août, 2012

La fête foraine

Vous vous demandez sûrement « … mais qu’est-ce que c’est que cette horreur ?« . Laissez-moi vous raconter la vraie histoire de Dauphinette.

Les amis, sachez-le, nul besoin de craquer la moitié du PEL pour emmener toute la famille en vadrouille chez Mickey et user ses nouvelles ankle boots en nubuck de soie dans la suite Blanche-Neige à 600 boules la nuitée, non non NON.
Pour faire plaisir aux gamins, je n’y croyais pas, mais c’est pourtant vrai de vérifié : passez donc à la fête à Neu-Neu la plus proche de votre lieu d’habitation, ou de villégiature c’est selon.
L’autre fois en vacances, en passant à vive allure sur la voie rapide qui nous ramenait d’une longue et éreintante journée de plage (les gâteaux dans le sable, la pelle perdue, l’oubli du slibard de rechange, le coup de soleil – la belle vie) voilà qu’en croisant une grande roue qui se dressait fièrement dans le ciel azuréen, j’ai su qu’on n’y couperait pas (on n’y a pas coupé).

24

Shopping de rentrée

Les gars, ce n’est pas parce qu’on vient tout juste de recevoir le troisième tiers provisionnel de l’IR dans la boîte aux lettres (pardon my non-mensualisation) qu’on va se laisser abattre. Ah non. Je n’allais pas vous laisser errer comme des âmes peinées tout le week-end, ne sachant que faire de vos bourses plates d’après congés, alors voilà une petite sélection shopping chaussures, kids et tout le reste. Amitiés.

Pour celles qui ont encore envie d’été et qui n’auraient pas réussi à mettre le pied (AH AH) dans les sandales graou de chez Zara, voilà deux paires où on n’y voit que du feu (1 & 2). Pour le reste, j’ai particulièrement envie de camouflage, de noir, de clous et de glitter toujours.

17

C’est long, C’est court

Avec tout cet affolement de la rentrée (et encore, j’ai pas géré la liste des fournitures scolaires yet), j’avais oublié de vous montrer ce sweat Zara, trouvé à l’arrache sur un portant de fin de soldes pas trop ragoûtant (le portant, pas le sweat).

Comme en plus, j’ai un peu fait chier Nounours pour qu’il m’immortalise avec cette petite cotonnade un soir où il était en train de faire griller les merguez (le barbecue, le meilleur ami de l’homme, pas comme la bouteille de shampoing vide laissée sur le rebord de la baignoire pendant 7 semaines HEIN NOUNOURS !), je me devais donc de vous parler de cette trouvaille.

43