novembre, 2011

Bubble Tea : Késaco ?

Un soir de novembre, je me suis retrouvée dans un resto Taïwanais avec Nadia et Katia – j’aime zoner avec des filles en « A », j’ai toujours l’impression d’être transportée dans un fim érotique de série W. Si on laisse de côté l’odeur de graillon particulièrement prégnante ce soir-là (j’ai dû vider le tiers d’un flacon de parfum Van Cleef sur mon gilet tout neuf en rentrant chez moi), on peut dire que j’ai fait une découverte gustative particulièrement intéressante au Zen Zoo : Le Bubble Tea !
J’ai comme l’impression que j’ai trois wagons, que dis-je une gare entière de retard quant à la branchitude de ce divin breuvage mais comme je dis toujours : je peux pas être partout ! Bref, je vous raconte.

45

Zadig et Voltaire : Vente presse

1

Alphabeta Gamine

J’avais pourtant placé de grands espoirs en Cyclamen ce week-end, puisqu’elle avait promis de me fabriquer un bracelet rouge Kabbale, et puis j’ai finalement reçu mon cadeau trop tard dimanche soir pour que je puisse l’immortaliser ici (la nuit tombe tôt par chez nous).
Pourtant, on était allées à la mercerie dès potron-minet samedi matin, afin d’acheter les fils de laine colorée nécessaires à la composition bijoutière, mais la gamine a traîné (ça va être une flèche plus tard) et j’ai regardé le pochon avec désespoir durant deux jours. Faut dire qu’à 7,80€ les 3 brins de laine, y’avait pression : le DIY avait plutôt intérêt à frôler la perfection.
Finalement, je n’ai pas été déçue. Désormais je ressemble à Madonna dans sa période sectaire – sans les veines qui explosent de partout – mais avec le même degré de photoshop – puisque je suis l’heureuse propriétaire d’un bidule en laine rouge autour du poignet droit. Cyclamen appelle ça un bracelet macramé (?).

19