février, 2011

Daniel Darc : Perdu, le garçon…

Ca va toi ? Oui, moi aussi merci.
Lundi soir, je suis allée au Palace parce qu’une de mes idoles de jeunesse s’y produisait. Je l’avoue, je le confesse, j’ai été un peu déçue du voyage. Comme je sais que Daniel Darc c’est pas un patronyme qui vous dit grand chose (j’entends par rapport à des noms communs comme Sandro, par exemple), je vous rafraîchis la coupe ? Oh non, tiens, je vous rafraîchis la mémoire, j’ai peur de rater votre dégradé.

Donc Daniel, c’était le chanteur de Taxi Girl, un groupe de rock français des 80’s. Dans mon walkman mauve-grisé, j’écoutais en boucle « P.A.R.I.S. » et aussi « Cherchez le garçon » et j’avais l’impression d’être hipster. Enfin hipster de l’époque : je portais un jean neige…
Voilà, vous voyez sûrement de quoi je cause maintenant. Surtout qu’un des autres membres de Taxi Girl c’était Mirwais, celui qu’a produit le fabuleux « Music » de Madonna en 2000.

68

La couleur qui fait mousse

Je sais que Michel (le coiffeur agréé du syndicat des blogueuses colorées) sera pas content s’il lit l’Internet, mais j’ai fait une coloration maison, l’autre jour. Ooh blasphème capillaire, hérésie du rendez-vous mensuel, tromperie de la technicienne-coloriste, je sais ! Je crains.
En même temps, à force que tout le web déboule chez Michel, il faut désormais quasi deux ans d’attente pour un épointage de frange. Michel est devenu le John Nollet du 9ème arrondissement. Et vous allez nous le transformer en diva capricieuse du ciseau si ça continue de dévoiler son adresse sous le manteau blogosphérique, les gonzes nouvellement frangées !

36

Astrid vs Marie-Chantal

Ca y est les copains ! Je sais enfin lacer mes chaussures !
Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule (oh non !), j’ai fait couper mes cheveux car je trouvais que la frange + les cheveux longs ça faisait actrice de films de cul (production de l’Est). Ou « Astrid » des Anges de la télé-réalité, si vous aimez mieux (tu vois qui c’est ?).
J’ai donc basculé vers un côté plus Marie-Chantal, moins obscur, un peu moins pupute quoi ; il ne me reste plus qu’à fouiller dans les boîtes de l’ancien temps à la recherche du collier de perles. Celui qui t’assoit ta position de MILF sans contestation aucune.

Bonsoir.

27