octobre, 2013

Green is chic

jupe isabel marant

J’ai de la chance, en ce moment je ne rencontre que des belles personnes (à part le voisin du dessous, mais c’est qu’il est un peu débile).
Avant Patricia Blanchet, j’ai longuement discuté, il y a quelques semaines de ça avec deux chouettes filles de chez Ekyog, dont l’une est la créatrice de tous les vêtements de la marque. Il faut dire que ce n’est pas trop compliqué de me séduire ; quand cette dernière m’a avoué que ses deux blogs préférés était celui de Garance Doré et le mien, mon ego n’a fait qu’un tour.
C’était décidé, cette nana était démente et Ekyog ma marque préférée pour l’éternité sans retour.

J’ai quand même reconnu mon ignorance quant à l’âme de cette marque, que je connaissais, oui (je suis blogueuse mode, je suis érudite en sapes), mais très mal. C’est en caressant les matières, au toucher incomparable – notamment ce pull en laine et cachemire qui rend définitivement le luxe abordable – que j’ai voulu en savoir plus.
C’est ainsi qu’attablées autour de burgers (pas moi, j’ai du cholestérol) et de verres de vin rouge (pas moi, je… ah si moi aussi), j’ai appris que Ekyog était la seule marque française à jouer la transparence totale sur sa fabrication.

46

Shourouk x Swarovski

shourouk swarovski

Dans un récent Jean-Jacques Goldman, je vous parlais de cette toute nouvelle collaboration entre Shourouk et Swarovski. Coïncidence, je ne crois pas, car voilà qu’aujourd’hui je vous propose de gagner cette broche, issue de la collection capsule.
Comme je vous connais plutôt bien, je sais qu’après avoir poussé les Oh !, Aah !, Mourance !, Han ! Trop bien ! (& consorts) de circonstance, vous allez revenir sur vos pas et vous interrogez : « Une broche ? Really ? Mais qui porte encore des broches de nos jours à part ma tatie du Jura ?« 

C’est là où il faut vraiment vous upgrader, les gars. La broche c’est justement la tendance à laquelle il vous faut vite adhérer avant qu’on ne la retrouve partout (et que vous soyez encore à la ramasse). D’abord parce que ça vous pulse n’importe quel teint chafouin ; ensuite parce que ça cache la misère de la veste que vous oubliez trop souvent d’apporter au pressing (on vous connaît) ; surtout parce que ça vous auréole d’assurance et de majesté, encore plus si c’est du Shourouk qui brille de mille feux.

71

Sainte Fleur

365 C

Samedi c’était la Sainte Fleur, et vous imaginez bien que Cyclamen et moi ne pouvions pas passer à côté de l’occasion de fêter ça.
Je vais rarement à des trucs de bloguerie le week-end, mais j’avais reçu une jolie invitation de La Joie des Fleurs qui nous conviait à une après-midi girly, placée sous le signe de la composition de bouquets, de pâtisseries (Hugo et Victor, voilà la tuerie !), de faux tatoos et de chignons. Le rêve pour une gamine de 9 ans – quand on a 20 ans (25 ans ? je m’y perds je suis nulle en algèbre) de plus, aussi.
Et même si elle ne comprend pas toujours très bien le pourquoi du comment, j’étais bien heureuse de voir ses yeux briller au milieu « des grandes filles » (NDA : les autres blogueuses présentes).

Oui Cyclamen, le bouquet est GRATUIT. Oui, on peut repartir chez nous avec TOUTES les épingles du chignon. Ah non, ce n’est pas la vraie vie.
J’essaie juste de lui expliquer qu’elle a plutôt de la chance d’avoir vécu cette petite parenthèse florale samedi et qu’il va falloir travailler très dur à l’école pour pouvoir, elle aussi un jour, ouvrir un blog avec du Monshowroom dedans.

37