novembre, 2015

Chaud le marron !

trench en daim

Avant propos : J’ai failli intituler cet article « Chaud Cacao », mais se farcir du Annie Cordy dans la tête toute la journée je ne le souhaite à personne. Même pas à ma pire ennemie.

Sinon, ça va vous ? Moi, j’ai des nouvelles boots qui présentent l’avantage certain de donner du cool à n’importe quelle dégaine, tout en apportant de la hauteur mine de rien (Oserais-je un « mine de crayon ? Non, on n’est pas au CE2) grâce à leurs talons de 5 cm.
Du coup, ça devient la paire facile du matin, celle qui enlève tout chagrin au quotidien.

25

Cocooning à l’Espace Weleda

weleda grenade

Ça fait des mois que j’ai un point à gauche, dans le haut du dos. Ça s’en va, et puis ça revient. En ce moment ça revient toujours. La dernière fois que c’était aussi présent, je m’étais précipitée chez le médecin avec toute ma retenue légendaire : « Docteur, il m’arrive un truc très grave, j’ai un point dans le haut du dos, je n’arrive plus à respirer, je dois avoir de l’asthme ou je ne sais quelle chose terrible, au secours ». « Vous n’avez rien du tout », il avait répondu avec son air on ne me la fait pas à moi, Madame l’hypocondriaque, et sitôt sortie du cabinet, le point avait disparu comme par enchantement (salut, le trou de la Sécu !).

On avait rigolé de ça, avec Caro, car elle aussi avait un point dans le haut du dos à l’époque – si ça se trouve, on a la maladie des blogueuses ? -, et on s’était dit qu’on était quand même des sacrées angoissées de la vie (mais, en même temps, tout cet amour du public c’est compliqué à gérer vous savez). OUI, TOUT EST DE VOTRE FAUTE !

46

Mise en bouche

mariage lorafolk monoprix

Salut tout le monde. Ça caille hein ? Ne m’en parlez pas, j’ai les doigts tellement engourdis par la dureté de l’hiver que je peine à vous écrire ces quelques lignes. Heureusement qu’il y a beaucoup de photos pour remplir cette page, sinon vous auriez presque pu demander un remboursement partiel de votre redevance internet.

Mais oublions ces lourdeurs administratives pour nous concentrer sur la prochaine collection de l’ami Monoprix pour le printemps-été 2016. Je sais bien qu’il va falloir attendre quelques mois avant de pouvoir la compulser, mais prenons le bon côté des choses et admettons que ceci est avant tout une délicieuse mise en bouche (oui, oui, Brian, un mini croissant au jambon si tu veux !)(il a un abcès dentaire, laissons-le faire le nigaud).

24