juillet, 2012

La crème sent-bon Kenzoki

J’entasse scrupuleusement les crèmes pour le corps dans ma salle de bains – des fois qu’il y aurait la guerre – et pourtant je n’y touche que très rarement. Oui, je suis plutôt mauvaise élève en la matière, mais il paraît que pour la majorité des femmes c’est la même chose : on est feignante du body-crèmage, surtout l’hiver.

Dernièrement, j’ai découvert la Crème pour peau nue Sensuelle de Kenzoki, et je suis en train de changer mes (mauvaises) habitudes. Je n’ai jamais vu un truc qui sente aussi bon (Nounours était au taquet – il me reniflait de partout, pire que Nounouille quand elle sent les croquettes à la langouste de Cuba), en plus d’être charmant du packaging. C’est simple, j’osais à peine planter mes doigts dans le pot tellement on aurait dit un océan de douceur (je parle comme les blogueuses beauté, TAVU).

25

La moutarde me monte aux pieds

Aujourd’hui, un article qui démontre que je ne suis pas toujours celle que l’on croit qu’on lait cru pasteurisé. Oh non. En effet, les coups de soleil sur les pieds mettent plus de temps à partir qu’un amant collant, et c’est galère surtout quand on donne dans la bloguerie chaussures comme profession.
Enfin c’est la fête quand même car, comme je dis toujours, si tu as peur de te blesser, porte des compensées !
Et c’est vrai que la compensée vous permet d’asseoir votre grandeur sans effort aucun, ni risque de démarche digne d’un héron cendré. A l’aise et haut perchée, l’essayer c’est l’adopter, surtout quand elle est en corde comme cette charmante Castaner (poésie, poésie).

26