septembre, 2010

Tête de Pion

(ah ah ah – oui, oh, ça va hein)
Crédit photo Thibaut Romaggi

L’autre fois, on m’a dit de me pointer à l’occasion d’un shooting pour les montres Louis Pion. Les aminches, si j’avais su, j’aurais pas passé 2h30 sur mon brushing, vu que je me retrouve avec une tête de tocante. En même temps, on m’avait bien précisé que c’était pas la peine que je m’embête avec tous les artifices de gonzesse, étant donné qu’on me collerait sur la face la montre que j’avais choisie dans la nouvelle collection.
J’ai du avoir un moment d’absence. Ou bien j’étais encore absorbée par un Danielle Steel, nul le le sait.
Le fait est que tout ça m’arrange puisque j’avais cassé mon mascara ce jour-là. Et que c’est la première fois que je me vois avec une partie du corps en ferraille. Ca fait bizarre. Peut-être que Georges Lucas lit mon blog et m’embauchera pour jouer la soeur de R2-D2 dans un prochain machin des étoiles, on sait pas.

26

e.l.f. : du make-up à 1€

Bonjour les chelous. Je voulais vous parler que la semaine dernière j’étais très malade, quasi clouée aux pieds du lit, des pommes de pins en écharpe. C’était pas la joie donc, et je me demandais bien ce que j’allais pouvoir acheter de ma couche, ne pouvant trop sortir de chez moi (à cause de ma presque mourance). Je me suis alors souvenue que j’avais vu, dans divers magazines intellectuels, des articles de fond sur la marque e.l.f. qui propose du maquillage à 1€.
Oula, j’ai fait, c’est pour moi ça ! Il faut dire que je dois faire très attention à mes dépenses compulsives en ce moment, car je vais bientôt déménager et que je vais avoir des frais en cartons et en stickers dauphins pour ma nouvelle salle de bains.

Je suis donc allée voir les cheaperies du make-up sur le site, et j’ai commandé plein de trucs. C’est drôlement rigolo quand ça ne coûte qu’un euro, c’est un peu comme si on te l’offrait. Ce qui ne change pas beaucoup du quotidien de la blogueuse rincée, en somme.
Tu ne vois pas très bien la nuance des vernis ? Tu t’en fous, tu les prends tous. Tu hésites entre deux teintes d’anti-cernes ? Rien naf’, les deux vont dans ton panier virtuel. Et ainsi de suite. C’est un peu du grand n’importe quoi, je vous l’accorde, mais j’avais de la fièvre, genre 38,2°.

49

Voulez-vous coucher avec moi ?

Oui, je sais les copains, le titre est super racoleur, surtout qu’en plus je ne suis pas une fille facile. Bien évidemment, je ne vais pas vous proposer des nuits câlines ou autres trucs un peu olé-olé aujourd’hui. Non, on va parler de linge de maison (ah oui, la chaleur retombe illico, je sais).

Et plus particulièrement de la marque Becquet qui propose des collections de linge multi-styles, hauts en couleurs et en motifs.  Des produits exclusifs qu’on nous dit même ! Mais si, comme moi, vous êtes plutôt attirés par les ambiances de dodo un peu désuètes, d’un blanc virginal, telles qu’on les trouve dans les maisons d’hôtes du Luberon avec le brin de lavande posé sur la table de nuit, c’est possible aussi. Bref, y’a du choix chez Becquet.

Article sponsorisé


11