février, 2011

Les deux ronds

Euh. Putain. J’ai retrouvé cette photo en campanule, où je suis donc pour le week-end (avec mon faux mouton aux pieds, tu sais). J’ai demandé à ma mère « Mais, ça se faisait à l’époque de laisser sortir ses gamins avec une attitude un peu grassouillette sur les côtés ? »
« Si tu crois que j’avais le temps de lisser tes pulls sous tes salopettes, ma pauvre. T’étais (déjà) tellement chiante.« , elle a répondu, l’air détaché.

J’ai repris deux rochers Suchard.

32

Anachronisme


Riche idée que j’ai eue là de partir ce week-end en campanule, chaussée de mouton synthétique qui me fera assurément transpirer des pieds. C’est pas toujours joli, l’affluence. Surtout quand elle n’est pas sponsorisée par Akiléine.

C’est tout ? Ah oui, tiens, c’est tout (ça craint).

25

Fifi Lapin x Pimkie

Salut les boud’s. Je m’arrête 5 minutes dans mon travail du bureau (je travaille beaucoup)(mon patron lit mon blog) pour vous parler d’une jolie collaboration entre Pimkie (chut !) et la blogueuse Fifi Lapin qui fait rien qu’à dessiner l’animal préféré de Chantal Goya, comme son nom l’indique.
Comme quoi que même les marques dont on se moque sous la cape deviennent trendy, et pas n’importe comment !

C’est donc une chouette collection « capsule » – c’est comme cela qu’on dit quand on est initiée moderie – dont il est question et je sais de quoi je parle, une fois n’est pas coutume, puisque j’ai reçu un charmant sac venu tenir compagnie à mes autres sacs « pas à main », un tee dont la qualité et l’échancrure n’ont rien à envier aux marques du sentier qui essaient de jouer dans la cour stylistique des grands en n’égalant que leur tarification, et puis…

53