mars, 2011

Vente privée Mellow Yellow

Et oui les copains, encore des chaussures ! Mais comme on dit de par chez moi : « on a jamais assez de chaussures ! » Donc, c’est pour vous dire que pendant 4 jours (du 31 mars au dimanche 4 avril) il y a une vente privée Mellow Yellow sur Sarenza avec des réductions allant jusqu’à -50% + la livraison gratuite.
J’ai fait une sélection rapide, mais si elle ne vous plaît pas (ça voudrait dire que je ne suis pas si affluence et que je suis imposture), il y a plein d’autres modèles soldés. Tchuss !

1. Boots Hiberta / 77,50€ au lieu de 129€
2. Ballerines à trous Houston / 47,50€ au lieu de 79€
3. Sandales Hendaye / 53,50€ au lieu de 89€
4. Ballerines Liberty Haker / 29€ au lieu de 49€

0

Le rouge et le jaune

Salut, ça va ? Je vous le souhaite.
Moi ça va, parce que le site idbyme a proposé de m’offrir les chaussures de mon choix. Et comme on dit toujours de par chez moi : « On a jamais assez de chaussures !« . C’est donc avec l’originalité qui me caractérise depuis toujours que j’ai opté pour deux paires de ballerines sur mesure.
Ah oui, parce que l’intérêt premier d’idbyme, en dehors du fait de proposer des « Repetto like » dans 48 couleurs et styles différents à 1/3 des prix pratiqués par le roi de la ballerine, c’est qu’ils ne proposent pas de pointures dans une liste déroulante comme partout all over le monde de la vente online, non non. Chacun prend ses petites mesures de petons et 3 semaines plus tard, on reçoit ses grolles à la pointure exacte (enfin si on est bon en loisirs créatifs – je vous raconte).

70

les petit plats dans les grants !

Il faut que je vous racontais. Je suis rentrer des etat unis hier soir dans la soute (car il m’avaient pas payé mon salaire de vedette de alerte a malibu ananas et donc j’avait gueuler que ce n’étais pas correcte tout cela car j’étais quand meme tres affluence en vendée mais il m’ont grugé ces méchants de americains, bref).
Et depuis j’ai très beaucoup réfléchit sur la vie en générale et mes attente de l’avenire qui m’attent des point de vue de personnel et de celui du professionel.
Pour l’instant, je met en stande baille mon roman car je veut qu’il soye parfait comme Marc Levy et je suis jetlaguer donc je ne peux pas trop écrire, surtout la grammaire avec le jetlag.

5