juin, 2008

(j’ai pas encore eu le temps de manger mon croissant avec tes conneries)

Salut les anchois,

C’est Simone qui te parle (Simone comme Simone Garnier sauf que c’est pas moi).

Alors voilà, il y a quelques temps, Violette, elle m’a dit : Oh, Simone, toi que j’admire tant car tu est bien plus spirituelle et cultivée que moi (j’ai lu deux livres d’Amélie Nothomb et je regarde parfois Le Droit de Savoir), je suis au désespoir car je dois laisser mon lectorat esseulé pendant mes vacances à Saint-Quentin, dans l’Aisne (n’ayant pas fait suffisamment fait de billets sponsorisés cette semaine, la pauvre Violette n’a pas pu payer son billet de train pour Mexico, que cela serve de leçon aux paresseux), s’il te plaît, laisse trace de ton art sur mon blog d’Internet pendant cette période et tu feras de moi la plus heureuse des femmes.

109

Inédit : La première soirée blog entièrement virtuelle

Salut les gens de l’Internet mondial !

– Ça c’était pour vous rappeler notre Violette nationale.
Qu’est pas là.
Non aujourd’hui c’est moi qui suis là.
L’HDA.-
219

Bye

Illustration : Chrysal

97