mars, 2018

Désenchantée

Dimanche dernier, le 18 mars, ça a fait pile 11 ans que Sois belle et parle existe. Je n’imaginais pas une seule seconde, à l’époque, la folle aventure qui m’attendait.

Si c’était à refaire, bien sûr que je signerais des deux mains même si je ne me reconnais plus du tout dans la grande mascarade des « influenceurs », ces créatures célestes qui « influencent » le commun des mortels, ces êtres parfaits qu’il convient de copier, ces personnes comme vous et moi finalement, avec leurs doutes et leurs chagrins face à la dureté de la vie… par exemple, quand une photo de leur feed instagram ne fitte pas super bien avec les autres. Voyez, même les astres ont leur lot d’emmerdes !

88

Mains vertes

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon week-end. Moi ça va, merci, car j’ai passé le week-end à cuisiner – j’ai fait des saucisses.

J’ai fait une découverte « vernis » assez fofolle il y a quelques semaines, je vous raconte. Je participais  à un événement pour un lancement produit quand, tout à coup, une jeune artiste ongulaire se propose de me faire une jolie manucure. Je regarde ses vernis et dis oui tout de suite en apercevant la gamme Green de Manucurist, sortie à l’automne dernier, que je n’avais jamais eu l’occasion de tester.

21

Bande de bâtards

Bande de bâtards c’est – comme le résument les auteurs du projet – un voyage identitaire autour des secrets de famille et des non-dits.

Leur constat de départ était le suivant : Dans les statistiques, entre 3% et 7% des enfants ne seraient pas l’enfant de leur père. Dans les faits, les personnes qui découvrent cette donnée à l’âge adulte n’en parlent pas. Souvent parce qu’elles ont honte, ou qu’on leur a demandé de se taire. Pourtant ils doivent réécrire un bout de leur histoire.

A l’origine de Bande de bâtards il y a donc une volonté d’aller à la rencontre de ceux qui ont vécu cette situation, et d’écouter leur histoire. C’est ce qui est arrivé à Marie et Svend, les initiateurs.

25