mars, 2019

Si tu m’oublies, 5 romans à gagner

En janvier dernier, je vous parlais de mon coup de cœur pour le dernier roman de ma copine Tonie Behar, « Si tu m’oublies », paru aux Éditions Charleston (dans cet article).

Une comédie romantique mais pas neuneu, aussi addictive qu’un paquet d’oursons à la guimauve (non, deux), dont l’héroïne se prénomme Violette et dans laquelle on trouve même un road-trip en Californie ! Mais, promis, ça n’est pas de moi dont il s’agit (!!).

Tonie m’a gentiment proposé de faire gagner 5 exemplaires dédicacés de « Si tu m’oublies » à 5 d’entre vous, afin que vous puissiez passer un délicieux moment avec ses héros attachants à travers cette intrigue haletante. J’ajoute que si vous n’avez jamais lu aucun de ses romans, c’est le moment de découvrir son vrai talent de conteuse.

Pour participer, il suffit juste de me laisser un commentaire ci-dessous jusqu’au mardi 19 avril 23h, et je donnerai le nom des gagnantes dans ce même article. Bonne chance les ami.e.s !

81

Envies (nordistes) de mars

In my opinion, cela faisait longtemps que La Redoute n’avait pas sorti de collection propre aussi réussie.
J’ai reçu hier le petit catalogue papier – comme à la belle époque, en version très allégée – et j’ai poussé un grand « wahou » intérieur en le feuilletant.

Ni une, ni deux, je vous propose aujourd’hui de découvrir mes pièces préférées. Toutes les robes ont l’air assez magnifiques, notamment cette robe cache-coeur à l’imprimé floral, cette petite beauté jaune bouton d’or ou encore cette très jolie robe chemise.

Il y aussi cette blouse délicate, ce cardigan en fine maille, cette jupe portefeuille stylée, et puis Mon Dieu ces mules en cuir tressé (<=fan). Et j’ai aussi sélectionné un tee-shirt blanc en coton bio qui a l’air prometteur, parce qu’on n’a jamais assez de tee-shirts blancs (enfin, moi je n’en ai jamais assez !).

Bon, enfin, vous verrez. Bonne journée !

7

La Californie (bis)

Salut la jeunesse. Je crois que j’en avais vaguement parlé ici le mois dernier – j’ai la mémoire qui flanche -, on part en Californie dans trois semaines. Ce voyage est une sorte de honey moon en terre connue, un retour aux sources des épousailles de l’été dernier.

Vous dire que je suis excitée comme pas deux, voire trois, serait bien en-dessous de la réalité (en plus comme y’aura pas les gamins, à nous la belle vie)(LA VRAIE). Niveau organisation, tout est d’une simplicité désarmante par rapport à l’an dernier : moins de personnes (j’ai dit que ça allait être LA VRAIE VIE ?), moins de temps sur place et moins de miles.

Grâce à une promo Air France de maboule, on a booké nos billets – vols directs à moitié prix – il y a deux mois. Mon mec a réservé dans la foulée une Mustang décapotable, histoire de bien déconnecter du Van et du genre de bus scolaire conduits l’été dernier…

28