septembre, 2009

Merci bien !

blague carambar

Vendredi, je vous promettais de revenir très vite avec une blague Carambar. Il faut croire que ma quinte de toux s’est éternisée, la salope.
Alors on en est où de cet état grippal ? Bah on en est que j’ai fanfaronné un peu trop vite, les aminches. J’erre dans un état d’abrutissement proche de celui d’Eve Angeli au salon de la lingerie.
Fatiguée, défragmentée, lessivée je suis, après ces 4 jours passés sur ma couche dont on n’a même pas changé la paille ; le personnel de maison s’étant fait la malle de peur d’attraper la terrible maladie de la rentrée. Ils n’auront pas d’étrennes, c’est dit.

Etrennes. Etrennes. Etrennes. (Oh ! Tiens-le bien)
Ah oui, dis donc, j’ai laissé des neurones dans la bataille, moi.

36

Plumes

serre tete plume

Les copains, je te dis pas comment je me fais chier à traîner en pyjama depuis deux jours. C’est ainsi qu’avant de mourir de multiples complications porcines, j’ai fait un dernier tour sur la blogosphère féminine.
En arrivant chez ma poto Punky, ça a été le choc plumaire ! Je me suis soudain souvenue qu’en juillet dernier, j’avais acheté un drôle de serre-tête plumé à New-York.

C’est que ça fleurissait sur les trottoirs, cette connerie, et que je n’ai pas pu m’empêcher de compulser l’oiseau, tout en sachant très bien que je ne le porterai jamais (j’ai un flair de malade). C’était un peu comme à Montmartre, avec les porte-clefs « Tour Eiffel », si tu aimes mieux.

39

SBEP + H1N1 = HS

tamiflu

Caramba, amigos ! SBEP se met à l’heure mexicaine.
Figurez-vous que j’ai gaulé la maladie tendance. The it disease est passée par ici. Je suis hype du médical.

J’ai la grippe H1 N1, quoi.

Toute cette histoire a commencé lundi avec un petit mal de gorge. On a continué avec un brin de sinusite, de la toux sèche qui inquiète le quidam sis à mes côtés dans le métro, de la grosse fatigue en fin de journée et puis hier, vers 18h, de la sueur a commencé à perler sur mon grand front intellectuel. Et j’ai eu un peu de mal à respirer.
Je suis alors passée devant un miroir : j’étais aussi livide que le Saint Suaire. Putain.

En rentrant, alertée par la grosse sirène médiatique des 6 derniers mois, je me suis jetée sur le thermomètre à mercure : 38°
En temps normal, j’aurais gobé du Dolip’ en serrant les dents comme un brave petit soldat, mais là, les copains, j’avoue que j’ai cédé à la facilité : SOS Médecins.

83