Secret Story : une émission chicissime avec des gens très bêtes à l’intérieur…

Samedi soir, chez une amie so upper class, j’ai été conviée à une soirée « Secret Story« .

Okay, je ne te laisserai pas dire des choses méchantes

que tu vas regretter après.
Non je ne suis pas tombée bien bas, oui je suis toujours über, j’y suis allée juste pour prendre des notes spécialement pour toi et te raconter aujourd’hui ma vision du « truc ».
Tu peux considérer ça comme des devoirs de vacances si tu veux, même si je ne suis pas encore partie dans le Lubéron, mais tu penses bien que je n’adhère pas du tout à ce genre de programme, je suis bien au dessus de ça.

(Même si je suis un peu nostalgique de mes nuits de l’été 2001, où je regardais la chaîne 24/24 jusqu’à 3h du mat, avec l’air ahuri de circonstance, sauf que je payais pas, coz que « noos l’arnaqueur » était mon fournisseur télévisuel à l’époque, et que c’était bien les cartes pirates…)

Oui, donc, samedi, je t’avoue que j’ai été scotchée petit un) par le grand niveau intellectuel des candidats sauf qu’ils sont modestes, ils cachent qu’ils ont fait Normale Sup’ pour pas mettre mal à l’aise le Français très moyen qui les regarde et petit deux) par la trashitude ensorcelante du casting car, soyons clairs, ils bossent quasi tous dans le CUL !Bon je vais pas te faire la fiche signalétique des 13 dégénérés sexuels, mais je vais te livrer, en vrac, mes pensées, tel Blaise Pascal, mais en plus intéressant, car Blaise, ben il gave un peu j’ai envie de te dire.

Ah si pardon, faut quand même que je te dise que la totale démesure du concept, c’est que chacun des candidats cache un « terrible secret« .
Mais bon, j’ai été déçue je dois t’avouer.
Je m’attendais à des trucs d’une folie hallucinatoire genre « je mange mes crottes de nez » ou bien « je couche avec mon patron« …
Mais non, c’est plutôt « je suis escort girl/boy« , « stripteaser« , « playmate« , etc…
Oui t’as vu hein ? C’est très classe le casting je te disais.
En même temps, vu l’état de vulgarité avancé des candidats, tu m’aurais dit qu’ils étaient Chercheurs au CNRS ou Profs de Droit International, j’aurais quand même eu un doute, je suis quelqu’un de sensé.

Déjà, j’ai bien ri avec Maryline (attends, t’as pas vu le pire niveau prénoms) qui se présente comme « assistante commerciale ».
Pour de vrai, elle bosse dans une boîte qui vend de « l’objet sexuel ludique » par correspondance (coz c’est plus discret) et répond aux clients au téléphone, et par exemple elle dit « oui bonjour, donc vous voulez échanger le double vibromasseur référence XW23E contre celui à tête chercheuse de la page 24 du catalogue, référence RF56O, c’est bien ça, Monsieur ? »

Sinon, t’as des Triplées qui viennent de Narbonne et là je pense que, face à elles, Steevy est diplômé d’Oxford.
Par exemple, ça donne ça : « Putaing, i sont troooop sèèmepas, on va bieng rigoler, heing ! »

Une fille, prénommée Laly (comme dans « Hélène et les garçons ») a une sale peau. Je pense qu’elle doit zapper grave la case démaquillage le soir mais c’est normal, elle est gogo-danseuse, donc les endroits enfumés, c’est très mauvais pour l’épiderme.
Enfin, tu verrais sa zone T, tu prendrais peur !

Tatiana
, c’est la pute Russe du show, elle a posé à poil dans Newlook en 2005 (ça me donne des nausées toute cette luxure) et elle est mariée avec le Basketteur (mais il est moins beau que Tony Parker et surtout beaucoup plus bête, ce qui est déjà très fort).
Lui, il s’appelle Xavier et donc, il veut qu’on le surnomme X, pour faire plus simple, et aussi plus cul j’imagine. Et eux on sait pas qu’ils sont mariés donc c’est supaire rigolo non ? Bon sauf que là, on le sait déjà via le ouèbe. Pfff trop pas gentils les gens de révéler les secrets !

Sinon, j’ai été supaire fière de moi devant mes amis car j’ai reconnu Maxime Leconte au bout de 47 secondes en voyant les clichés de lui bébé et je me suis dit « Merci maman ! Des années de lecture de Paris Match au coin de la cheminée familiale, ça peut donc servir lors d’une hipness soirée ».

Ah oui, je te donne pas toutes les infos, pardon, donc lui, c’est « l’enfant de Star », c’est à dire l’enfant d’Henri Leconte…
Okay je suis partante pour débiner l’intellect du tennisman, mais pas son jeu de génie 1 fois sur 37, il faut rendre à César…

Heu, quoi d’autre ?

T’as un type over tatoué et gonflé qui fait du striptease dans les boites le soir, c’est un Himbo (nouveau mot topy branché pour désigner le masculin de la Bimbo, offert gracieusement par le Dr AGA, cette semaine, dans Elle) et il se la raconte, ah ouais et aussi il habite avec sa mère qui est vulgaire comme lui.

Son secret au Big Jim c’est qu’il a perdu 50 kgs ; rien à carrer j’ai envie de te dire.

J’ai repéré une petite bombe, euh non, deux en fait, mais un qui est trop jeune et qui doit se taper des vieux vu son pur appart parce que il est artiste dans la vie, c’est à dire qu’il peint, mais des trucs que même dans le vide grenier en bas de chez toi, tu l’achètes pas à 8 € et il ressemble à Mika en mieux.
Donc la bombe, il s’appelle Julien, il a des beaux yeux et une barbe de 4 jours savamment négligée et il est moins bête que les autres. M’est avis qu’il doit s’emmerder méchamment.

Je conclus rapidos avec Ophélie (oui je t’avais prévenu pour les prénoms), la fille à la tenue la plus improbable lors de son arrivée dans le château, non pardon le loft.
Alors, je t’explique. Déjà elle ressemble à Ginger Spice, et sa profession, c’est Playmate, mais là n’est pas le propos.

Lors du prime, elle était vêtue d’un pantalon blanc et de bretelles noires qui tombaient le long de son futal, le tout ajouté au chargeur de son micro fixé en haut de son cul, comment t’expliquer, de dos on pouvait croire qu’elle était harnachée pour son baptême de l’air en parapente, sauf que non !
Ça c’est une fashion énigme qui me laisse encore perplexe…

En gros, c’est tout ce que j’ai retenu, mais avoue que ça t’a donné envie de plonger dans ce bain d’obscénité, non ?
Pour info, il ne faut quand même pas trop se fier aux apparences, personne n’a encore baisé dans la piscine, donc Loana et Jean-Edouard restent invaincus.

Chapeau bas les artistes !


P.S. : En vrai, qui c’est qu’a regardé ? Au moins la quotidienne Dimanche ou Lundi, non ?

118

Le truc chic et pas (très) cher (6)


Je te préviens tout de suite que c’est un truc pas cher du tout, vu que rien ne va sortir de ton porte-monnaie Marc Jacobs ou Hello Kitty (c’est selon ton état avancé de pouffiasserie), mais supaire chaud à réaliser pour n’importe quelle connasse modeuse normalement constituée.

Parce que, entre nous, qui y-a-t’il de plus chic que de passer devant des hordes de filles faisant la queue devant la caverne d’Ali Baba dont tu viens de sortir, j’ai nommé les sacro-saintes soldes presse Parisiennes (où d’ailleurs, je pense même plus qu’il y ait de la presse, tellement y’a tout le monde, que ça en devient trop « peuple » à mon goût), sans aucun giga sac en plastique blanc, la mine dégoûtée, du genre « pfff trop pas über Vanessa cette année j’ai envie de te dire, je préfère payer plein pot que de subir les odeurs de transpiration des pétasses du 8ème« .

Et là, un grand silence s’installe dans la file d’attente qui s’étale sur 2 arrondissements tellement Marie a donné l’adresse à tout le monde, y’a même des filles qui ont l’air supaire CSP – !
C’est te dire comment ça s’est dégradé, on est vraiment dans le bas de gamme voire dans les sous-terrains « pimkiepromodesques ».

Pour être plus concrète, disons que la shopingueuse du samedi de la rue de Rivoli, ben elle commence à kiffer les SP, tu vois ?

Si tu vois pas, tu tapes « rue de Rivoli » dans pagesjaunes.fr et tu regardes le nom des boutiques !
…Ouais t’as vu hein ? Ca calme !Je te vois déjà, la Provinciale, arguer que t’as pas de SP dans ta lointaine contrée, hein ? Pas vrai que t’allais me sortir une aberration du style ?
Je te réponds que t’as bien une boutique un peu classieuse dans la ville à 15 bornes de chez toi, non ?
Genre, tu sais la boutique où t’oses pas rentrer becoz les vendeuses on a l’impression qu’elles ont carrément dessiner les sapes, sauf que non, elles sont aussi décérébrées que celles de chez Jenifer, donc ne sois pas timide, let’s go to the « it boutique », fais ta Princesse et lâche un « pffff, c’est très laid cette collection, non ? Kris Van Assche, ben il s’est pas cassé le cul j’ai envie de te dire« , et tu sors sans les regarder, ni dire « bye bye les connasses » !

Bon bref, pour faire ta crâneuse, CQFD c’est que tu ne dois surtout rien acheter dans les soldes presse si tu veux vraiment passer pour une Diva !
Je sais bien que c’est du domaine de l’irréalisable, que ton coeur va saigner en abandonnant ce manteau que tu veux absolument et qui coûte 1/10ème de son prix en boutique, que t’as pas fait la queue 2 heures pour rien, bla bla !
Mais tu veux être une fée ou pas ? Tu dois tenir bon !

Attends, moi je l’ai fait il y a 2 semaines à la SP des Néréides (quoi ça compte pas ? Si ça compte !) et ben le mec à la caisse, quand je suis partie, il a halluciné ma grande !

« Il n’y a rien qui vous plait ?« , qu’il me balance ce beauf de compétition interrégionale qui bosse le samedi pour pouvoir inviter sa copine au resto Place de Clichy.

« Non, rien« , j’ai répondu en le regardant droit au fond de ses yeux tellement vides qu’on aurait dit ceux de Loana, t’as qu’à voir le high level, là aussi !

Bon okay, j’avais claqué le matin à la vente d’une créatrice underground (beaucoup plus über) qui donnait gracieusement plein de badges abusivement edgy hype et même que j’ai pas réussi à obtenir le badge « bambi » coz’ je suis arrivée vers midi car je me me lève pas à 9h le samedi matin, moi, madame, et que donc y’avait déjà des salopes qui les avaient tous raflés !Ah oui, et aussi la veille, chez les couturiers du Sentier qui emploient des stagiaires pour coller des étiquettes « maje » au dos de chaque fringue mal coupée, j’avais aussi carbonisé la cébé…

Je dis pas qu’il faut le faire toujours, hein ? Mais une ou deux fois dans l’année, ça va te satelliser direct chez les « it people », et ça vaut le coup !

T’es pas à 2 000 € près au niveau du chopingue fringuesque, si ?

Par contre, tu m’aurais demandé de le faire un mardi matin, lors des soldes presse Paul & Joe, là j’aurais été très fâchée je crois.

Levée à 6h30 que ça m’était pas arrivé depuis que j’ai passé le Bac je crois, une hypoglycémie délirante me tenaillant fortement les entrailles, 1 heure d’attente entourée de filles méchées et gloussantes, obligée de faire « les poubelles » des autres pour voir si des fois il traînerait pas une putain de taille 1, non, je te dis, là j’aurais pas pu.

J’ai surkiffé au niveau des sapes et des prix et j’ai dit baille baille à mon « truc chic et pas cher (6) « , parce que parfois, il ne faut pas croire tout ce que je raconte.

Oui, parfois, je dis bien parfois, je suis très conne quand même, non ?


P.S.
Chutt hein ? Tu répètes pas à mon fuck*** futur ex-mari que j’ai craqué un smic en SP en seulement 7 jours, sinon, ben je t’explique même pas comment le montant de la pension alimentaire va dégringoler et tu voudrais quand même pas que j’aille m’habiller chez Mango hein ?
Merci d’avance…

55

Le Jeannemascope : les résultats détaillés et surtout, les Ouineures !

Gentilhommes et gentilhommières, voici venu le moment douloureux de proclamer les résultats du concours « En rouge et noir » et qu’importe les colères, tu réclames un peu de tendresse, je le sais, et on va t’en donner !

Déjà, merci à tous ceux qui ont participé, la vérité ça fait plaisir un tel engouement ! En même temps, c’est normal, c’est quand même carrément über, le contraire m’eut étonné, mais on ne sait jamais avec vous, rien n’est jamais gagné, tellement vous êtes chiants…

Les deux gagnants choisiront le lot qui leur fait plaisir, mais je me permets d’émettre une réserve concernant le gagnant de la catégorie « insolite ».

En effet, certaines personnes m’ont alertée quant au caractère quelque peu risqué de confier son enfant à un homme, caché au fond d’un bois, conduisant une tondeuse à gazon.

C’est vrai qu’on est jamais trop prudent, regarde le petit Grégory ! Bon là, y’a pas de rivière et je suis nettement moins strange (et beaucoup mieux sapée) que Christine Villemin, mais quand même !

Donc, le n°24, si tu pouvais ne pas choisir de babysitter ma fille ça m’arrangerait grandement !Et sinon les deux gagnants pourront coller sur leur blog le visuel « ouineure » ci-dessus si ça les fait kiffer.
Si t’as pas de blog, ben soit t’en crées un juste pour l’occasion, soit tu imprimes le visuel et tu le mets en autocollant à l’arrière de ton véhicule, juste entre les deux chiens qui remuent la tête !

Catégorie Artistique : Le ouineure is le Numéro 9 (21 votes)

Tu peux aller la mater en plus gros encore (enfin la photo, pas elle !) sur son blog

Ensuite, pour les résultats suivants :N°17 : 10 points, N°6 : 8 points, N°20 et 26 : 6 points, N°16 : 5 points, N°8,11 et 19 : 4 points, N°5 et 23 : 3 points, N°4,7,13,15,18 et 21 : 2 points, N°1,3 et 25 : 1 point.

Catégorie Insolite : Le ouineure is le Numéro 24 (17 votes)

Bon je sais pas si le mystérieux personnage a un blog, donc vous pouvez le féliciter ici si vous voulez (mais sérieux vous faites chier de pourrir mon blog avec des trucs vraiment laids !)

Ensuite, pour les résultats suivants :N°21 : 9 points, N°6 et 9 : 8 points, N°2 : 7 points, N°17 : 6 points, N°18 : 5 points, N°16 : 4 points, N°14,15 et 26 : 3 points, N°3,8,12,13,23,24 et 25 : 2 points, N°4, 17 et 19 : 1 point.

Voilà, donc bravo, vous pouvez vous féliciter, vous congratuler, vous rouler des pelles, ce que vous voudrez, me dire que je suis une magicienne pour avoir organisé un über concours, aussi..

Pour les réclamations, vous attendrez lundi, je vais prendre un stagiaire gratos et même que je lui filerai pas de tickets resto !

33