août, 2012

(je sais c’est tellement rare que je porte une robe)

Robe Ba&sh
Sandales K.Jacques (modèle Laura)
Lunettes SNK

28

Sous les palmiers, mon cul

Pour cette seconde semaine de vacances, je vous annonce deux informations capitales. La première, c’est que malgré les variations autour de sa préparation (salade ou brochettes, je demande le 50/50 Jean-Pierre), je commence à grave saturer du melon. Y’a pas loin que je me transforme en cucurbitacée.
Pour varier les plaisirs autour du concept de cholestérol free, je me suis mise au poulpe – j’aime bien le poulpe, tu sais. Dès qu’elle voit ça dans mon assiette, Cyclamen pousse des grands cris d’effroi comme si on lui avait mis une mygale dans son maillot de bain.
Je ne comprends pas bien son cinéma, car j’ai toujours trouvé que ça ressemblait au dessous d’un Lego. Toujours est-il que ces gamineries ne m’atteignent pas car, malgré ma frustration culinaire, je n’ai jamais été aussi mince depuis deux ans et que bronzage aidant je me sens comme Elle MacPherson (moins le Stetson géant, moins 20 cm, moins le mec milliardaire, moins tout quoi…)(ok, je me sens juste pas boudin).

34

On allait au bord de la mer

Et oui la malédiction du curly a encore frappé – j’ai oublié mon lisseur. Cela ne m’empêche pas de profiter, comme chaque été, des goodies des magazines. Je vous conseille tout particulièrement le tiche Paul&Joe à 2,90€ que l’on trouve dans le ELLE de cette semaine (rien ne vous oblige à le lire). Il est quasi parfait – et pourtant je suis pas la dernière à ronchonner sur à peu près tout.

A part ça je suis en manque de saucisson – l’apéro aux bâtonnets de concombre me rend chafouine mais, comme je dis toujours « Si ton cholestérol décolle, mange tes ongles de pieds » (adage vérifié) et Cyclamen me console en me construisant, non pas des marionnettes, mais des crocodiles en perles pour faire genre comme les blogueuses mode qui empilent des bracelets jusqu’aux omoplates. Du coup, j’ai un peu l’impression de séjourner dans les Everglades. Elle me fait voyager dans ma tête cette petiote.

40