgré que vous dites que mon écriture laisse à Désiré (je ne sais pas qui c’est lui, mais je chercherais dans le Harrapse).
J’imagine que c’est ça la ransson de la gloire que Violette elle dit toujours que faut pas faire attention, mais je suis pas encore assez blindé pour le suque cè, je crois.

Enfin aujourd’hui je voulais vous raconté que je suis heureux. Oui, heureux, car samedi soir j’ai rencontrer Karen et on a eu le coup de foudre (enfin, surtout moi).
Bien que je ne suis pas fétichiste j’ai d’abord craqué sur ses baskets trop trop belles. Et après j’ai regardé son visage trop trop beau aussi. On a même été allé manger une entrecôte ensemble.
Je suis tellement amoureux de Karen que je vais surement l’invitée chez moi samedi prochain pour lui montré ma collection de cagouilles.

20