juin, 2015

Oh je voudrais tant que tu te souviennes…

jean et chemise en jean

Comme plein d’autres choses – trop -, les fins d’années scolaires me rendent toujours nostalgique.
Elles sont pourtant souvent très gaies, se traduisant dans les faits par des fêtes d’école où les mêmes guirlandes sont posées chaque année entre les mêmes arbres de la cour de récréation, où le même discours du Directeur nous fait sourire niaisement toujours au même moment, et où l’apéro est invariablement composé d’Oasis et de quiches gentiment fabriquées par les mamans bienveillantes (pas moi, j’ai une migraine ophtalmique).

Elles sont aussi composées, si votre enfant pratique une activité extra-scolaire, par des spectacles qui n’en finissent pas, dans un gymnase étouffant, où vous êtes obligé de vous enquiller 32 passages de gamins hésitants, pour enfin admirer VOTRE enfant (le meilleur !), qui guette votre approbation d’un regard inquiet, à la fin de sa prestation.
C’est ce tout petit moment, ce regard, qui fait chavirer. Et qui fait oublier que vous n’avez pas déserté Paris pour la campagne, durant ce joli week-end ensoleillé, pour rien. Mais pour pouvoir vivre avec lui cette fin d’année scolaire qui, peut-être, le rendra lui aussi nostalgique bien des années plus tard.

32

Monoprix, oh oui…

Comme je dis toujours Qui ne va pas faire un tour chez Monoprix pendant les soldes se prive d’un grand bonheur. Ok ça ne rime pas, mais parfois la poésie doit laisser place au réalisme, surtout quand il est fashion.

D’habitude, pendant chaque période soldée, je fais surtout le plein pour Cyclamen. Mais comme elle est devenue super chiante (EN PLUS DU RESTE) au niveau de ses outfits, je préfère cette année me concentrer sur mon rayon. Celui des femmes, des vraies.
Au programme de mes repérages remisés, entre -30 et -50%, on trouve de la lingerie jolie, une combi en jean, une robe longue, des sandales en cuir ou encore un cabas imprimé, parce qu’on n’en a jamais assez. Bref, remplissons nos paniers.

MONOPRIX WISHLIST

1. Soutien gorge triangle (13,50€ au lieu de 27€) | 2. Culotte en dentelle (8,50€ au lieu de 17€) | 3. Top à fines bretelles imprimé (17,50€ au lieu de 25€) | 4. Robe en lin (31,50€ au lieu de 45€) | 5. Sweat St Jean de Luz (17,50€ au lieu de 35€) | 6. Robe longue à fines bretelles (28€ au lieu de 40€) | 7. Jupe midi (24,50€ au lieu de 35€) | 8. Cabas en coton imprimé (10€ au lieu de 20€) | 9. Combi pantalon en jean (30€ au lieu de 60€) | 10. Baskets en toile (15€ au lieu de 30€) | 11. Short carotte en lin (21€ au lieu de 30€) | 12. Sandales plates en cuir (20€ au lieu de 40€)

pubCollaboration avec Monoprix

3

Où boire l’apéro à Marseille

les aperos du panier

Hey ! Le week-end dernier, je l’ai passé dans la cité phocéenne. Et comme j’ai pas mal pris l’apéro là-bas – je m’adapte très vite aux coutumes régionales -, j’ai décidé de vous parler de 3 lieux complètement différents, où on peut boire un Pastis (ou autre chose, on n’est pas bégueule) dans la joie, la sérénité et l’ivresse, un peu.

Comme je ne suis pas Marseillaise – je suis déjà Isabelle Adjani, je ne peux pas revêtir TOUS les costumes -, évidemment que cette sélection reste limitée et suggestive. Mais bon, si vous passez par là-bas et que vous errez sans but précis sur les coups de 18h, voilà de quoi occuper votre début de soirée de façon anisée.

25