Catharsis

    

Salut tout le monde. Avant de passer à la moderie, j’aimerais mettre une dernière petite couche de Johnny. Parce que je ne sais pas vous, mais quel samedi les amies !
L’émotion et les grosses larmes qui coulent devant la télévision, la tristesse face à ces enfants, petits ou grands qui disent adieu à un père, le prétexte pour pleurer une nouvelle fois nos disparus à nous… ce type aura quand même réussi à faire déjeuner 12 millions de français devant la messe, dernière facétie d’un chanteur jamais abandonné.

Samedi j’ai mêlé les larmes d’empathie et les larmes personnelles, ça m’a vidée mais ça m’a fait un bien fou. J’ai repensé en souriant aux anecdotes racontées par ma mère sur sa traversée de la période des yéyés, j’ai pensé à mon père – parti bien trop tôt – qui ressemblait beaucoup au chanteur populaire, et au-delà de l’empathie et du plaisir coupable de faire ressurgir égoïstement mes blessures j’ai adoré cette ferveur française.

« Les Français pleurent en Johnny chacun sa jeunesse (…)« . J’ai pleuré celle de mes parents et un peu de la mienne, par procuration. C’était étrange, régressif, douloureux et bon à la fois, un peu comme ces petites boîtes à souvenirs enfouies au fond de nos placards, dont on connait l’emplacement exact et qu’on ressort régulièrement pour se faire du bien et du mal à la fois.

Comment ça il faut enchaîner avec la moderie ? Vous vous débrouillerez très bien sans moi, va.

Manteau Boden (déjà vu ici) | Jean Slim La Redoute (soldé 20€, foncez il est canon)(déjà vu ici et ) | Pull Acanthe Paris | Boots Dickers Isabel Marant sur Luisaviaroma | Sac Loulou Saint Laurent | Casquette de marin Saint James

Catégories MODERIES OH OUI

21 commentaires

  1. jicky dit :

    oui, ce qui est dingue, c’est qu’il parle à la jeunesse de tout le monde, ce type… Moi c’était vraiment la période JJG/ berger: Diego, Tennessee, Laura, l’Envie… j’étais et suis toujours fan de ces chansons (et d’autres aussi)

  2. sigaellesi dit :

    la casquette !:) t’es raccord avec Karl dis donc et son dernier défilé à hambourg, well done !!!

  3. HELENE dit :

    Putain, il a maigri le Capitaine Haddock ! Tu es tout simplement fantastique dans cette tenue Violette, éblouissante de classitude (oui je fais ma Ségolène moi aussi, à moi les barbarismes !). Ce manteau te va super bien. Quant à notre Jojo national, oui j’ai été moi aussi très très émue et surprise de verser une larme dans mon thé mercredi matin alors que je n’étais pas particulièrement fan. Mais ce type a accompagné depuis que je suis née et nom d’une pipe, un monde sans lui je ne connais pas. Et tous ces fans éplorés, trop chous, ça m’a émue comme je ne l’aurais jamais cru. Johnny c’est un peu -beaucoup- de nous qui s’en va, on connaissait tout de sa vie, ses galères, ses femmes, ses enfants, ses addictions. Mais quel est l’autre chanteur dont on peut citer cash 10 chansons ? Et en prime je trouve jouissif qu’il ait grillé l’égo de Jean d’Ormesson.

  4. HeLN dit :

    Hello Violette,
    J’aime bien ce que tu as écrit sur Johnny, je partage assez même si mes parents ne sont pas du tout culture yéyé !
    Pour le Jean je le trouve vraiment canon le tien mais j’ai toujours l’impression que le lien vers le site ne renvoie pas au même modèle (notamment la couleur ?) Le tien a l’air d’un Jean noir un peu délavé et sur le site il a l’air soit gris moche soit noir mais pas en Jean ??
    Manteau canon sur toi aussi, j’aime vraiment beaucoup ce look.
    Bise

    • violette dit :

      Alors, je viens de vérifier une nouvelle fois, et c’est bien le même jean.

      C’est le noir et le mien est plus délavé à force de lavages. C’est vrai que sur une photo on dirait qu’il n’est pas en jean, mais une autre photo zoomée nous prouve le contraire (que de soucis en ce lundi ;-)

  5. LucieF dit :

    Incroyable comme tu ressembles à Charlotte Gainsbourg sur la première photo (c’est un compliment, je précise) !

  6. Bean dit :

    Tu sais que moi aussi je vois un vague air à johnny dans les vieux souvenirs de mon géniteur ? Bizarre.

    (Le look est canon).

    Bisouilles.

  7. Bean dit :

    Tu sais que je trouve aussi un air à Johnny à mon géniteur ? Bizarre.

    (Le look est canon). (J’ai essayé un « VIOLETTE41 » des les codes promo chez Boden sans succès).

    Bisouilles.

  8. Lavieenrouge dit :

    Jamais je n’aurais pensé regarder l’hommage à Johnny, et puis si. Comme toi, j’ai pensé à la jeunesse de mes parents qui ne sont plus et j’ai versé des larmes, pas de tristesse, mais parce que devant nos écrans ou à Paris, nous étions ensemble.
    Ce sac YSL est vraiment très beau.

  9. Athéna dit :

    Très joli sac.
    On a tous dansé sur une chanson de Johnny à un moment donné de notre vie !

  10. Soa dit :

    Oui quel samedi, et quelle ironie du destin aussi, le jeune qui a enterré seul son père qui l’a abandonné, et qui 60 ans après est suivi par des millions de personnes pour ses propres funérailles !

  11. Sophia dit :

    J’adore ce look! Sans faille et tellement élégant.

  12. Dom dit :

    Je te suis tout à fait dans ton commentaire sur Johnny Hallyday et la journée de samedi.
    Et j’aime beaucoup ce look :)

  13. val d'arr dit :

    Tes mots pour Jonnhy sont justes. Je suis restée scotchée devant ma téloche de 12h à 15h (chut mais chut les gosses) et le soir, j’étais vidée avec une boule dans la gorge. Comme si j’avais assisté aux funérailles d’un proche.

    • violette dit :

      Exactement pareil, vidée comme si j’avais vécu les funérailles d’un proche. C’est assez dingue…

  14. Poulette dit :

    Je me suis aussi surprise à pleurer, alors qu’a part « l’envie » et « j’ai oublié de vivre » (mon côté dépressif qui s’ignore), je n’étais pas fan du répertoire et du côté gros son. Mais le revoir avec ses failles de parent, ses pudeurs, ses echecs, son enfance blessée ça m’a touchée. Et ses grands enfants, et les petites, et le chagrin de sa femme, de ses amis. Impossible de ne pas s’associer à leur chagrin et leur douleur sincère. Impossible de retenir mes larmes

  15. Solexine dit :

    Moi aussi , je me suis surprise à être émue devant la télé samedi , et pourtant je ne pensais pas regarder . Malgré les quelques commentaires dissonants sur mon fil d’actualité FB , de gens ou d’amis gênés par le » cirque politico -médiatique » (sic), et par certains aspects de la vie de Johnny ( évasions fiscales et tutti quanti…), arguments que je comprend tout à fait par ailleurs, j’ai trouvé que l’émotion de la foule surtout, et de tous ces fans -dont je me moquais en temps normal- venus de très loin pour certains , justifiait à elle seule l’évènement. Comme je l’ai posté le jour de sa mort , pour moi , il était comme le Sacré Coeur , un monument pas vraiment de mon goût, mais incontournable et increvable. Mis à part quelques chansons , je n’aimais ni sa musique , ni son style, mais il faisait partie du paysage depuis mon enfance. Et il faut bien reconnaitre qu’il avait vraiment une voix DE OUF, unique. Ce soir , je viens de revoir le film « Jean-Philippe » à la TV , et le passage où il chante Tennessee à Fabrice Lucchini avec juste une guitare m’a touchée. Je ne sais pas si c’est la caisse de résonance des réseaux sociaux qui fait ça , mais plus j’avance en âge , plus la mort des gens connus m’affecte , je me dis « punaise , encore un… ». Alors que quand j’étais jeune je m’en foutais… Et ton titre Catharsis est bien choisi ; j’y ai pensé aussi en versant quelques larmichettes devant la cérémonie -avec un soupçon de culpabilité. Je me suis dit que ces grandes messes médiatiques émotionnelles très critiquées par certains, me permettent d’ouvrir quelques vannes que je n’avais pas réussi à ouvrir lors de la mort de mon père par exemple, sans doute par protection. Mieux vaut pleurer tard que jamais en somme.

    • violette dit :

      J’avais vu ton post FB Solexine, et je suis à 1000% d’accord avec ton commentaire. Sur tout, tout, tout !

Laisser un commentaire

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.