novembre, 2013

Le Jean-Jacques Goldman (32)

Just the two of us Klaus Pichler, 2013

✔ Hey, bonjour à tous ! Jean-Jacques aimerait tout d’abord vous parler de « Just the Two of Us« , le projet d’un photographe autrichien – Klaus Pichler. C’est une série de personnages photographiés dans leur quotidien, déguisés avec le costume du héros de fiction qu’ils auraient aimé être.
C’est joli et bizarre, et vous pouvez voir le projet dans son intégralité en cliquant sur le lien.

21

Pont Marie

derbies opening ceremony

Vous commencez à le savoir, c’est pas tous les jours que je suis SWAG. Et même que, la plupart du temps, je suis plutôt PAS SWAG.
Seulement voilà, A PAS SWAG PAS SWAG ET DEMI (comme dirait l’autre), car ce n’est pas parce qu’on ne porte pratiquement que du noir, du gris ou du beige (les jours un peu fous) qu’on ne doit pas surligner son look de petites touches de dingueries.

L’autre jour, sur le Pont Marie, Nounours a remarqué, aimable : « Vous me faites marrer, les gonzesses, avec vos bijoux Shourouk, pffff » (du genre c’est du n’importe quoi). J’ai répondu, un peu lasse de toutes ces erreurs d’appréciation de la haute couture, que ce n’était pas du Shourouk mais du Pimkie à 8€ (je te l’ai bien calmé !).

Enfin, tout ça c’est pour l’anecdote « touche de dinguerie » suscitée, parce qu’en réalité je voulais vous parler aujourd’hui de ce pull ajouré, issu de la collaboration entre Pimkie et Camille Over The Rainbow, dont je vous parlais déjà dans ce billet.

37

Cocktail !

shiseido palette couleur cocktail

Chers Internets, avant d’entrer dans le sujet vif, je tenais à vous remercier pour tous vos commentaires éclairés sous mon dernier article. On va être honnête, toute flatterie est bonne à prendre. Mais pas que.
Ces échanges, et vos différentes visions sur le temps qui passe m’ont vraiment passionnée : voilà une des raisons essentielles qui font que je tiens ce blog avec plaisir depuis bientôt 7 ans (en plus des cadeaux, bien sûr !) ; j’entends L’ECHANGE, LE PARTAGE, L’ALTRUISME. J’ai presque envie de vous serrer très fort dans mes bras et qu’on fasse, toutes ensemble, un gros câlin (j’ai carrément mangé les tiges des coquelicots je crois…).
Bon, bref, arrêtez là les violons s’il vous plait mesdames, et parlons donc aujourd’hui de maquillage ! Youpi.

Si vous êtes comme moi – des cruches en coloriage des paupières – et que bien souvent vous faites l’impasse sur l’ombre, par peur de merder au niveau des associations de coloris (on est pas toutes des youtoubeuses botoxées hein !)(hum), et bien voilà une palette qui saura satisfaire petits et grands !

154