Le truc où faut trouver l’affirmation fausse et qui est trop drôle et qu’il faut faire passer sinon ça casse la chaîne et c’est pas très corporate

J’ai découvert sur le ouèbe, grâce à ma copine Mondemo, une sorte de chaîne assez marrante, que Penelope a relayé aussi d’ailleurs, sous forme d’illus, elle, becauz’elle dessine trop bien, ce serait con d’écrire en plus.
Mais c’est pas le truc genre si tu l’envoies pas à 10 amis tu seras pas Milliardaire en Dollars/ tu seras envoûté tellement fort qu’il faudra appeler l’exorciste/ Flipper le Dauphin ne reverra pas sa maman, non, non, c’est plus léger comme chose !

Donc,le concept est très simple, je fais light, on est Dimanche, et comme moi vous avez trop mélangé les cépages hier soir.
On liste différentes infos sur nous (donc, en l’occurrence, là, sur moi) et parmi les affirmations, il faut trouver laquelle est fausse (hihihi, je vous avais pas dit qu’on allait vachement rigoler aujourd’hui ?)

Celui/celle qui trouvera ce qui est faux…ben…non, non je n’aurais pas de relaxions sexuelles avec lui/elle, mais je peux lui offrir mon respect le plus total, ce qui finalement est bien mieux si on réfléchit à la chose d’une manière assez détachée.

Juste je préviens, je me la pète un peu niveau name dropping, mais c’est tellement bon !!!!

– J’ai pris l’apéro avec Alejandro Amenabar (réalisateur du film « Les Autres ») à l’époque de la sortie du film et il m’a refilé quelques infos croustillantes sur Nicole (Kidman)

– Dans une soirée, j’ai dit à Igor (ou Grichka) Bogdanov que je le confondais avec son frère (Grichka ou Igor)

– Je fréquente le même manège qu’Olivier Besancenot (même qu’il porte des « Nike », comme quoi la Guerre Froide, c’est bien fini)

– J’ai demandé un autographe à Hugh Grant juste avant son embarquement à l’aéroport d’Heathrow (et il m’a dit « yes, of cour’s » en souriant)

– J’ai défilé en jean « neige » et guêtres roses fluo dans l’émission « Rince ta baignoire » en 1998 (ne cherchez pas, elle n’existe plus, mais ce n’est pas à cause de mon passage)

– J’ai embrassé Marion Cotillard (sur la joue hein !) et elle m’a dit « Marion, ravie de te rencontrer » (énorme, non ?)

– J’ai prêté mon gloss, dans les toilettes des « Bains », à Helena Christensen

– J’ai dîné chez Nicolas Rey (écrivain trèèès Parisien, famille Beigbederienne)

Donc, relayez-moi tout ça, histoire de faire une grande chaîne de solidarité que si on s’y met tous, on va carrément éclipser les Présidentielles dans les médias tellement on va être influents.

(mh, tu prends un aspro et tu t’y colles, c’est pas une excuse d’être encore bourrée de la veille)

29

Le TBM a des excuses a être TB, il voyage beaucoup…

Previously on TBM : Tome 1 et Tome 2

Alors les girls, ce sera peut être le dernier tome sur le TBM caus’ on va sûrement se marier very soon, voyez, je vous fais pas un dessin, juste je ne peux pas laisser ces écrits salir notre amour naissant !
Donc mercredi dernier, 12h30, je croise le TBM dans l’escalier et il était with a friend of him.
Il me salue comme il se doit et me présente comme la « demoiselle très secrète sur ses activités de bureau », puis, regardant son friend qui me souriait de toutes ses dents passées au fil dentaire tel un bon Américain lance « Tiens, mon friend xxxx (Mr email diamant) veut se lancer dans la Prod pour faire tel truc, vous en pensez quoi ? »

Et me voilà sur le perron en train de donner un cours de Prod à 2 quadras qui gagnent mon salaire mensuel en 14 minutes et qu’à la fin de mon brillant exposé ils m’écoutaient bouche bée…
Là, le TBM me dit « Rejoignez-nous au Veau Marengo (je change le nom du resto pour cause d’anonymat, ne m’en veuillez pas, mais c’est dans le même esprit, le nom, je veux dire) pour prendre un dessert avec nous »

MOA : Euh…. en fait… je ne sais pas si je vais oser… (allez-y, c’est le bon moment, je pense, pour vous moquer de moi, je ne vous blâmerez pas vu la pauvreté de vocabulaire de la misérable fille que j’étais ce jour-là).

Bref, non, je n’y vais pas, je ne veux pas passer pour une fille facile, ni donner mes conseils qui valent de l’or gratuitement, il y a des limites à l’altruisme…

Mais pendant cette pause déjeuner, je n’ai pas perdu de temps, oh non, croyez-moi ! Le TBM m’ayant donné le nom de sa société.com, j’ai enquêté telle une Mata Hari du 9ème Arrondissement (Ouest), si bien qu’à 14h, je connaissais son prénom, son nom, sa date de naissance, la date de création de sa société, et surtout, pourquoi le TBM est TB !!!!!
Oui, j’ai honte de m’être autant moquée de son bronzage becauz Monsieur est dans le « voyage », voilà l’explication !!!!!
Donc comme on va se marier, peut être j’aurais un statut d’expat, ce dont j’ai toujours rêvé secrètement….

Bref, ce jour-là, je retrouve le TBM à 15h pour notre clope et là, comment dire, il se passe un truc entre nous, du genre il m’allume ma cigarette mais comme il tremble un peu d’émotions et moi aussi, ben il doit s’y prendre à 3 fois : c’est pas mignon tout ça, hein ?
Allez, avouez, vous craquez devant une si belle scène d’amour naissant.

En même temps, comme mon TBM voyage beaucoup et que cette scène s’est passée il y a exactement 10 jours et que je ne l’ai pas revu depuis, je me demande si il n’est pas submergé par cette passion et qu’il ne sait pas comment gérer tellement c’est fort et que donc il a perdu la tête et rate tous ses avions de retour sur Paris ???

C’est plausible ou pas trop ??????

Dites hein ?
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue… et je ne veux pas faire comme l’oiseau becauz’ je préfère le Bordeaux à l’eau fraîche….

12

Quick Edito de l’aprèm’ qui suit le jour où ya la Nouvelle Star dans le poste

Ouais, rapidement, parce que j’ai quand même un job aussi mais que j’ai envie de parler des quelques trucs énervants hier soir, pendant MA soirée Nouvelle Star, avec mes amis, pareil que comme quand on regardait les matchs de la Coupe du Monde de foutebaule.

Juste, je passe sur le menu de la soirée de l’Ambassadeur, il est détaillé ici, chez Space, qui nous gâte tous les Mercredis en Picardises qu’on n’y voit que du feu.

1) Raphaëlle, ma chérie, juste mettre des leggins (ouais au pluriel !) quand on fait plus de 65 kgs, c’est simplement un suicide social.
Et puis, tu chantes bien c’est vrai, mais tu ressembles trop à Michèle Torr et pardon, mais on n’a pas vraiment envie de t’emmener danser ce soir, et encore moins au « Paris, Paris » Darling…

2) Michel, pareil, mon petit chou, t’as bien chanté hier soir, mais faut croire que la France doit se fier au physique, c’est pas de ta faute si tu ressembles à Milli Vanilli (pour celles qui seraient nées bien après 1980, faites une recherche sur gougeule). Par contre ton futal rouge qui brille d’il y a 15 jours, là c’est ta faute mon gars !!

3) Mon vrai énervement c’est Marianne James qui fait systématiquement de la discrimination positive envers les grosses et à force c’est lourd (sans jeu de mots).
Donc si tu es mignonne et si en plus tu as la chance d’être bien gaulée, tu vas prendre cher ma grande, et ouais, c’est le principe Jamesque !
Non, le plus minable hier soir, c’est quand elle a relevé, face caméra et toujours le poing levé que, comme par hasard, les recalés étaient tous des gens de couleur…

Je trouve son propos complètement naze et démago à 10 jours de la Présidentielle, où elle veut nous montrer que la France est raciste/sarkozyste tout ça dans le même panier.

C’est bon Marianne, te casse pas, on sait que les gens de la profession hurlent tous qu’ils votent à gauche sinon c’est trop la honte quand t’es artiste, mais j’ai envie de te dire que t’as pas besoin d’en faire autant et surtout de dire des conneries grosses comme toi, becauz, si je me souviens bien, le gagnant de la Star Ac’, cette année, ben il est pas noir et gay, par hasard ???
Alors, tu vois Marianne, faut pas dire aux gens, dans le poste, qu’ils sont racistes, parce que c’est insultant et surtout (j’ose espérer que) c’est pas vrai !

29