mai, 2011

Match point

Je ne sais pas si c’est parce que c’était ma première paire de baskets de toute ma vie forever (si ça doit être ça apprenti Freud, te casse pas), mais j’ai toujours voué un amour déraisonnable à la Stan Smith d’Adidas. Je suis d’ailleurs d’une connerie sans nom d’avoir jeté, lors de mon énième déménagement de septembre dernier (ça sent pas la poussière par chez moi), ma paire. Celle que je portais quand Axel Bauer voulait nous chahuter sur son cargo, la nuit.

Putain, elle était belle, elle était devenue grise, elle portait les écrits biffés au Bic de mon adolescence torturée (« I love Lendl » devant, derrière et au milieu – j’ai toujours kiffé les hommes qui mangeaient leurs sourcils, cela traduit selon moi une grande sensibilité masquée par une nervosité excessive), elle était devenue un putain de collector que j’ai finalement jeté dans la benne à ordures.
Je ne pourrai jamais me résoudre à la remplacer par son sosie flambant neuf. Sacrilège. En plus, j’ai l’impression que les nouveaux modèles ne sont pas exactement les mêmes que ceux de nos années 80. Je crois que je suis réac’ de la basket. Vous ne me sauverez pas de cet état plus que douteux, même si j’ai déjà fait un premier mea culpa en jetant tous mes 33 tours de Michel Sardou.

36

Shoesing organisé

C’est vendredi, alors que je terminais Angry birds Rio dans un état proche de l’épilepsie (je veux les 3 étoiles à TOUS les niveaux), que je me retrouvais paniquée face à l’espace-temps mis à ma disposition : 40 minutes à perdre.
En général, le désoeuvrement m’angoisse et plutôt que de profiter du vide, je remplis. Avec des faux problèmes ou des machines à étendre imaginaires… Vous n’auriez pas vu ma camisole ?
Vendredi, donc, je me suis lancée dans un truc improbable ; encore plus improbable que le classement des fiches cuisine du Elle depuis 1994, que le rangement des barrettes de Cyclamen par ordre décroissant (des plus « Hello Kitty » aux moins « Hello Kitty ») ou que le tri des courriers de relance envoyés au RSI (les plus connards de l’hexagone après la SNCF).

52

What’s Hot ?

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien. Moi j’ai froid car j’ai oublié mon gilet.
Donc voilà, comme je vous racontais lundi dans l’épisode affluence de « la reine des ombres« , je vous montre enfin tous les gens shootés par mezigue pour le What’s Hot de Sarenza, désormais en ligne !
Vous pourrez d’ailleurs retrouver tous les streetstyles de tous les blogueurs ainsi que les commentaires de texte hautement littéraires dans la rubrique Look de Shoes et participer au concours, en envoyant votre photo, pour peut-être gagner 500€ de bons d’achat. Si vous ne voulez pas tenter de gagner 500€ de bons d’achat, ne faites rien, et continuez d’acheter vos chaussures, de toute façon ce sera bien pour l’économie française.
Anyway, je serais fière de vous quoi que vous décidiez de faire.

Seulement 6 looks ont été sélectionnés par Sarenza pour chacun d’entre nous, mais je vous les colle quand même tous ici parce que bon. Voilà. (pas d’arguments)

15