décembre, 2013

J’ai cassé avec Nadège

brian et jean claude

Bonjour mes fans de Brian, c’est moi Brian.
Je voulais vous annoncé une grande nouvelle qui peut surement vous apparaitre tristoune, mais attendez donc que je vous raconte le fin mot de la fin et vous verriez (verrière ? Je ne sait plus) bien que pas temps que ça !
Alors voila, j’ai cassé avec nadège. Je n’en pouvé plus de ses minaudières avec tous les autres gars de Vendez. Comme on dit par chez nous, c’est une chaudasse nadège. Bref.

Au début de notre cassage j’étais chafouin mais une lumière s’est allumé en moi un week end que je passais avec mon cousin jean claude J4 (je vous en ai parler de lui mintes fois). On jouait au tarot et il avait l’Excuse (je m’en souviens comme si que c’était hier) et en posant l’Excuse sur la table (au dernier pli en plus ! alors que c’est interdit au dernier pli quand on joue dans les tournoi internationales) et bien sa main a caresser la mienne par inadvertence. Et là ! Et là j’ai ressentie des frissons de partout et jean claude aussi et on a réaliser qu’on s’aime à la folie.

Vous allez me dire que c’est interdit de s’aimer quand on est de la même famille, et qu’on risque d’avoir des enfants anormales mais on s’en fout on s’aime tellement. Et puis, on a pas besoin de marmailles car j’ai garder Nounouille avec moi lors du divorce (nadège a préférer garder la sorbetière, et moi Nounouille, chacun ses choix).
Du coup, on habite ensemble tous les trois (jean claude J4, Nounouille et moi (Brian). Et on est très heureux dans notre logement de Vendez (près de l’autoroute). Pour Noël, on s’est faits nos cadeaux en avance car on avait froid au pied et on a choisie des bottes minetonkières tressés par les indiennes aux amériques, c’est le vendeur de la Roche sur Yon qui nous l’a assurer (on le croit, il est pédé comme nous).

Virée la nadège et sa sorbetière !
Quand à moi, je vous souhaite un joyeux noel en famille, n’oublier jamais que l’amour existe encore comme dirait Céline (Dion).
Je vous aime, mes fans.

Brian.

8

Des trous de première classe

armor lux

Vous avez sûrement remarqué que j’avais une passion certaine pour les blouses un peu brodées. Tout ça n’est pas innocent, bien sûr. Je crois que ça me rappelle les vieux draps bordés de dentelle que caressait amoureusement ma mamie choupie.
Je vous rassure, je ne vais pas me mettre en quête de toutes les madeleines de mon enfance ; imaginez comme j’aurais l’air con si je devais porter de la purée avec le volcan au milieu en bandoulière. Non, n’insistez pas. Cela n’aurait pas de sens (j’ai du cholestérol).

Bon, bref, j’ai une nouvelle blouse qui, point de vue qualité, n’a rien à envier à ses consœurs hors de prix conçues dans le Sentier. Avec ça, ma brave dame, vous me mettrez un jean troué – idéal quand on ne sait pas quoi faire de ses lunettes de soleil -, un bon vieux caban et des boots un peu fatiguées (ET OUI J’AI DES MINI CHAUSSETTES). Bien à vous.

27

Le Jean-Jacques Goldman (35)

the tutu project

✔ Le « Tutu project » c’est rigolo, mais c’est aussi particulièrement touchant. C’est quoi ?
Bob est un américain dont la femme, Linda, est atteinte d’un cancer du sein. Pour la faire rire et la soulager un peu dans son lourd traitement, il traverse tout le pays en tutu et immortalise chaque scène.
Du coup, puisque dans le fond les gens ont un coeur gros comme ça, ses photos ont buzzé (comme on disait sur les internets dans les années 2009) et le Tutu Project soutient désormais la fondation Carey. Joli.

19