septembre, 2008

Bottes motardes GAP, crise de conscience

Hier, on en était que j’avais passé un sale quart d’heure chez du docteur es gynécologie et que pour compenser la douleur occasionnée, nous avions fait du shopping compulsif à CB rabattue.

Koitesse donc qu’elle a encore acheté celle-là, que vous vous demandez ?
Ben, écoute, c’est tout simple, une petite paire de bottes motardes GAP sans prétention aucune. L’avantage avec les grolles, c’est que ça va très vite, nul besoin de passer en cabine. C’est vite torché certes, mais au moins on fait marcher l’économie française. C’est la seule fierté qu’on en retire.
Parce que oui, faut bien avouer que porter les mêmes bottes que la moitié des parisiennes sans personnalité, c’est pas une sinécure.

53

Speculum humanum est

Bonjour, c’est encore moi.

(Quelle surprise !)

Aujourd’hui, c’est pour dire que vendredi dernier, j’avais mon contrôle technique chez la gynécologue. Et comme vous le savez, vous les filles-lectrices, nous sommes toutes un brin penaudes quand arrive le grand moment de l’introduction du spéculum dans notre intimité.
Non que ce soit douloureux, cette histoire, mais on a connu des moments un peu plus hotty que celui-là, non ?
Comment ça non ? Les personnes aux moeurs étranges sont priées de quitter ce blog sur le champ. On n’est pas chez Morandini, ici.

57

Je soliloque avec Reebok*

* N’importe quoi, moi.

Amis du jogging matinal et de l’abdo-fessier, je vous dis bonjour.

Bonjour dis-je, mais pas que. Je vais causer d’autres trucs, sinon je sens que ça va être un peu trop court pour vous et on le sait bien va, que chez le lectorat c’est « Toujours plus ! »
Ah ça, dès que c’est gratuit, on en profite hein ?

Passons sur ce côté obscur qui n’est pas à votre honneur et laissez-moi vous causer fitness et autres affinités. Je m’appelle Véronique. Et je m’appelle aussi Davina, mais seulement pour aujourd’hui.

21